Archives du blog

L’ANAP diffuse des retours d’expériences sur les dynamiques collectives à travers un cycle d’interviews vidéo

Source : ANAP

L’Univanap 2020 avait comme thématique centrale la construction de dynamiques collectives au bénéfice de tous. Les retours d’expérience sélectionnés témoignaient de la richesse des initiatives que les professionnels de santé déploient sur le terrain. Une source d’inspiration qu’il aurait été dommage de ne pas faire connaitre et qui reste plus que jamais d’actualité. C’est pourquoi l’ANAP met en ligne sur son site une série d’interviews de professionnels au cœur de dynamiques collectives inspirantes pour tous. 

Un projet numérique porté par deux territoires pour éviter les ruptures de parcours

L’Hôpital de la Porte verte dans le cadre du projet e-parcours du territoire Yvelines sud et le GIP Sesan, ont développé une coordination pour éviter les ruptures, dans trois types de parcours : troubles neuro-cognitifs, onco-gériatrie, plaies complexes. Un exemple de véritable dynamique territoriale, pluriprofessionnelle mêlant des acteurs du champ sanitaire et médico-social.

Les contrats locaux de santé porteurs d’une dynamique pour la prévention et la promotion de la santé

Une analyse de 75 contrats locaux de santé a été menée sur 3 ans sur l’intégralité du territoire français par l’université de Rennes pour l’EHESP. Une manière d’inspirer et de mettre en avant les pré-requis nécessaires pour qu’un contrat local de santé aboutisse à une politique de prévention-promotion efficace.

Parcours AVC de la phase aigüe au suivi à domicile, un exemple de coopération entre le CHU de Dijon et les professionnels de ville

Les professionnels du CHU de Dijon ont mis en place un dispositif de suivi des patients ayant fait un AVC ou un infarctus du myocarde assuré par des professionnels hospitaliers et des professionnels de ville (médecins, infirmiers et pharmaciens) pour éviter les récidives et complications insidieuses. Ce dispositif s’appuie sur un financement au forfait et est piloté au niveau du GHT.

Co-construction d’un outil digital de bridging pour prévenir les addictions

Professionnels de CMP et professionnels du médico-social se sont unis dans le cadre du SAMSAH Prepsy, pour proposer un outil de « bridging » pour créer des « ponts » entre ces professionnels pour accompagner au mieux les jeunes usagers.

Plateforme de coordination ville hôpital au niveau d’un territoire « désert médical »

Une plateforme a été mise en place à l’initiative du CH de Blois et du Conservatoire national des arts et métiers à l’échelle du territoire pour faciliter une prise de rendez-vous mutualisée pour les médecins de ville. Ce service repose sur une aide financière du département et permet d’assurer une continuité des soins au plus près du domicile des patients. Le gain de temps pour les médecins est consacré à des actions de prévention. Un exemple de coordination entre le CH de Blois et désormais 35 médecins généralistes en Loir et Cher.

Coopération entre établissements publics et privés au service de la fluidification des parcours adultes

La création d’un groupement de coopération sanitaire, devenu aujourd’hui établissement, sur le territoire Champagne sud a eu pour objectif de fluidifier les parcours. Un défi administratif pour cette coopération qui fait intervenir des professionnels appartenant à trois structures différentes, le Centre hospitalier de Troyes, l’HAD de la Mutualité Française Champagne Ardenne et l’Institut Pasteur Soins de suite et de réadaptation.

L’inclusion des personnes en situation de handicap, une question de collectif ?

Ce projet de coopération entre le CHRU de Nancy et un ensemble d’acteurs du médico-social a eu pour objectif de favoriser l’accès à des soins de qualité pour les personnes en situation de handicap. Une expérience fondée sur des solutions simples menées dans une approche inclusive et respectueuse des spécificités des personnes accompagnées.

Retrouvez les retours d’expériences en vidéo des professionnels sur le site de l’ANAP

Paris : concevoir la ville de demain avec le développement de l’urbanisme temporaire @Paris @jlmissika

Source : Paris Presse

Le 26 août, Jean-Louis Missika a signé une charte pour le développement de l’occupation temporaire à Paris, avec une quinzaine de grands partenariats publics et privés. Expérimenter de nouveaux usages, ouvrir la ville à des acteurs alternatifs et soutenir des activités d’intérêt général tel est le programme de l’occupation temporaire.

paris

Au fil des années, l’occupation temporaire s’est peu à peu imposée comme un mode légitime et pertinent d’occupation de l’espace urbain et d’innovation sociale, notamment grâce à des projets marquants comme celui des Grands Voisins, dans le 14e arrondissement.

Cette nouvelle façon de faire la ville contribue à apporter des réponses à de nombreux défis : l’hébergement d’urgence, l’accueil de nouvelles pratiques artistiques, écologiques et sociales, l’événementiel festif ou encore l’entrepreneuriat.

Lundi 26 août, Jean-Louis Missika et une quinzaine de partenaires de la Ville de Paris ont signé la « Charte en faveur du développement de l’occupation temporaire ». Ils s’engagent ainsi dans une ambition collective pour concevoir la ville de demain autrement et développer de nouveaux outils pour généraliser ces projets.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Brest Métropole : découvrez les 17 grands projets d’aménagement @BrestFr

Source : Brest Métropole

La Métropole de Brest évolue en permanence afin d’améliorer le cadre de vie de ses habitants. Quels sont les grands projets d’aménagement sur le territoire de Brest Métropole ? Découvrez la liste des 17 projets en cours ! 

