Archives du blog

Les enjeux du Brexit pour la Bretagne @ceserbretagne

Et après ? Les enjeux du Brexit pour la Bretagne

Source : CESER de Bretagne

 
Rapport du CESER de Bretagne – (2016) – Rapporteur : Jean HAMON – Saisi de cette question par le Président du Conseil régional, le CESER de Bretagne tente d’objectiver les conséquences possibles du Brexit pour la Bretagne à partir d’une analyse de la diversité et de la richesse des relations existant entre la Bretagne et le Royaume-Uni. Le CESER propose de croiser une double analyse transversale et sectorielle. La première pour comprendre les enjeux en termes de parité monétaire, de changements réglementaires, d’échanges commerciaux, de conséquences sociales ou de coopérations et de programmes européens. La seconde pour identifier les enjeux dans le domaine maritime, l’agriculture et l’industrie agroalimentaire, le tourisme, la recherche et l’enseignement supérieur, l’environnement ainsi que pour les britanniques installés en Bretagne. Une analyse qui a pour objectif de permettre aux acteurs publics et socio-économiques d’anticiper et d’être force de propositions. Certaines opportunités ouvrant des perspectives après-Brexit émergent de cette réflexion collective….télécharger l’étude…

. @regionbretagne 2e Appel à projets “Innovation collaborative au croisement des filières” 

2e Appel à projets “Innovation collaborative au croisement des filières” Encourager les projets innovants collaboratifs
Source : Région Bretagne.bzh

Après avoir épaulé 13 projets en 2016, la Région lance, avec l’appui de fonds européens, un nouvel appel à projets “Innovation collaborative au croisement des filières”, ce 9 janvier. 

L’objectif est de créer des synergies entre entreprises et laboratoires de recherche pour développer des projets créateurs d’activité dans les 7 domaines d’innovation stratégiques identifiés dans la Glaz Économie. Dépôt des candidatures attendu avant le 3 mars 2017, auprès des pôles de compétitivité.

Les 7 domaines d’innovation stratégiques de la Bretagne

Porteurs d’avenir pour la Bretagne, ces 7 domaines, au croisement de filières économiques, sont au cœur de la stratégie de développement économique, d’innovation et d’internationalisation, ou Glaz économie, adoptée fin 2013, par la Région.
1. Innovations sociales et citoyennes pour une société ouverte et créative (transversal)

2. Chaîne (agro-)alimentaire durable pour des aliments de qualité

3. Activités maritimes pour une croissance bleue

4. Technologies pour la société numérique

5. Santé et bien-être pour une meilleure qualité de vie

6. Technologies de pointe pour les applications industrielles

7. Observation et ingénieries écologiques et énergétiques au service de l’environnement

En savoir plus 

La Région Bretagne aide les projets innovants des jeunes via le crowdfunding 

LA RÉGION AIDE LES PROJETS INNOVANTS VIA LE FINANCEMENT PARTICIPATIF

Source : Région Bretagne


Mieux repérer et accompagner les propositions innovantes des jeunes Bretons en utilisant les nouveaux modes de financement : c’était tout le défi de l’« Accélérateur d’Initiatives Jeunes », organisé par la Région et relevé par 11 porteurs de projets, en 2015. Fort du succès de cette expérimentation, le Conseil régional transforme l’essai, en relançant l’appel à projets, toujours en partenariat avec les plateformes bretonnes de crowdfunding GwenneG et Kengo.bzh.

Convaincu de la nécessité d’adapter les dispositifs de soutien institutionnels aux nouvelles pratiques des jeunes, le Conseil régional a décidé de s’appuyer, en 2015, sur les deux plateformes bretonnes de financement participatif pour repérer et accompagner les projets plébiscités par les internautes. La collectivité confirme en 2016 sa volonté d’encourager les initiatives des jeunes et de favoriser leur implication sur le territoire en rééditant l’opération du 12 mai au 27 octobre, à destination des porteurs de projets, âgés de 18 à 29 ans…en savoir plus…

Logements Sociaux : la Région BRETAGNE distingue 10 projets innovants



Appel à projets “Logements sociaux innovants”

LA RÉGION DISTINGUE 10 PROJETS INNOVANTS

La Région a voté, le jeudi 5 mars 2015, une enveloppe de 1,5 M€ qui vient récompenser les 10 lauréats de l’appel à projets “logements sociaux innovants 2014-2015”. Qu’il s’agisse de constructions neuves ou de réhabilitations, tous intègrent des réflexions sur la qualité de vie des habitants.

La Région a voté, le jeudi 5 mars 2015, une enveloppe de 1,5 M€ qui vient récompenser les 10 lauréats de l’appel à projets “logements sociaux innovants 2014-2015”. Qu’il s’agisse de constructions neuves ou de réhabilitations, tous intègrent des réflexions sur la qualité de vie des habitants.


