Archives du blog

Solaire : Axpo finalise l’acquisition d’Urbasolar @axpo @Urbasolar1

Source : Urbasolar

Urbasolar

Axpo a reçu l’approbation des autorités respectives pour l’acquisition définitive du spécialiste français du photovoltaïque Urbasolar. Cette transaction fera d’Axpo un acteur important du marché solaire en France et en Europe, que ce soit dans le développement, la construction ou l’exploitation de centrales photovoltaïques.

Le 2 mai, Axpo avait annoncé avoir conclu un accord pour l’achat d’Urbasolar. La prise de contrôle de la société photovoltaïque est maintenant finalisée, l’Autorité de la Concurrence et le Ministère de l’Economie et des Finances ayant donné leur accord.

Urbasolar, acteur majeur de l’industrie solaire en France, détient actuellement un parc de centrales représentant plus de 350MW construits et en cours de construction et environ 1 GW en cours de développement avancé. Le groupe assure la maintenance et l’exploitation des sites, ainsi que la gestion des actifs.

Croissance dans le secteur solaire
Axpo continuera à gérer Urbasolar en tant que filiale indépendante et a l’intention de développer le business-model performant du groupe à l’échelle internationale dans les années à venir. Après avoir développé l’activité éolienne avec la filiale Volkswind, Axpo entend tirer parti des synergies avec le secteur du photovoltaïque.
En tant que premier producteur suisse d’énergies renouvelables, Axpo poursuit sa stratégie de croissance rentable à un niveau international.

Plus d’informations ici…

Lire également :

1er parc photovoltaïque dans le Lot de la Compagnie nationale du Rhône (CNR) @caissedesdepots

    Source :  caisse des dépôts

Les 11 520 panneaux solaires du parc photovoltaïque de la Compagnie nationale du Rhône (CNR) de Gramat (Lot) viennent de produire leurs tout premiers kilowatts heure ! Ce nouveau parc illustre l’engagement de la CNR dans les énergies d’avenir aux côtés et au service des territoires.

Le projet, lauréat de l’appel d’offres national de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) pour les installations photovoltaïques de grande taille, a été mené par la CNR en lien avec les acteurs locaux :

  • des entreprises locales et régionales se sont chargées des infrastructures ;
  • le parc est situé sur une ancienne décharge municipale, réhabilitée par la collectivité.

Les premiers kWh ont été injectés sur le réseau le 23 juillet, avant la mise en service définitive du parc qui aura lieu en septembre, après les phases de test. Le parc de Gramat produira 7 gigawatts heure par an, soit la consommation électrique de 2 900 habitants, et permettra d’éviter le rejet de 4 660 tonnes de CO2. Le développement du parc a nécessité un investissement de 4,6 M€. La Caisse des Dépôts, actionnaire de la CNR, entera au capital de la société de projet à hauteur de 50% en septembre.

Depuis le début des années 2000, la CNR, dont le premier métier est de produire de l’hydroélectricité, se diversifie dans les énergies renouvelables. Elle a ainsi mis en service sa première centrale photovoltaïque en 2008 sur le toit de sa centrale hydroélectrique de Bollène (Vaucluse), et a développé depuis 28 centrales solaires.

Aujourd’hui, la CNR envisage de nouvelles formes de parcs solaires…lire la suite…

Développement durable : Saint-Etienne Métropole lance la solarisation de son patrimoine immobilier @SteMetropole

Source : Saint-Etienne Métropole

La Métropole de Saint-Etienne lance la solarisation de son patrimoine immobilier.  En effet, depuis 2014,  Saint-Étienne Métropole est engagée dans une démarche de territoire à énergie positive qui vise, d’ici 2050, à multiplier par 6 les productions d’énergie renouvelable. La solarisation du patrimoine en est une première traduction.

Accueil

Un premier panneau photovoltaïque installé sur le toit du dépôt de la Stas : la pose est symbolique mais elle marque, ce vendredi 5 juillet 2019, le démarrage d’une opération d’envergure, la solarisation du patrimoine immobilier de Saint-Étienne Métropole.

