Archives du blog

Confinement : baisse de la pollution et des nuisances sonores @Paris #Coronavirus #Covid_19

Source : Paris

En pleine épidémie, l’Île-de-France en général et Paris en particulier connaissent une situation particulière sur le front notamment de la pollution atmosphérique et de la consommation d’énergie. Conséquence d’une économie qui fonctionne au ralenti.

Pourquoi l’air paraît-il plus pur ?

Sur la semaine du 16 au 20 mars, comparé à des mois de mars précédents, Airparif, l’association de surveillance de la qualité de l’air à Paris et en Ile-de-France, a relevé « une amélioration de la qualité de l’air de l’ordre de 20 à 30% dans l’agglomération parisienne, consécutive à une baisse des émissions de plus de 60% pour les oxydes d’azote ».Là aussi, il n’y a pas de secret. Toujours selon Airparif : « Malgré une augmentation du chauffage résidentiel, cette baisse est liée en grande partie à la forte diminution du trafic routier et aérien (…) ». Mieux, le long des axes routiers, cette baisse serait encore plus nette avec des niveaux de mesure qui rejoindraient ceux d’habitude enregistrés dans les parcs. « En 40 ans de mesure d’Airparif, cette situation n’est jamais arrivée de manière aussi importante et sur autant de stations. »

En savoir plus

Les vignettes Crit’Air pour lutter contre la pollution de l’air @Paris #ZCR @EcologiEnergie

paris-fr

Source: paris.fr

À compter du 15 Janvier 2017, La ville de Paris deviendra la première zone de la circulation restreinte en France (ZCR). Une décision prise par le Ministère de l’Écologie et du Développement Durable pour lutter contre la pollution de l’air. À cette date, les véhicules circulant dans Paris devront obligatoirement s’équiper d’un certificat qualité de l’air, « Crit’Air », c’est-à-dire une vignette indiquant le niveau de pollution du véhicule.
Le Dispositif ZCR
En accord avec le décret n° 2016-847 du 28 juin 2016 relatif aux zones à circulation restreinte, la Ville met à votre disposition les éléments du dossier de consultation :
1. Un résumé non technique de l’étude justifiant la création d’une zone à circulation restreinte à Paris.
2. L’évaluation de la quantité de véhicules concernés par les restrictions.
3. Le projet d’arrêté comprenant les étapes des 1er janvier 2017 et 1er juillet 2017.
4. L’étude réalisée par Airparif comportant :
• La part des émissions liées au trafic routier.
• L’état initial de la qualité de l’air à Paris.
• L’évaluation de l’impact sur les émissions polluantes de la mise en œuvre d’une ZCR à Paris.

Lire la suite