Résultat de recherche d'images pour "brest métropole logo"

– Kerarmerrien, un nouveau quartier à Plouzané
À l’ouest de Brest, sur le territoire de la commune de Plouzané, le projet d’urbanisation des secteurs de Kerarmerrien, Kerrarouz et Penhoat, d’une superficie d’environ 40 hectares, vise à proposer une nouvelle offre résidentielle dans une commune en forte croissance démographique.

– Projet de renouvellement urbain du secteur Saint-Marc Tunisie Verdun
Le projet de renouvellement urbain du secteur Saint-Marc Tunisie Verdun vise à proposer une nouvelle offre résidentielle et à doter le quartier de nouveaux espaces publics participant à la qualité de son cadre de vie et à son attractivité.

– Projet urbain du Haut de Jaurès
Le projet urbain du Haut de Jaurès est un projet fédérateur construit avec les usagers. Brest métropole se mobilise en faveur de l’attractivité résidentielle, économique et de l’aménagement du cadre de vie par le déploiement de dispositifs, d’aides financières et techniques, et d’un plan stratégique d’actions sur l’espace public.

– La place de la Liberté : une fonction métropolitaine qui s’incarne
Théâtre de manifestations festives et revendicatives, lieu de déambulation, lien entre les rues de Siam et de Jean Jaurès… la place de la Liberté à Brest, 20 ans après sa transformation, va continuer de s’adapter aux usages d’aujourd’hui avec une intervention pour améliorer certains espaces au regard de leurs usages. Etre sur la place de la Liberté signifie avoir la possibilité d’y retrouver ses amis, de déjeuner, de jouer, de travailler, de lire ou de se détendre.

Lire la suite

Val d’Oise Habitat présentera ses divers projets au Congrès HLM @valdoisehabitat #CongresHlm

Source : Val d’Oise Habitat

Le Congrès HLM se tiendra cette année du 24 au 26 septembre, à Paris Porte de Versailles. A cette occasion, l’OPH Val d’Oise Habitat sera présente ! Retrouvez les équipes sur le stand J 56 – Pavillon 7 – Niveau 3, dans la zone « partenaires bancaires et institutionnels ».

Val d'Oise le département - accueil

Cet événement sera l’occasion pour Val d’Oise Habitat de mettre en avant ses actions, ses engagements, ses projets en matière d’habitat au service du territoire du Val d’Oise et pour les Valdoisiens.
Les équipes valoriseront les actions associatives portées par l’ADIL, SOLIHA, et le CAUE et mettront en évidence leur savoir-faire à travers les réalisations de Val d’Oise Habitat.

En savoir plus sur les enjeux du Congrès HLM

Lire également :

A découvrir : le rapport d’activité 2018 de PariSeine est disponible !@SemPariSeine @jacquesbaudrier @ArianeBouleau

 Source : SemPariSeine

EDITO – JACQUES BAUDRIER, PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

2018 aura marqué un tournant pour PariSeine . La création au mois de février de la SPL, suivie à l’été de celle du GIE PariSeine nous ont permis de poser les bases solides d’un nouvel acteur majeur de l’immobilier parisien. Ainsi structurés, nous sommes désormais en mesure d’apporter toute notre expertise et tous nos savoir-faire à travers une offre élargie, reposant sur deux entités distinctes mais complémentaires, la SEM Pariseine et la SPL PariSeine .

Cette articulation fait de PariSeine un acteur engagé aux côtés de la ville de Paris pour faire émerger des projets innovants, durables, créateurs de lien social. Qu’il s’agisse d’accompagner les services de la ville ou de travailler main dans la main avec des promoteurs privés, nous déclinons un même engagement dans la transition écologique, avec l’intérêt général en ADN. C’est là toute la force de PariSeine : savoir évoluer et grandir tout en restant fidèle à ses valeurs. Les succès remportés en 2018 à la fois par la SEM et la SPL, et l’organisation efficiente mise en place au sein du GIE pour soutenir les deux structures, sont autant d’atouts pour apporter plus d’agilité et de créativité à PariSeine. En cette époque de profonde mutation des dynamiques territoriales, et alors que la ville de Paris est résolument engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique avec la volonté d’imaginer d’autres manières de construire, de gérer et de vivre la ville, PariSeine apparaît plus que jamais comme un acteur incontournable. Un opérateur urbain durable au service de la ville de demain.

TRANSFORMATION – ARIANE BOULEAU-SAIDE, DIRECTRICE GÉNÉRALE

« C’est en février 2018, avec la création de la SPL PariSeine, que la mue de PariSeine a commencé à se concrétiser. Mais ce n’est qu’en septembre 2018, avec la création du GIE, que toutes les pièces du puzzle se sont mises en place. L’organisation juridique nous a demandé un certain temps, mais c’est avant tout sur l’organisation interne que nous nous sommes concentrés. Comment organiser les directions opérationnelles et les directions supports ? Comment s’assurer de la bonne fluidité
entre les différentes structures ? Cela s’est traduit par la création d’une Direction des Opérations qui travaille à la fois pour la SPL et la SEM : c’est elle qui porte la créativité et l’engagement écologique que nous insufflons dans les réponses aux concours et qui réalise avec rigueur les projets qui nous sont confiés ».

> Télécharger le rapport d’activité