Archives du blog

Altarea Cogedim lance Open Design, la nouvelle démarche de conception collaborative @altareacogedim

Source : Altarea Cogedim

Dans le cadre du projet « Issy Cœur de ville », Altarea Cogedim a lancé Open Design, la nouvelle démarche collaborative de conception visant à inventer une nouvelle manière de concevoir des lieux rassembleurs, innovants, multifonctionnels et co-construits.

ALTAREA_COGEDIM

L’Open Design pour créer un lieu de convergence des savoirs
Désigné par la ville d’Issy-les-Moulineaux pour développer le futur écoquartier « Issy Cœur de Ville”, un grand projet urbain mixte de 100 000 m², Altarea Cogedim y construira un atelier créatif de 1 500 m². Incarnation d’une vision résolument portée vers l’innovation, cet atelier privé sera réalisé au cœur du quartier. Point de passage et lieu de rencontre, cet espace a vocation à proposer un nouveau format de lieu de vie adapté aux attentes de tous les usagers, habitants, entreprises, écoles et associations. Il incarnera une nouvelle vision de ce que la « smart city » pourra apporter aux habitants et sera un lieu phare du numérique pour la ville d’Issy-les-Moulineaux.

C’est donc pour la programmation de ce futur lieu d’expérience et d’innovation qu’Altarea Cogedim a décidé de lancer sa démarche d’Open Design. Cette nouvelle démarche utilise l’intelligence collective pour faire émerger un concept fort qui sera le fil de conducteur du lieu. Elle propose une consultation d’acteurs de tous horizons (grand groupe, startup, porteur de projet innovant, artiste, créatif, association ou école…) à qui elle pourra apporter des ressources significatives destinées à développer leur proposition et s’insérer dans le futur espace.

Une démarche d’Open Design en plusieurs phases
Les candidats devront présenter un projet s’inscrivant dans tout ou partie du lieu (soit de manière physique, soit dans la programmation événementielle), et montrer en quoi celui-ci est en adéquation avec les 5 convictions présentées ci-dessus sur l’ADN du futur lieu. La cohérence entre le projet et les convictions présentées sera le critère principal d’appréciation de la candidature. Les candidats sont libres d’interpréter ces convictions et de choisir un thème approprié pour construire leur projet.

Consulter le communiqué de presse pour plus d’infos…

Lire également :

NPNRU : les projets de renouvellement urbain de 270 quartiers déjà validés @AnruOfficiel

Source : ANRU

Dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), les projets de renouvellement urbain de 270 quartiers validés à fin juin ! 

Anru

L’ANRU et ses partenaires poursuivent l’examen et la validation des projets de renouvellement urbain soumis par les collectivités locales porteuses de projets dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU).

Ce travail intense, accéléré depuis mai 2018, s’est poursuivi en juin 2019 avec la validation des projets de 17 quartiers d’intérêt national et régional, parmi lesquels ceux des villes et agglomérations suivantes :
– Lille, Roubaix, Tourcoing
– Metz
– Forbach, Behren-lès-Forbach
– Brest
– Bagneux
– Lorient
– Villejuif, L’Haÿ-les-Roses
– La Seyne-sur-Mer

Depuis le lancement de la phase opérationnelle du NPNRU, l’ANRU a ainsi validé les projets de 270 quartiers. Pour engager les chantiers de transformation de ces territoires, l’ANRU a mis 6,5 milliards d’euros à disposition des collectivités et des bailleurs. Ces concours financiers déjà validés vont permettre la réalisation de projets estimés à plus de 22 milliards d’euros tous financeurs confondus. Concrètement, cet investissement va notamment permettre de réaliser : 55 000 démolitions de logements sociaux, 42 000 reconstructions de logements sociaux, 73 000 réhabilitations de logements sociaux, et plus de 500 équipements, dont 160 écoles.

Plus d’informations ici…

Lire également :

Création de la ZAC Plaine Saulnier : bientôt l’ouverture de la participation du public @GrandParisMGP

Source : Métropole du Grand Paris 

Par délibération du conseil de la Métropole du Grand Paris en date du 8 février 2019, une procédure de participation du public préalable à la création de la ZAC Plaine Saulnier à Saint-Denis sera ouverte du 1er août 2019 au 15 septembre 2019 inclus.

Métropole grand paris

La participation du public par voie électronique a pour objet de recueillir les observations et propositions du public sur le projet d’aménagement comprenant le projet de création de la ZAC Plaine Saulnier à Saint-Denis.

