Archives du blog

RGPD : la CNIL dresse un 1er bilan @CNIL

Source : CNIL

Cela fait depuis déjà 4 mois que le RGPD, le Règlement Général sur la Protection des Données, a été mis en application. Quel bilan pouvons-nous alors faire sur cette mise en application ?

Résultat de recherche d'images pour "cnil"

Du côté des professionnels : une appropriation progressive

– 24 500 organismes ont désigné un délégué à la protection des données (personnes physiques ou morales) ; ce qui représente 13 000 DPO contre 5 000 CIL (correspondants informatique et libertés) avant le RGPD ;
– Plus de 600 notifications de violations de données ont été reçues, concernant environ 15 millions de personnes  – soit environ 7 par jour depuis le 25 mai ;
– Un volume toujours important de demandes d’autorisation « santé » : plus d’une centaine de demandes reçues, notamment en matière de recherche.
– Une hausse significative des contacts avec les publics, notamment les professionnels : + 45% d’appels sur les 7 premiers mois de 2018 ; + 83% de consultations des FAQ en ligne ;
– 3 millions de visites sur le site de la CNIL depuis mai 2018 ;
– 150 000 téléchargements du modèle de registre simplifié proposé par la CNIL.

Du côté des particuliers : une prise de conscience inédite

Depuis le 25 mai dernier, la CNIL a reçu 3767 plaintes contre 2294 plaintes sur la même période en 2017, qui constituait déjà une année record. Cela représente une augmentation de 64% et témoigne du fait que les citoyens se sont fortement saisis du RGPD. Ceci est sans doute consécutif à un coup de projecteur médiatique important récemment sur la protection des données : RGPD, Cambridge Analytica, etc.

Du côté des autorités de protection des données : une coopération européenne opérationnelle engagée

Lire la suite du bilan de la CNIL

Lire aussi :