Archives du blog

Grand Paris : lancement d’une plateforme numérique et collaborative de l’économie circulaire @GrandParisMGP

Source : Métropole du Grand Paris

La Métropole du Grand Paris, L’Institut National de l’économie circulaire (INEC) et le centre international de Ressources et d’Innovation pour le développement durable (CIRIDD) lancent une plateforme numérique et collaborative de l’économie circulaire des acteurs du Grand Paris.

Métropole grand paris

Dès sa création, la Métropole du Grand Paris a fait de l’économie circulaire un axe prioritaire du développement économique du territoire, dans l’objectif d’anticiper l’accroissement démographique, réduire significativement et durablement nos émissions de gaz à effet de serre ainsi que le gaspillage des ressources, pour construire une métropole résiliente. Cette démarche rejoint les mesures préconisées par la feuille de route « économie circulaire » adoptée récemment par le Gouvernement, afin de favoriser la transition du modèle économique actuel vers un modèle économique circulaire, seul à même d’être soutenable.
Parmi les actions entreprises par la Métropole, la mise en ligne de la plateforme numérique collaborative métropolitaine de l’économie circulaire marque une nouvelle étape dans la mobilisation des acteurs de terrain, dans la perspective d’un maillage complet du territoire métropolitain et de la mise en exergue des actions qu’ils mènent.
Action concrète de la Métropole du Grand Paris en faveur du développement de l’économie circulaire, cet outil a pour vocation d’être un centre de ressources, de connaissance et de partage d’expérience, un outil de sensibilisation du grand public et de mise en relation de l’ensemble des acteurs privés et publics de la Métropole.

La page de lancement de la plateforme www.grandpariscirculaire.org donne accès à trois dispositifs :
–  La pré-inscription des membres
– La campagne de référencement des bonnes pratiques d’économie circulaire du territoire
–  La consultation publique pour recueillir les attentes des acteurs du territoire

Cliquez ici pour en savoir plus sur la plateforme… 

Retrouvez également :

Immobilier : Habx innove avec le « crowdbuilding » @habx_fr

Source : Habx

Habx, la plateforme qui permet de configurer son futur logement neuf via une plateforme numérique innovante, souhaite innover et ré-inventer la programmation de résidences neuves et met en place une nouvelle méthode de « crowdbuilding »

Habx

HABX ré-invente la programmation des résidences neuves

La programmation d’un projet immobilier consiste à définir l’intérieur (nombre de logements, superficies, typologies) et l’extérieur d’un projet (standing du produit, définition des matériaux). Elle intervient classiquement avant le dépôt du permis de construire par le promoteur et avant son lancement commercial.

Le fonctionnement habituel d’un projet de promotion immobilière est de définir la programmation puis de lancer la commercialisation du projet arrêté. Cette méthode présente des limites : standardisation des résidences et des logements pour limiter le risque commercial, absence de souplesse et limitation de la personnalisation…

C’est précisément pour répondre à ces difficultés qu’HABX a mis en place sa méthode de “crowdbuilding”.

Ecueil n°1 : la standardisation des résidences neuves

En se basant sur les mêmes études de marché, les différents programmes immobiliers qui sortent de terre au sein d’une même ville ont de fortes probabilités d’être identiques : la standardisation des programmes comme des logements est inévitable et ne prend pas en compte la diversité des foyers (tout le monde ne rêve pas d’habiter dans un 3 pièces).

Cliquez ici pour lire la suite…

Lire aussi :

E-santé : Malakoff Médéric développe 3 nouveaux partenariats avec des Healthtech @MalakoffMederic

Source : Malakoff Médéric

Malakoff Médéric innove pour ses clients ! Le Groupe propose 4 nouveaux services de e-santé afin de répondre au mieux aux besoins des assurés en nouant 3 nouveaux partenariats avec des startups !

Résultat de recherche d'images pour "malakoff médéric"

Le Groupe s’est ainsi rapproché de trois start-up innovantes de la Healthtech pour proposer les services suivants :
Deuxiemeavis.fr, pour obtenir, entre 48 heures et 7 jours, un second avis médical auprès d’un médecin spécialiste, expert de la maladie, pour tout assuré confronté à un diagnostic ou à une décision thérapeutique grave, rare ou complexe.
Libheros.fr, pour trouver facilement un professionnel des soins à domicile près de chez soi (infirmiers, kinésithérapeutes ou sage-femme) et obtenir un rendez-vous rapidement.
Medoucine.com, pour accéder à un réseau de thérapeutes de médecines douces sélectionnés, ainsi qu’à une plate-forme d’information et de conseil sur ces pratiques de soins, complémentaires de la médecine conventionnelle.