Dès cet été,  près de 5 000 modules seront déployés et couvriront les 8 000 m² de toiture de ce bâtiment dont Saint-Étienne Métropole est propriétaire. Celui-ci deviendra un site à énergie positive d’un point de vue électrique, une partie de l’énergie produite étant même injectée dans le réseau de tramway. Ce sont ainsi 25 % des passagers de l’ensemble du réseau qui seront transportés grâce à l’énergie solaire !

PLUS DE 150 BÂTIMENTS PUBLICS CONCERNÉS
– Mais la Métropole ne compte pas s’arrêter là ! Au total, plus de 150 bâtiments publics devraient accueillir à terme des panneaux photovoltaïques sur leur toiture, ce qui représente un potentiel de 150 000 à 200 000 m² de surface à couvrir et permettra d’éviter le rejet de 15 000 tonnes de C0² chaque année.

– Parmi eux, figurent des sites emblématiques de la Métropole, comme le Musée d’art moderne, l’Opéra, Novaciéries, le stade Geoffroy-Guichard, dont une partie du parking sera solarisé, mais aussi une trentaine de bâtiments scolaires (écoles, collèges, lycées) et près d’une dizaine d’équipements sportifs.

– Très ambitieux, ce projet de solarisation porté par la Métropole et ses partenaires, GreenYellow et le groupement Énergie Partagée, est d’une ampleur inédite en France. Au total, la solarisation de l’ensemble des bâtiments concernés permettra de produire 30 000 mégawattheures, soit la consommation électrique, hors chauffage, de 12 000 logements.

En savoir +

Lire également :

Transition énergétique : Urbasolar et Carrefour signent un partenariat innovant @Urbasolar1

Source : Urbasolar

Urbasolar, premier opérateur indépendant du marché photovoltaïque en France, signe un partenariat avec Carrefour dans le but de devenir les pionniers de l’autoconsommation d’énergie photovoltaïque en hypermarchés.

urbasolar

Carrefour s’unit à Urbasolar, premier opérateur indépendant du marché photovoltaïque en France, pour accélérer la transition énergétique de ses hypermarchés avec un premier déploiement d’ombrières photovoltaïques sur les parkings de 36 hypermarchés de l’enseigne. L’électricité ainsi produite sera intégralement autoconsommée par chaque hypermarché. Carrefour est le premier distributeur en France à déployer un système d’autoconsommation de cette ampleur.

Un nouveau partenariat innovant et une nouvelle étape pour Carrefour dans son plan climat
Pour accélérer sa transition énergétique, Carrefour noue un partenariat avec le leader indépendant du marché photovoltaïque en France, Urbasolar. Cet acteur industriel, spécialisé dans le photovoltaïque, va accompagner Carrefour dans la mise en place d’ombrières photovoltaïques sur les parkings de 36 hypermarchés en France. Ce système permettra à terme de produire et autoconsommer annuellement au total 21 000 MWh d’électricité verte et propre. Cela équivaut à la consommation annuelle (hors chauffage) de 4 600 foyers, soit 210 tonnes de CO2 évitées chaque année.
Lire la suite…

Retrouvez aussi :

URBASOLAR intègre le programme Accélérateur ETI de BPI France ! @UrbaSolar1 @Bpifrance

Lundi 8 octobre, URBASOLAR fait sa rentrée dans la promotion Accélérateur ETI de BPI France, aux côtés des 24 autres entreprises françaises sélectionnées pour leurs performances et leur croissance, représentant de nombreux secteurs d’activités.

URBASOLAR va ainsi bénéficier d’un programme complet de 24 mois d’accompagnement pour booster son développement, notamment à l’international.

Fort de ses excellents résultats aux appels d’offres de la CRE, URBASOLAR dispose d’un portefeuille de projets tarifés de 360MW à construire d’ici fin 2020, et s’appuie sur des process et des certifications solides pour déployer son agilité et ses compétences. Ce programme arrive à point nommé, dans un contexte de doublement annuel de l’activité de l’entreprise, alors que BPI France accompagne URBASOLAR depuis près de 10 ans, tant sur le financement des projets que sur les volets croissance, export, et innovation.

…lire la suite…