Archives du blog

Quand les habitants inventent eux-mêmes leurs logements ! @LesCoopHlm @VilledeQuimper ‏

Source : Les Coop’HLM

A Quimper, on construit des logements pas comme les autres. En effet, le Logis Breton a pour objectif de repenser l’habitat collectif de l’Acadie, un éco-quartier de Quimper. Les Coop Hlm

Le Logis Breton a confié à la jeune agence d’architectes urbanistes brestois TLPA, le soin de repenser l’habitat collectif de l’Acadie. Elle propose aux futurs habitants de dessiner leur propre logement, à l’instar des éco-quartiers qui fleurissent en périphérie de la ville.

Au total, 40 logements novateurs doivent être livrés à Quimper pour fin 2020. L’issue du projet donnera par ailleurs naissance à un manifeste, afin d’inspirer d’autres initiatives. Les atouts :
– Une conception partagée
– Un environnement préservé
– Un ensoleillement assuré, exposition plein sud
– Un emplacement exceptionnel, allée Samuel de Champlain, à 300 mètres du Cinéville
– Au cœur de la ville, en longeant Le Steïr sur 400 mètres vous arriverez rues Kéréon – Chapeau Rouge.

« Avec ce programme, on revient un peu aux sources de la ruche des Abeilles à Prat ar Rouz où les adhérents avaient construit eux-mêmes leurs logements », signifie Pierre Langlais, président de la coopérative de logements sociaux le Logis Breton qui, dans le cadre d’un concours, a sollicité les architectes candidats pour concevoir un immeuble mixte et original, en lieu et place de celui existant, l’Acadie, allée Samuel-de-Champlain, dont le coût de rénovation s’avérait trop onéreux.

Si vous souhaitez consulter l’article, cliquez ici

Retrouvez également :

RSE : Quimper opte pour le financement participatif et la Plateforme des Institutionnels

Mise aux normes énergétiques, environnementales et d’accessibilité… la ville de Quimper a lancé un vaste programme d’amélioration du patrimoine public.

Pour accompagner cette gestion du patrimoine, la ville a eu une stratégie financière innovante en 2 étapes:
La première étape consistait à être la 1ère collectivité notée par Scope Ratings (agence de notation paneuropéenne agréée ESMA) et à obtenir la très bonne note A+ illustrant la saine gestion et les fondamentaux solides de la collectivité.
La seconde étape a été de déposer sur La Plateforme des Institutionnels (www.laplateformedesinstitutionnels.fr) sa demande de financement afin de toucher un maximum d’investisseurs institutionnels intéressés par le développement du territoire.

Encore une fois, la ville de Quimper a été pionnière dans sa démarche en s’inspirant du financement participatif (ou « crowdfunding ») au service du financement de la collectivité.
Stéhane Lenoël, Directeur des affaires financières et juridiques de Quimper et Quimper Communauté explique son choix en vidéo.

> De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Brest Tech devient Brest Tech +

http://www.bresttech.com

IMG_0314

Suite à la visite de la mission French Tech le 21 octobre dernier, Brest métropole et ses partenaires ont déposé une nouvelle version du dossier de candidature pour la prochaine vague de labellisation.

En devenant Brest Tech +, cette candidature prend une nouvelle dimension puisque le dossier intègre les acteurs privés et publics de l’écosystème numérique de Lannion, Morlaix, Quimper.

Cette candidature mobilise ainsi à l’échelle de l’Ouest breton les structures dédiées à l’accompagnement d’entreprises ou l’innovation (technopôles, cantines, accélérateurs privés) ainsi que les acteurs privés et publics qui s’engagent pour la création et le développement des startups et la croissance des entreprises et de l’emploi dans le secteur numérique.

Brest Tech +, ce sont désormais 1 620 établissements et 16 000 emplois liés au numérique au cœur de la filière ou dans des secteurs d’excellence que sont le maritime, la banque/assurance, la santé, le tourisme, l’agro-alimentaire…

Cette candidature illustre aussi la volonté de Brest, Lannion, Morlaix, Quimper, qui coopèrent déjà dans le cadre d’ententes intercommunautaires, de se mobiliser pour le développement de l’Ouest breton.

Crédit Mutuel Arkea : ambassadeur de Brest Tech

Quimper.fr devient Quimper.bzh !

Ce mercredi 26 novembre Quimper et Vannes ont passé leur site internet en .bzh, faisant d’elles les premières villes à communiquer avec l’extension internet bretonne.

Ca y est ! L’adresse du site web de la mairie de Quimper http://www.quimper.fr a changé ce matin et est désormais http://www.quimper.bzh.

Avec cette adresse, Quimper a fait le choix d’utiliser la nouvelle extension internet .bzh pour l’intégralité de ses supports web : site internet et adresses e-mail. Lire la suite

Construire les budgets locaux de demain à partir de l’exemple de Quimper

JLBoeuf

Le constat d’ensemble est sévère. Au niveau macro-économique, les finances publiques françaises ne peuvent continuer sur leur trajectoire actuelle d’augmentation sans fin et sans réelle maîtrise des déficits annuels. La nécessité de contenir les déficits publics nécessite une baisse des interventions. Dans cet ensemble public, les collectivités locales ne sauraient rester à l’écart et doivent cesser de s’opposer à l’Etat. Dans ces conditions, comment mettre en œuvre concrètement une approche budgétaire renouvelée au niveau d’un territoire local qui représente environ financièrement un pour mille des budgets locaux, pour construire les prochains exercices budgétaires locaux ?

Cet article que vient de publier dans son dernier numéro la revue Pouvoirs Locaux (Construire les budgets locaux de demain à partir de l’exemple de Quimper (29)) met en perspective un exemple concret, celui de la ville et de la communauté d’agglomération de Quimper, pour la préparation des futurs exercices budgétaires de la mandature 2014-2020. Afin de se placer résolument dans une société de l’anticipation.

Source : site http://www.jean-luc-boeuf.fr/