Après avoir soutenu 22 opérations en 2014 (2 M€), la Région a renouvelé son appel à projets destiné à valoriser l’innovation dans la construction de logements sociaux familiaux. Situées à proximité immédiate du bourg ou du centre-ville, toutes les réalisations retenues s’inscrivent dans une volonté de maîtrise du foncier et témoignent d’une réflexion sur la qualité de vie des habitants, en termes de santé-environnement, de lien social ou intergénérationnel.


Collectivités, organismes HLM, SEM de construction, associations ou coopératives : au total, 28 structures ont déposé leur candidature. Après une première sélection s’appuyant sur la cohérence des projets avec les 4 piliers du développement durable (qualité de la gouvernance, environnementale, économique, sociale et sociétale), la Région a réuni un comité d’experts en architecture, en logement social, en sociologie, en santé environnement ou encore en gestion foncière. Au terme d’auditions des candidats par ce comité, elle a retenu 10 projets (portant sur la réalisation de 316 logements au total) qu’elle va soutenir financièrement pour un montant total de près de 1,5 M€.


Le taux d’accompagnement régional, plafonné à 400 000 €, varie de 4 à 20 % du coût total des opérations selon leur exemplarité et leur caractère innovant.


5 PROJETS PHARES PARTICULIÈREMENT INNOVANTS…en savoir plus…

14e Conférence bretonne de l’énergie

L’ÉTAT ET LA RÉGION ACCOMPAGNENT LES TERRITOIRES POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN BRETAGNE

Le Préfet de région, Patrick Strzoda, et le Président du Conseil régional, Pierrick Massiot, ont réuni, mercredi 18 février, la 14e Conférence bretonne de l’énergie afin de poursuivre les efforts engagés en faveur de la transition énergétique en Bretagne.

Alors que le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte est en cours de discussion au Sénat, la Conférence a été l’occasion de présenter aux acteurs bretons de l’énergie les dispositifs et les financements qui leur permettront de mettre en œuvre concrètement la transition énergétique. Qu’il s’agisse de développement des énergies renouvelables, de rénovation énergétique de l’habitat, de réseaux électriques intelligents…, les leviers à disposition des territoires sont nombreux.

S’agissant des réseaux électriques intelligents, un temps fort a été consacré à l’avancement de la feuille de route régionale, et à la candidature de la Bretagne aux dispositifs du plan national “réseaux électriques intelligents”, lancé dans le cadre de la “Nouvelle France Industrielle”.

Dans un second temps, les bilans énergétique et thermique (Énergies renouvelables, boucles énergétiques locales, dispositif Certificat d’économie d’énergie) ont également été présentés aux participants (cf encadré).

À l’issue de la conférence, le Préfet de Région et le Président du Conseil régional ont félicité les six lauréats bretons de l’appel à projet « territoires à énergie positive pour la croissance verte », initié par le Ministère de l’écologie, du développement durale et de l’énergie, et leur ont remis le panneau actant leur engagement dans la démarche.
Les six collectivités lauréates – Brest Métropole, la Communauté de communes du Mené, Saint-Brieuc Agglomération, le Pays de Centre Ouest Bretagne, Lorient agglomération et la Communauté de communes du Val d’Ille – se verront attribuer une enveloppe financière qui leur permettra de financer rapidement les projets et actions concrètes qui contribueront à la baisse de la consommation d’énergie sur le territoire, à la production d’énergie renouvelable et à la mobilisation citoyenne. Pour cinq d’entre elles, déjà « Boucles énergétiques locales », ces financements se rajouteront à ceux du Conseil régional.

La Bretagne souhaite s’inscrire pleinement dans la préparation du sommet sur le Climat (COP21) qui se déroulera à Paris fin 2015. Pour renforcer cette démarche, la conférence bretonne de l’énergie couvrira désormais l’ensemble des thématiques prévues dans la future loi relative à la transition énergétique.

Bilan 2014 de production des énergies renouvelables (EnR) électriques et thermiques
Les EnR électriques atteignent 1305 MWé raccordés à fin 2014, soit +5,1 % par rapport à 2013 (x3 par rapport à 2005).
Eolien : 44 MW supplémentaires ont été raccordés, dont le parc éolien citoyen de Béganne pour 8,2 MWé dans le Morbihan ;
Photovoltaïque : plus de 1000 nouveaux raccordements (1114) pour 17 Mwé ;
Biomasse : 9 raccordements de cogénérations biogaz (1,5 MW électriques environ), 10 % d’énergie primaire supplémentaire produite ;
Chaufferies bois : la consommation de bois en chaufferie atteint 400 000 t / an réparties entre 384 chaufferies (environ* 40 supplémentaires en 2014).

L’ensemble des présentations ainsi que le dossier d’avancement exhaustif des actions du Pacte électrique breton sont disponibles sur le site d’information régionale sur l’énergie : www.plan-eco-energie-bretagne.fr