Archives du blog

Rapprochement entre Grenoble Habitat et Actis : où en est le processus de fusion ? @GrenobleAlpes @ActisOph_

Source : Grenoble Métropole

Le projet de fusion de l’OPH Actis et de la SEM Grenoble Habitat a été approuvé en juillet 2018 par les instances délibératives de la Ville de Grenoble et de Grenoble-Alpes Métropole. Où en est aujourd’hui le processus de fusion ?

Fusion grenoble habitat et actis

Un rapprochement pour une politique de l’habitat ambitieuse
En juillet 2018, la Métropole lançait le processus de rapprochement du bailleur métropolitain Actis et du bailleur municipal Grenoble Habitat. Un rapprochement nécessaire pour disposer d’un outil public à même de réaliser la politique de l’habitat ambitieuse du territoire.

L’objectif majeur du rapprochement de ces deux acteurs importants du logement social dans la métropole, est de pouvoir mener une politique de logement adaptée à la situation des territoires qui composent la Métropole et aux besoins des citoyens. Pour rappel, ces deux organismes logent environ 40 000 personnes sur le territoire métropolitain, soit pas loin de 10% du total de ses habitants ! Alors que la politique gouvernementale encourage la formation de grands groupes privés du logement social déconnectés des réalités des territoires, la Métropole grenobloise et ses partenaires (la Ville de Grenoble et les bailleurs Actis et Grenoble Habitat) souhaitent construire un modèle différent. Un modèle qui tout à la fois préserve la capacité financière des bailleurs à investir et permette la mise en œuvre des objectifs déterminés par les collectivités, et inscrits dans le Programme local de l’habitat (PLH).

Gros plan sur Grenoble Habitat et Actis
Actis a été créé à l’issue de la 1ère guerre mondiale, Grenoble Habitat à l’occasion des JO de 1968. Les deux bailleurs sociaux locaux représentent des acteurs majeurs du logement dans l’agglomération, indispensables à la mise en œuvre de la politique du logement de la Métropole.
Représentant respectivement 12 500 logements sur le territoire métropolitain pour le premier et 4 080 pour le second, ils contribuent à près de 40% de la production des nouveaux logements sociaux sur le territoire. Les deux structures présentent par ailleurs des profils et des compétences différentes, très complémentaires.

Téléchargez le dossier de presse…

Lire également :

Action Logement : création de PODELIHA, fruit de la fusion entre Immobilière Podeliha et F2M @ActionLogement @Podeliha_AL

Source : Podeliha

PODELIHA a été créée suite à la fusion entre 2 ESH du Groupe Action Logement, IMMOBILIÈRE  PODELIHA et F2M. PODELIHA (Pour le Développement Ligérien de l’Habitat) prend ainsi une dimension régionale décisive, avec  400 collaborateurs et un patrimoine de 26 000 logements, pour un budget annuel  d’investissements de près de 150 millions d’euros.

Podeliha

Le rapprochement entre F2M (5 000 logements en Mayenne et Sarthe) et Immobilière Podeliha  (21 000 logements en Loire-Atlantique, Maine-et-Loire et Vendée) s’inscrit dans la stratégie d’Action Logement Immobilier d’optimiser le fonctionnement de ses filiales et de leur garantir une  solidité financière. L’appartenance à un même groupe, à une même région ainsi que la qualité des relations nouées avec des interlocuteurs et des partenaires communs faisait de ce rapprochement une nécessité d’efficience opérationnelle et répond à la vocation d’utilité sociale  du groupe et de ses filiales.
L’ensemble des parties prenantes – collaborateurs, collectivités et acteurs institutionnels – ont été impliquées dans l’élaboration de la nouvelle organisation, tout au long du processus. Forte de son implantation sur 250 communes sur les 5 départements de la région, PODELIHA conserve l’ensemble des points d’accueil sur ces territoires, au bénéfice d’une relation de proximité avec ses clients et ses partenaires. L’ensemble des équipes demeure sur son lieu d’emploi d’origine et trouve sa place au sein de la nouvelle entité, dont le siège social est situé à Angers.
Philippe Justeau, Président de PODELIHA, a œuvré à la recomposition du Conseil d’administration en intégrant des administrateurs issus des deux entités. C’est dans son nouveau format qu’il tiendra sa première réunion le 1er juillet 2019.

Aux côtés de Gonzague Noyelle, Directeur général, et d’Isabelle Conan, Directrice générale adjointe en charge des territoires de Maine-et-Loire, de Vendée et de Loire-Atlantique, Patricia Perthuis, Directrice générale déléguée de F2M, prend au sein de PODELIHA la fonction de Directrice générale adjointe en charge des territoires de Sarthe et de Mayenne.

>> Consultez le communiqué de presse pour plus d’informations

Lire aussi :

La fusion entre Harmonie Fonction Publique et Harmonie Mutuelle se concrétise @hmutuelle

Source : Harmonie Mutuelle

Le 1er juillet dernier, Harmonie Fonction Publique et Harmonie Mutuelle ont approuvé leur projet de rapprochement qui prendra la forme d’une fusion au 1er janvier 2020.

508px-Harmonie_mutuelle_2012_(logo)

Cette alliance consolide les ambitions communes de développement des deux mutuelles ainsi qu’une décennie de coopérations réussies entre les deux acteurs mutualistes au service de leurs adhérents.

