Archives du blog

Déploiement FTTH : le financement de 7 nouveaux projets validé

7 nouveaux projets de réseaux d’initiative publique et 12 départements concernés ont reçu un accord de principe du Premier Ministre Manuel Vall pour le financement de l’internet très haut débit. L’Alsace, la Bretagne, l’Eure, la Haute-Saône, la Manche, le Tarn et Garonne et le Val de Marne sont les porteurs de ces projets. Ils viennent rejoindre les 17 réseaux d’initiative publique, couvrant 21 départements, qui ont déjà fait l’objet d’un tel accord depuis le lancement du Plan France Très Haut Débit.

Au total, 56 dossiers pour 68 départements ont déjà déposé une demande de subvention pour bénéficier du soutien financier de l’État pour le déploiement du très haut débit sur le territoire. Ils représentent un investissement attendu de 7 milliards d’euros sur 5 ans et un objectif de 4 millions de foyers raccordes en fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH).

Axelle LEMAIRE secrétaire d’État chargée du Numérique, déclare que « l’enjeu de numérisation de nos territoires, permettant un accès à l’ensemble des habitants, est crucial pour l’avenir de notre pays. Le Plan France Très Haut Débit avance bien, l’État répond à ses engagements. Le lancement de l’Observatoire pour mesurer l’état de cet avancement s’inscrit dans la démarche de transparence de l’action publique portée par le Gouvernement. Il montre aussi que le grand mouvement initié par le Plan France Très Haut Débit se concrétise progressivement, pour nos concitoyens, dans les villes comme dans les zones rurales ».

>En savoir plus : Télécharger le communiqué de presse – Déploiement FTTH

.

>Source : www.economie.gouv.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Première conférence annuelle du Plan France sur le très haut débit

Source : ministère du Redressement Productif

La première Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit se tenait à Bercy le 6 février en présence d’Arnaud Montebourg, de Louis Gallois, commissaire général à l’investissement, d’Antoine Darodes, directeur de la mission très haut débit et de Fleur Pellerin, qui clôturait les débats.

[Extrait du dossier de presse « Plan France Très Haut Débit« ]

Equiper la France en infrastructures de demain

Le Plan France Très Haut Débit est une stratégie d’investissement visant à couvrir intégralement le territoire en très haut débit d’ici 2022. Lancé au printemps 2013, il repose sur un investissement de 20 milliards d’euros en dix ans, partagé entre les opérateurs privés et les collectivités territoriales.

Pour atteindre cet objectif de déploiement, l’Etat intervient dans un rôle de stratège. D’une part, il sécurise le déploiement des réseaux privés dans les zones les plus denses par des conventions tripartites signées avec les collectivités et les opérateurs concernés (57% de la population).

D’autre part, lorsque l’initiative privée est insuffisante, le Plan France Très Haut Débit accompagne le déploiement des réseaux d’initiative publique des collectivités territoriales en apportant plus de 3 milliards d’euros de subvention et en leur donnant accès à une enveloppe de prêts à taux privilégié.

Pour parvenir à ce résultat, le Gouvernement a confié à la Mission Très Haut Débit le pilotage du Plan France Très Haut Débit.

>De Alexandra
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>