Archives du blog

Les ministres affichent leur volonté : Paquet Énergie-Climat Horizon 2030

ministere_ddjpgPhilippe MARTIN, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et Thierry REPENTIN, ministre délégué aux Affaires européennes prennent acte de la proposition publiée aujourd’hui par la Commission européenne en faveur de la politique énergie-climat à l’horizon 2030. Ce paquet énergie-climat 2030 succédera au cadre en vigueur jusqu’en 2020 qui prévoit de réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre, de porter à 20 % la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique européenne et de réaliser 20 % d’économies d’énergie.

La Commission a en particulier proposé aux États membres de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre européennes d’ici 2030. C’est l’objectif que le président de la République avait appelé de ses vœux dès la première Conférence environnementale en 2012 et qu’il a réitéré à de nombreuses reprises. Cet objectif est en cohérence avec la trajectoire nécessaire pour réduire d’un facteur 4 nos émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050.

Par ailleurs, Philippe MARTIN et Thierry REPENTIN ont pris connaissance avec intérêt de la proposition de la Commission européenne visant à renforcer la régulation et l’efficacité du système d’échange de quotas d’émissions, principal instrument de la politique climatique de l’Union européenne.

Enfin, Philippe MARTIN se félicite de la volonté d’afficher un objectif européen d’énergies renouvelables en 2030 dans la consommation énergétique de l’Union européenne, conformément au courrier qu’il avait adressé en décembre dernier à la Commission européenne avec ses homologues allemand, autrichien, belge, danois, irlandais, italien et portugais. Cet objectif laisse à chaque pays la responsabilité de se fixer un objectif conforme à ses ambitions et à la trajectoire de son mix énergétique.

Philippe MARTIN et Thierry REPENTIN tiennent à souligner que ces engagements ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de soutien au développement des énergies renouvelables sont essentiels :

– pour donner un signal à long terme aux acteurs de l’énergie et aux investisseurs pour engager pleinement la transition énergétique européenne ;
– pour crédibiliser l’engagement européen dans la lutte contre le changement climatique, particulièrement dans la perspective de l’accord international qui devra être conclu en 2015 à Paris.

Les recommandations de la Commission européenne seront discutées lors du Sommet européen des 20 et 21 mars à Bruxelles.

Source : www.developpement-durable.gouv.fr

De Alexandra
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Conférence environnementale : l’Aquitaine sera une Région pilote en matière d’économie circulaire

21 septembre 2013

Lors de la table ronde dédiée à l’économie circulaire dans le cadre de la deuxième conférence environnementale, Alain Rousset, Président de la Région Aquitaine et Président de l’Association des Régions de France a proposé que sa Région puisse expérimenter la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie régionale en matière d’économie circulaire.

« Je souhaite que le plan que j’ai lancé en Aquitaine puisse servir de base à de nouvelles stratégies régionales d’économie circulaire qui devront à terme être partie intégrante des schémas régionaux de développement économique. L’approche circulaire de l’économie permet de donner de formidables avantages compétitifs aux entreprises en baissant considérablement les coûts de production » a notamment déclaré Alain Rousset.

Philippe Martin, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif qui présidaient la table ronde, ont salué cette initiative.

 

« Je me réjouis qu’Alain Rousset propose que les Régions s’investissent plus encore dans l’économie circulaire. La Région est un échelon tout à fait pertinent, tous les intervenants l’ont rappelé ce matin » a rappelé Philippe Martin.

 

La Région Aquitaine a lancé un grand plan régional reposant sur les sept piliers de l’économie circulaire[1]. Ce plan s’appuie également sur un partenariat avec la Fondation Ellen Mc Arthur[2] qui travaille d’ores et déjà à l’identification du potentiel aquitain en termes de ressources locales et à la sensibilisation des acteurs économiques.

L’économie circulaire ne peut s’envisager qu’à travers une approche territoriale. Au regard de leurs compétences en matière de développement économique, d’innovation et de leur connaissance des tissus industriels, les Régions sont des acteurs incontournables pour pousser à l’éco-conception des produits, accompagner les chefs d’entreprises dans le développement de l’écologie industrielle, de l’usine du futur, ou encore favoriser les éco-matériaux via la commande publique


[1] Sept piliers de l’économie circulaire : éco-conception, écologie industrielle, économie de la fonctionnalité, réemploi, réparation, réutilisation et recyclage

[2] http://www.ellenmacarthurfoundation.org/fr

Consulter le dossier de presse sur le plan régional Aquitain en faveur de l’économie circulaire

DP-Eco-circulaire-Aquitaine-sept-2013-v3