Archives du blog

L’’intelligence artificielle au service de la lutte contre la fraude immobilière @Meelo

Source : MEELO

Avec la rentrée, les étudiants et jeunes diplômés cherchent à se loger, et le marché de l’immobilier est déjà en tension dans les grandes villes, notamment dans la capitale.

Les bailleurs ne prennent plus de risques. Il faut à chaque fois leur présenter le meilleur dossier. Certains propriétaires demandent 4 fois le montant du loyer mensuel en revenu ou encore 2 mois de dépôt de garantie. Un étudiant avec une bonne caution parentale a souvent plus de chance de décrocher le studio de ses rêves qu’un jeune salarié débutant sa carrière.

Les dossiers les moins solvables, intermittents du spectacle ou indépendants, sont plus rapidement écartés et avec la crise sanitaire, le phénomène n’a fait que s’amplifier. Alors il devient tentant de frauder pour pouvoir se loger.

Lire le communiqué de presse

Immobilier : nouvelles hausses des prix à Paris et en Ile-de-France @pap_fr

Source : pap.fr

Alors que les prix de l’immobilier continuent d’augmenter, les ventes de logements anciens battent tous les records à la hausse en région parisienne. Et si les transactions marquent le pas dans la capitale, les logements anciens n’y ont jamais été aussi chers.

L’été, la morte saison pour l’immobilier ancien ? Pas en Ile-de-France ! Au troisième trimestre 2019 et sur l’ensemble de la région, le nombre de ventes augmente de 9 % par rapport à la même période de l’an dernier constate une étude des Notaires du Grand Paris parue le 28 novembre. Sur un an, entre le quatrième trimestre 2018 et le troisième trimestre 2019, près de 180.000 transactions ont été enregistrées, « soit un record historique d’activité »constatent les notaires dans leur document très fouillé.

>En savoir plus

Baromètre des 10 villes où les prix ont explosé en 2018 ! @seloger

Se loger neuf

Source : Se loger.com

Si le ralentissement de la hausse des prix des appartements anciens se poursuit en 2018, force est de constater que certaines villes font de la résistance et enregistrent des progressions rapides. Zoom sur ces villes où les prix immobiliers augmentent plus vite que leur ombre…

Dans 10 villes, la hausse annuelle des prix immobiliers dépasse les 6 %

Les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent que sur les douze derniers mois, ce ne sont pas moins de dix villes dont le rythme de progression des prix immobiliers dépasse les 6 %. Emboîtant le pas à Bordeaux, Lyon et Angers, c’est ainsi Paris (+ 7,6 %) qui se place en quatrième position. La Ville Lumière est talonnée par Rennes et Limoges (+ 7,1 %). Suivent Reims (+ 7 %), Saint-Étienne (+ 6,5 %) puis Lille et Villeurbanne. Celles-ci terminent d’ailleurs ex-aequo avec une hausse annuelle de 6,2 %.

TOP 10 des villes où les prix ont explosé au 1er semestre 2018

Villes Evolution Prix au m²
Bordeaux + 15,6 % 4 662 €/m²
Lyon + 10,3 % 4 530 €/m²
Angers + 7,7 % 2 254 €/m²
Paris + 7,6 % 9 681 €/m²
Rennes + 7,1 % 3 027 €/m²
Limoges + 7,0 % 1 591 €/m²
Reims + 7,0 % 2 519 €/m²
Saint-Etienne + 6,5 % 1 422 €/m²
Lille + 6,2 % 3 172 €/m²
Villeurbanne + 6,2 % 3 092 €/m²

Pour accéder à la suite de l’article, cliquez ici