Le projet de création de cette ZAC porte sur l’aménagement d’environ 12,5 hectares d’emprises de l’ancien site ENGIE, pour développer un programme global prévisionnel des constructions d’environ 240 000 m² de surface de plancher mixte comprenant bureaux, rez-de-chaussée actifs (activité économique, services, commerces), logements, équipements publics (groupe scolaire, crèche), le Centre Aquatique Olympique et un pôle sportif, ainsi que de nouveaux espaces publics dont un parc d’un hectare.

Le dossier de participation électronique comporte notamment une étude d’impact qui a fait l’objet d’un avis de l’autorité administrative de l’État compétente en matière d’environnement sur le dossier, le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD). L’étude d’impact a par ailleurs également fait l’objet d’un avis des collectivités territoriales et de leurs groupements intéressés par le projet. Cette étude d’impact et ces avis sont joints au dossier qui sera mis à la disposition du public.

Plus d’infos ici…

Lire aussi :

Domofrance : découvrez en vidéo PEPSE, le projet stratégique 2019-2023 @domofrance @ActionLogement

Source : Domofrance

Dans son projet stratégique d’entreprise PEPSE 2019-2023, Domofrance s’engage à affirmer le lien emploi-logement, bâtir plus de proximité, conjuguer écologie et habitat, cultiver leur capital humain, digitaliser pour mieux loger, et redessiner leur modèle économique. 

Découvrez la vidéo consacrée à l’ambition 2 de PEPSE : bâtir plus de proximité ↓↓

Créer et animer des quartiers où il fait bon vivre est une préoccupation historique et chaque année, Domofrance mobilise des moyens humains et financiers importants en faveur de la gestion de proximité. Parce que ses clients sont au cœur de ses actions, elle n’a de cesse d’interroger leur satisfaction et leurs attentes pour améliorer son offre.

>> Plus d’informations sur PEPSE ici

Lire aussi :

CHU de Nantes : feu vert pour le projet de reconstruction ! @CHUnantes

Source : CHU de Nantes

Le projet le plus important en terme de santé publique verra bien le jour !
Le 16 juillet, le permis de construire relatif au projet de nouvel hôpital sur l’Ile de Nantes a été délivré, au nom de l’État, par Claude d’Harcourt, préfet des Pays de la Loire, préfet de la Loire Atlantique. Cette décision conclut un processus d’instruction de près d’une année et fait suite aux différents avis favorables rendus sur le projet. Autorisant la construction du nouvel hôpital et de l’IRS 2020, elle représente une étape majeure dans la poursuite de l’opération ouvrant la voie au lancement des travaux en 2020.

Le projet le plus important en matière de santé publique en France connaît une étape importante de son avancement. Au cœur de la première métropole de l’ouest de la France, le futur hôpital sur l’Ile de Nantes regroupera, sur un même site, les services de l’actuel Hôtel-Dieu et de l’hôpital mère enfant (Nantes) et de l’hôpital Laennec (Saint-Herblain), ainsi que l’Institut de Recherche en Santé – IRS 2020, au sein d’un nouveau quartier de la santé associant soin, formation, recherche.

Une première autorisation avait été délivrée le 24 octobre 2018 pour permettre la création d’une hélistation dédiée aux transports sanitaires du futur CHU.
Les 3 autorisations délivrées aujourd’hui concernent :
– un permis de construire délivré par l’État,
– une autorisation environnementale unique « Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE),
– une demande de permis d’exploitation et une autorisation d’une installation de géothermie à basse température.

Ces décisions concluent un processus d’instruction du projet de près d’une année par les différents services de l’État et du Département (DREAL, DDTM, DGAC, DSNA, DRAC, SDIS…). Elle fait suite aux différents avis émis sur le projet :
– L’avis de l’Autorité environnementale en février 2019,
– Les trois avis favorables de la Commission d’enquête en mai 2019, suite à l’enquête publique relative à cette opération qui s’est déroulée du 25 mars au 26 avril 2019,
– Les deux avis favorables à l’unanimité du Conseil départemental de l’environnement et des risque sanitaires et technologiques (CODERST) attribués le 4 juillet 2019.

Le préfet de la Loire-Atlantique a donc délivré ce jour au CHU le permis de construire, l’autorisation environnementale et le permis d’exploiter une installation de géothermie.
Par ailleurs, les travaux de préparation de l’assiette foncière sur l’Ile de Nantes se poursuivent, sous l’égide de Nantes Métropole, avec la démolition en cours de l’ancien MIN et la préparation des voiries et réseaux.
Le démarrage des travaux du nouvel hôpital est prévu en octobre 2020 pour une ouverture en 2026.

Plus d’informations sur le projet…

Lire aussi :