Une nouvelle étape de leur rapprochement
Les délégués des deux mutuelles ont entériné la fusion qui garantira le développement de formes de protection toujours plus innovantes et renforcées pour l’ensemble des agents publics et salariés du champ affinitaire de Harmonie Fonction Publique, notamment Ministère des Armées et Ministère de l’Agriculture ainsi que les entreprises concourant aux missions de services publics sur ces champs.
Capitalisant sur leur collaboration historique, tant au niveau politique qu’opérationnel, la relation spécifique avec les adhérents et l’ancrage au sein des secteurs de la Défense et de l’Agriculture sera pérennisée et enrichie sur l’ensemble du territoire grâce à l’action militante et aux réseaux des deux mutuelles réunies.
« Je vous félicite de votre décision, je vous remercie de votre confiance et de votre courage car grâce à vous Harmonie Fonction Publique va poursuivre son chemin au sein d’Harmonie Mutuelle. » a déclaré Laurent Magnant, Président de Harmonie Fonction Publique, à l’issue du vote (AG du 27 juin 2019 à Dijon).

Partenaires de longue date
Harmonie Mutuelle et Harmonie Fonction Publique ont, par leur histoire et leurs choix politiques successifs, accompagné ensemble l’évolution des modes d’action de l’Etat en développant une approche collective de la couverture des agents et salariés dans la sphère de l’Etat, incluant des entreprises qui en sont directement issues. Une nouvelle page s’ouvre au bénéfice des adhérents.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Loire-Atlantique : projet de rapprochement entre 3 bailleurs sociaux @Habitat_44 @silenehabitat

Source : Habitat 44

Le rapprochement des 3 bailleurs sociaux, Habitat 44, Atlantique Habitations et Silène se précise davantage. Ils souhaitent en effet constituer une organisation opérationnelle au service des habitants de Loire-Atlantique, et ainsi devenir l’acteur n°1 du logement social du département. Plus d’informations ci-dessous…

Habitat 44 Silene Atlantique Habitations

Un projet au service des politiques du logement
Le modèle économique des HLM a été fortement fragilisé avec la baisse des loyers imposée aux bailleurs sociaux dans le cadre de la Loi de Finances 2018. Parallèlement, la Loi Elan prescrit aux organismes de logement social de moins de 12 000 logements de se regrouper.
Ce rapprochement peut se faire sous plusieurs formes dont les sociétés de coordination. Pour cela, les bailleurs sont amenés à rechercher de nouvelles synergies et des complémentarités dans leurs savoir-faire, et chercher de nouveaux relais de croissance pour continuer à répondre aux politiques publiques du logement.
Dès en amont de cette loi, au début de l’année 2018, Atlantique Habitations, Habitat 44 et Silène, se sont appuyés sur la proximité de leurs valeurs et leurs modes de management très proches pour entamer des discussions autour d’un projet de coopération.

Une vision commune de leur action pour garantir des réponses adaptées aux besoins des territoires
La mission des bailleurs sociaux va bien au-delà de simplement fournir un toit. Les collaborateurs de nos organismes accompagnent au quotidien les habitants, en partenariat étroit avec l’ensemble des acteurs de la solidarité, qu’ils soient publics ou associatifs. Si les statuts et les instances de gouvernance des 3 organismes diffèrent (OPH*, ESH** ; collectivités territoriales, établissement bancaire mutualiste…) ; la complémentarité de nos implantations a favorisé l’engagement de ce rapprochement. Leurs valeurs, proches, nous rassemblent : territorialité, innovation et qualité, responsabilité sociétale et équité, accessibilité de l’habitat, proximité et lien social, management responsabilisant et participatif ; avec une envie commune de mettre leurs compétences et leurs savoir-faire au service de leurs locataires, des collectivités et des politiques locales de l’habitat.

Consulter le dossier de presse

Lire aussi :

Logement : vers un rapprochement entre Seine-Saint-Denis Habitat et l’OPH de Bobigny ? @SSDhabitat

Source : Seine-Saint-Denis Habitat

Afin d’accompagner la transformation de la ville de Bobigny, Seine-Saint-Denis Habitat propose un rapprochement avec l’OPH (Office Public de l’Habitat) de Bobigny.

Accueil

La ville de Bobigny est engagée dans une transformation importante de son urbanisme. Symbole de ce changement, les travaux de démolition du centre commercial de Bobigny 2 commenceront dès la fin 2019. À la place, un nouveau quartier va se développer mêlant plus de 1000 logements, 13 000m² de commerces, 10 000m² de bureaux et de nouveaux services (un cinéma, des commerces, des bureaux, des parkings rénovés…). L’espace public sera complètement repensé.

Seine-Saint-Denis habitat, 2e bailleur social de la ville (2509 logements) après l’OPH de Bobigny (4000 logements) a proposé à la Ville d’accompagner plus fortement ce changement. Suite à plusieurs échanges, Seine-Saint-Denis habitat a significativement réévalué son programme de travaux et propose un rapprochement avec l’OPH de Bobigny afin d’amplifier leur action.

Rapprochement éventuel avec l’OPH de Bobigny :
Compte tenu de l’obligation faite aux bailleurs dans la loi ELAN de se regrouper, la ville de Bobigny étudiera avec intérêt la proposition de Seine-Saint-Denis habitat d’un rapprochement avec l’OPH de Bobigny. Dans les semaines à venir, les conditions financières, les enjeux patrimoniaux et organisationnels des deux organismes Hlm seront étudiés par les deux directions. Les avantages de différents scénarios de rapprochement (fusion, Société Anonyme de Coordination, simple coopération) seront évalués. L’ensemble des éléments devraient permettre aux Conseils d’Administration des deux organismes d’arbitrer les scénarios à la fin du mois de juin.

En savoir plus sur l’éventuel rapprochement

Lire aussi :