Archives du blog

40 mesures identifiées de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers @J_Denormandie @Min_Territoires

Source : ministère de la Cohésion des Territoires

En Conseil des ministres, le 22 mai dernier, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, a fait l’état des lieux de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers, un an après son lancement. Renouvellement urbain, renforcement de la sécurité, éducation, emploi, accès à la culture… : le Gouvernement a retenu 40 mesures pour améliorer le quotidien des 5,4 millions d’habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Objectif : donner à ces habitants accès à la réussite républicaine et à l’égalité des chances.

Initiée par le président de la République, Emmanuel Macron, en juillet 2018, cette mobilisation nationale pour les habitants des quartiers permet de renforcer des dispositifs existants, mais aussi de déployer de nouvelles mesures du fait d’un engagement financier conséquent : 3 milliards d’euros par an supplémentaires et l’augmentation de 20 % des crédits spécifiques de la politique de la ville, en 2019, soit une hausse de 81,1 millions d’euros. …lire la suite…

Renouvellement urbain : déjà 50% des projets NPNRU sont validés @AnruOfficiel #NPNRU

Source : ANRU

L’ANRU a annoncé que la moitié des projets du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) ont été validés à fin avril 2019. Au total, 238 quartiers sont concernés par ce programme. 

Anru

Entre mai 2018 et avril 2019, l’ANRU et ses partenaires ont validé la moitié des projets du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), concernant 238 quartiers.

L’ANRU a ainsi mis 5,7 milliards d’euros à disposition des collectivités et des bailleurs pour engager les chantiers de transformation des quartiers. Ces concours financiers déjà validés vont permettre la réalisation de projets estimés à plus de 19 milliards d’euros tous financeurs confondus. En avril, l’ANRU et ses partenaires ont validé les projets des quartiers d’intérêt national des collectivités suivantes :
– Le Mans Métropole (Allonnes),
– Communauté d’Agglomération Villefranche Beaujolais Saône (Villefranche),
– Grand Paris Sud Est Avenir (Creteil),
– Grand Paris Seine Bièvre (Choisy),
– Métropole du Grand Nancy (Nancy, Laxou),
– Rouen Normandie Métropole (Cléon-Saint-Aubin-lès-Elbeuf, Rouen)
– et la Communauté d’Agglomération de la Porte-du-Hainaut (Denain).
A mi-parcours, les chiffres des opérations validées dans le cadre du nouveau programme sont les suivants :
– 47 600 démolitions de logements sociaux,
– 36 000 reconstructions,
– 64 200 réhabilitations,
– 430 équipements, dont 130 écoles.

Plus d’informations…

Lire également :

44 associations vont bénéficier de 15 M€ pour développer leurs projets dans les quartiers prioritaires @CGET_gouv

Source : CGET

Le 26 avril, Julien Denormandie, Ministre chargé de la Ville et du Logement, a dévoilé la liste des 44 associations lauréates de l’appel à manifestation d’intérêt #TremplinAsso, qui bénéficieront d’une dotation de 15 millions d’euros pour développer leurs projets pendant trois ans.

cget

Quel est le but de cet Appel à Manifestation d’Intérêt ?
Étendre à de nouveaux quartiers prioritaires, dans l’Hexagone et outre-mer, des actions qui ont fait leurs preuves, et faire bénéficier les associations locales et les habitants de leurs expériences en matière de petite enfance, d’éducation, d’insertion sociale et professionnelle, d’accès et d’inclusion par le sport, de lien social et de culture ou, encore, de logement et de mixité sociale…

Quels sont les domaines d’actions des 44 associations lauréates ?
– 9 dans le secteur « éducation, petite enfance, soutien à la parentalité » ;
– 11 dans le secteur « emploi, insertion sociale et professionnelle » ;
– 21 dans le secteur « lien social, culture/sport, accès aux droits et aux soins, participation citoyenne » ;
– 3 dans le secteur « logement, cadre de vie ».

« Les associations font partie de l’ADN de la politique de la ville. Elles sont l’une des composante du triptyque avec l’État et les collectivités locales », a souligné Julien Denormandie. De fait, près de 8 500 associations agissent, au quotidien, pour la solidarité et la citoyenneté auprès des habitants des quartiers prioritaires : éducation, culture, sport, insertion sociale et professionnelle, égalité femmes-hommes, santé…

Plus d’infos…

Lire aussi :

Métropole Européenne de Lille : lancement du renouvellement urbain de 6 quartiers prioritaires @MEL_Lille

Source : Métropole européenne de Lille

Le 26 avril dernier, a eu lieu le lancement du renouvellement urbain de 6 quartiers prioritaires de la Métropole Européenne de Lille : Lionderie – Trois Baudets à Hem, Le Nouveau Mons à Mons-en-Barœul, Les Oliveaux à Loos, Les Villas à Wattrelos, et une partie de Concorde à Lille et de La Bourgogne à Tourcoing

logo-mel_2

A cette occasion, l’ANRU s’est officiellement engagée aux côtés de la MEL, qui pilote la transformation de ces quartiers au titre de sa compétence en matière d’aménagement et de chef de file de la Politique de la Ville, pour financer ces projets à hauteur de 245 M€ sur un montant total de 746 M€.
L’ensemble des partenaires de l’ANRU, Action Logement, l’Union Régionale pour l’Habitat et la Caisse des Dépôts ont confirmé leur engagement financier, avec la Région Hauts-de-France, le Département du Nord, et les Organismes de Logements sociaux (Lille Métropole Habitat, Partenord Habitat, Vilogia, Logis Lille Métropole et 3F Nord-Artois).

Concrètement, ces fonds seront affectés à :
– la démolition de plus de 2231 logements locatifs sociaux reconstitués au 1 pour 1 dans une démarche de rééquilibrage à l’échelle de l’agglomération
– à la réhabilitation de 1118 logements locatifs sociaux
– à la production d’une offre en diversification résidentielle estimée à plus de 883 logements … mais aussi aux espaces publics

Les projets sont d’ores et déjà engagés avec les phases d’études. Des réunions publiques ont déjà eu lieu et les enquêtes sociales préalables aux relogements ont démarré sur certains quartiers.

Plus d’informations ici…

Lire également :

L’ESS, vecteur d’attractivité territoriale : Est Ensemble dévoile sa nouvelle stratégie @JournalGdParis @Est_Ensemble

      Source : journal du grand paris

 

 

Est ensemble a présenté la refonte de sa stratégie en matière d’économie sociale et solidaire (ESS). En présence de Christophe Itier, haut-commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, et de Thibaut Guilluy, président de French impact.

Djeneba Keita, vice-présidente en charge de l’économie sociale et solidaire d’Est Ensemble, a présenté, lundi 11 mars 2019, les objectifs de la redéfinition stratégique de l’action du territoire en faveur de l’économie sociale et solidaire (ESS) : il s’agit de s’appuyer sur ses forces pour changer l’image du territoire, développer les quartiers les plus en difficultés et contribuer au rééquilibrage territorial. Le tout en faisant de la transition énergétique une condition sine qua non de chacun des projets. Et avec la concertation, la coconstruction pour méthode. Les partenaires de l’ESS sont nombreux : Djeneba Keita a cité le conseil départemental de Seine-Saint-Denis, Inser’Eco 93, la Fédération des œuvres laïques (FOL93), mais aussi France Active, Garance ou les Canaux.

….lire la suite…