Malakoff Médéric propose également un service de téléconsultation 24h/24 et 7J/7, en partenariat avec Bien Être Assistance.

Deuxiemeavis.fr, pour éclairer la décision des patients confrontés à un choix thérapeutique ou chirurgical lourd, grave, rare ou complexe.
Malakoff Médéric est la première complémentaire santé en France à proposer à ses assurés l’accès à une deuxième expertise médicale en cas de problème de santé sérieux ou de décision thérapeutique importante (opération chirurgicale ou traitement lourd, incidence sur la qualité de vie du patient…), leur permettant ainsi de prendre une décision éclairée et d’envisager différentes options médicales.

Cliquez ici pour lire la suite…

Retrouvez également :

Rénovation énergétique de logement : Clermont Métropole lance RENOVER+ @ClrmntMetropole

Source : Clermont Auvergne Métropole

Clermont Auvergne Métropole lance sa plateforme de rénovation énergétique, Rénover+, pour les logements des habitants de la métropole.

Clermont auvergne

RÉNOVER+ est une action majeure du schéma de transition énergétique et écologique de la Métropole qui mise sur un territoire sobre et efficace en énergie.
Cette plateforme territoriale de rénovation énergétique, réalisée avec le soutien financier de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie), de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’appui technique de l’ADIL 63 (association départementale pour l’information sur le logement) et l’ADUHME (agence locale de l’énergie) vise à développer la rénovation énergétique de l’habitat privé.
Il s’agit d’un dispositif expérimental dont la vocation est de « massifier » la rénovation énergétique en fédérant l’ensemble des professionnels.

La plateforme territoriale de rénovation énergétique constitue un service public de la performance énergétique de l’habitat. Elle accompagne gratuitement les propriétaires d’un logement individuel ou collectif dans leurs travaux de rénovation énergétique. Elle fournit à ces derniers les informations techniques, financières, fiscales et réglementaires nécessaires à l’élaboration de son projet de rénovation.

Qui est concerné ?

– Les propriétaires d’une maison ou d’un appartement, qu’ils occupent ou qu’ils proposent à la location, les futurs propriétaires d’un logement en cours d’achat, qui souhaitent réaliser des travaux d’économie d’énergie afin d’améliorer la performance de leur logement.
– Rénover+ est un dispositif accessible aux propriétaires des 21 communes de la Métropole

——> Si vous souhaitez lire la suite de l’article, cliquez ici

——> Si vous souhaitez découvrir la plateforme Rénover+, cliquez ici

Retrouvez également :

Locations meublées de courtes durées : @Paris assigne en justice !

Source : Paris Presse

Jeudi 12 avril 2018, la ville de Paris a annoncé qu’elle assignait en référé les plateformes numériques de location qui ne respectent pas la législation, telles que AirBnb et Wimdu. 

MAIRIE DE PARIS

En cinq ans, le parc locatif traditionnel de Paris a perdu au moins 20.000 logements, dont la majorité a été transformée en location touristiques meublées, louées à la nuit ou à la semaine durant toute l’année, et qui sont autant de logements qui ne peuvent pas être mis à la disposition des Parisiens. Face à l’ampleur de la situation, depuis 2014 la Ville de Paris œuvre à un renforcement de l’encadrement de cette pratique.

Aux termes de la loi, les sociétés qui exploitent une plateforme numérique permettant de mettre en location un local meublé, sont tenues de publier dans leur annonce, un numéro d’enregistrement obtenu auprès de la commune.

Depuis le 1er décembre 2017, la Ville de Paris a mis en place un dispositif de déclaration préalable permettant aux plateformes de mentionner pour chaque annonce de location de courte durée dans la capitale un numéro d’enregistrement.
Si plusieurs plateformes se conforment à la loi, d’autres ont fait le choix de ne pas la respecter, et de maintenir en ligne des annonces ne comportant aucun numéro ou un numéro manifestement erroné.

Pour en savoir davantage, cliquez ici

A lire aussi :