Archives du blog

Les 10 villes les plus chères de France sont toutes dans le Grand Paris ! @Seloger #GrandParis

Source : Se loger

En 2019, les dix villes les plus chères de France se trouvaient toutes en Île-de-France ! Car de la même façon qu’en 1992, lors des JO de Barcelone, la Dream Team avait surclassé toutes les autres équipes de basket, en termes de prix immobilier, Paris et sa périphérie sont clairement « hors concours ».

100 % des 10 villes les plus chères de France sont dans le Grand Paris

Les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent que les prix des logements en Île-de-France sont sans commune mesure avec ceux qui sont pratiqués dans le reste de l’hexagone. Car alors qu’à Lyon, qui se classe tout de même en 1re position des villes de province où les logements coûtent le plus cher, le m² se monnaye aux alentours de 5 065 €, le prix au m² à Rueil-Malmaison atteint 5 808 €. À Montreuil, il est de 6 018 €/m², de 7 031 €/m² à Versailles, de 8 509 €/m² à Boulogne-Billancourt, de 10 403 €/m² à Paris et de 11 291 €/m² à Neuilly-sur-Seine !

>EN SAVOIR PLUS

Immobilier : top 10 des villes de province les plus chères en 2019 @SeLoger

Source : Se loger

En 2019, la barre des 10 400 € du m² aura été franchie à Paris ! Mais sans atteindre le niveau des prix immobiliers franciliens force est de reconnaître que dans certaines villes de province, se loger coûte plus cher qu’ailleurs !

À Lyon, le prix immobilier dépasse les 5 000 €/m²

D’après les chiffres qu’a collectés le baromètre LPI-SeLoger auprès de ses partenaires, l’année 2019 aura marqué un tournant pour le marché immobilier lyonnais.  D’une part, le prix au m² à Lyon dépasse désormais les 5 000 €. Ce franchissement s’est opéré à fin septembre dernier. Le m² lyonnais coûtait alors 5 029 € dans l’ancien et pour devenir propriétaire dans la Capitale des Gaules, il faut désormais compter 5 065 € du m², en moyenne. D’autre part, c’est en 2019, et plus exactement à fin avril dernier, que le prix de l’immobilier lyonnais (4 663 €/m2, à l’époque) a finalement rattrapé les tarifs bordelais (4 652 €/m²), lesquels caracolaient en tête depuis plusieurs mois.

>Lire la suite

#Immobilier 2019 : bilan d’une année historique ! @SeLoger

Source : Se loger

Immobilièrement parlant, quel bilan faut-il tirer de l’année 2019 ? Quelles ont été les grandes tendances du marché immobilier ? Et qu’est-ce qui nous attend en 2020 ?

En 2019, la hausse du prix immobilier s’est poursuivie : + 4,5 %

Tous logements confondus, force est de reconnaître que l’année 2019 se caractérise par un regain de tension sur le prix de l’immobilier.  En effet, les données, que collecte le baromètre LPI-SeLoger, font état d’une reprise d’accélération des prix des logements dont la hausse annuelle, de 4,2 % en 2017 puis de 3,7 % en 2018 se chiffre désormais à 4,5 %. D’après le baromètre LPI-SeLoger, pour l’année 2019, le prix moyen d’un logement avoisine les 251 000 € dans l’ancien. Pour un prix moyen, au m², de 3 384 €. Enfin, il est à noter que c’est au marché des maisons, plus qu’à celui des appartements, que le rythme de hausse des prix dans l’ancien doit de gagner en vitesse. Les prix des maisons augmentent, en effet, de 5,4% sur 1 an contre 3,3 % il y a un an, alors que les prix des appartements progressent de 3,9 % sur 1 an contre 3,7 %, l’année dernière, à la même époque….En savoir plus

Paris : 2019 a été l’année des 10 000 €/m²… 2020, l’année des 11 000 € ? @SeLoger

Source : Se loger

En termes d’immobilier, 2019 aura été l’année de tous les records pour le marché parisien : nombre record des transactions, barre des 10 000 €/m² dépassée. Mais en 2020, les prix parisiens franchiront-ils le seuil des 11 000 €/m² ?

Paris : l’année 2019 encore sous le signe de la hausse

Bon, on ne va pas se mentir le prix immobilier à Paris est désormais tellement élevé que dans la capitale, l’accès à la propriété semble réservé aux CSP + et aux héritiers… Dans l’incapacité d’acheter un logement à Paris, et cela alors même que leurs revenus seraient supérieurs à la moyenne nationale (2 250 € nets/mois, Ndlr), les nouveaux acquéreurs n’ont guère d’autre choix que d’acheter en banlieueLire la suite

Immobilier neuf : les vrais prix 2019 @planimmobilier

Source : Plan Immobilier

Le Laboratoire de l’Immobilier vient de publier son baromètre des prix de l’immobilier neuf. Une analyse des prix de plus de 5600 programmes neufs dans plus de 100 villes de France métropolitaine.

Franck Vignaud, directeur du Laboratoire de l’Immobilier, affirme vouloir informer les particuliers sur les prix moyens du neuf observés actuellement en France. En effet, les prix analysés sont ceux des logements collectifs en cours de commercialisation, c’est-à-dire les prix « qui figurent dans la vitrine des promoteurs immobiliers ». Il précise d’ailleurs qu’avec les remises commerciales éventuelles ce prix moyen peut baisser de 1 à 3 %.

Le prix moyen d’un appartement neuf en France métropolitaine est actuellement de 4 650 € / m2. Cependant, les prix varient fortement d’une commune à l’autre voire au sein d’une même commune, à l’échelle d’un quartier et même d’une rue. Les qualités de l’appartement peuvent aussi influencer son prix : plan, étage, exposition, prestations …

Voir le Top 15 des villes les plus chères de France