Archives du blog

Philip Hyvernat, nouveau Directeur de la Promotion chez Aegide Domitys @AegideDomitys

Source : Aegide Domitys

Philip Hyvernat rejoint le Groupe Aegide Domitys en tant que nouveau Directeur de la promotion.

Résultat de recherche d'images pour "aegide domity"

Philip Hyvernat fera partie du CODIR. Sa maîtrise des problématiques du logement et sa connaissance fine des territoires et des collectivités, alliées à son expertise en conduite de projets complexes, lui permettront d’accompagner le Groupe dans sa stratégie de développement en France et à l’étranger.
Son arrivée démontre la volonté de mettre en place des synergies entre AEGIDE DOMITYS et NEXITY, actionnaire majoritaire du Groupe. Cette nomination vient renforcer le partenariat stratégique destiné à permettre à AEGIDE DOMITYS de disposer des ressources financières nécessaires à ses ambitions et de consolider ses perspectives de développement, et à NEXITY, 1er opérateur intégré de services immobiliers, de se doter d’un nouveau métier, autour du développement et de la gestion de résidences seniors avec services (RSS) et des services aux personnes âgées.

Cliquez ici pour en savoir davantage…

Lire aussi :

Hébergement en EHPAD : quel est le prix médian ? @CNSA_actu

Source : CNSA

Selon une étude réalisée par le CNSA, la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, le tarif médian pour un hébergement dans une EHPAD est de 1 953 €. Résultat de recherche d'images pour

L’approche de la CNSA privilégie ce qui est réellement payé par la personne hébergée et sa famille. En effet, plus de 80% des résidents des EHPAD bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie qui leur permet de réduire le montant de leur facture.

Ainsi, le calcul de la CNSA se base sur le prix hébergement et le « talon dépendance », c’est-à-dire le tarif dépendance des personnes les moins dépendantes (GIR 5-6) qui est le plus souvent facturé au résident et ce quel que soit son niveau de GIR.

En établissement, les personnes bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie – APA – (c’est-à-dire les personnes ayant un niveau de perte d’autonomie évalué en GIR 1, 2, 3 ou 4) ayant des revenus inférieurs à 2 447,55 € par mois ne paient pas le tarif dépendance correspondant à leur GIR. Elles paient uniquement le montant du tarif dépendance pour le GIR 5-6 qui correspond à la somme minimale à payer par tous les résidents d’un EHPAD. C’est l’APA qui couvre la différence entre le tarif dépendance correspondant à leur GIR et le tarif dépendance GIR 5-6.

Cliquez ici pour en savoir davantage…

Lire aussi :

Plurial Novilia lance la construction d’une Résidence Autonomie à Epernay @PlurialNovilia @ActionLogement

Source : Plurial Novilia

Plurial Novilia a posé la première pierre de la Résidence Gallice, une Résidence Autonomie pouvant accueillir des personnes âgées autonomes de plus de 60 ans

Plurial novilia

Deux résidences autonomie à Epernay
Le Centre Communal d’Action Sociale gère deux Résidences pour Personnes Agées (anciennement « logements-foyers ») qui offrent une alternative à l’établissement médicalisé en proposant aux personnes âgées des prestations alliant confort et sécurité : personnel présent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, système de téléassistance, service de restauration.
La résidence Le Cèdre, située en centre-ville près du marché couvert, compte 68 appartements. Le deuxième établissement, la résidence André-Chenier, accueille à ce jour une trentaine de résidents. Situé sur les hauteurs d’Epernay, le bâtiment, construit en 1972, est ancien et les locaux ne répondent plus à la réglementation en vigueur. Par ailleurs, ce bâtiment n’appartient pas à la Ville et est loué à Plurial Novilia.

La Résidence Gallice : fin des travaux en 2019
Cette nouvelle Résidence Autonomie, conçue, elle aussi, pour accueillir des personnes âgées autonomes de plus de 60 ans, verra le jour l’année prochaine dans le centre-ville d’Epernay. A proximité immédiate du marché couvert et de la résidence Le Cèdre, ce bâtiment sera construit en lieu et place du foyer Gallice. Répondant aux normes et réglementation en vigueur, il contribuera à l’amélioration du cadre de vie, au confort et à la sécurité des résidents, tout en s’inscrivant dans une démarche de développement durable et technique (domotique).

Lire la suite du communiqué de presse

Lire également :

Paris Habitat livre un programme immobilier intergénérationnel et une crèche @Paris_Habitat @Paris

Source : Paris Habitat

Paris Habitat a réalisé un ensemble immobilier de 168 places accueillant plusieurs structures d’hébergement pour personnes âgées ainsi qu’une crèche. Ce programme est inauguré ce jour par Anne Hidalgo, maire de Paris.

Paris Habitat

Sur un terrain de 5 700m², anciennement occupé par plusieurs bâtiments dont une chapelle et un Ehpad, Paris Habitat, en qualité de maître d’ouvrage, a récemment livré un programme pour favoriser l’accueil des personnes âgées : un centre de Stabilisation pour les femmes SDF vieillissantes composé de 34 studios ; un Ehpad de 106 places, dont une unité jeunes Alzheimer de 10 lits ; un foyer logement (EHPA) de 28 studios pour personne âgées autonomes ainsi qu’une nouvelle chapelle et un musée consacré à Catherine Labouré. Ces différents hébergements, gérés par ESPEREM (anciennement Arfog-Lafayette) et l’Association Monsieur Vincent, s’inscrivent dans un projet médico-social global et dans le schéma gérontologique de la ville de Paris «bien vivre son âge à Paris».

Dans le cadre d’un programme intergénérationnel petite enfance/personnes âgées, l’opération est complétée par la création d’une crèche associative de 30 berceaux. Enfin, le jardin en fond de parcelle classé espace vert protégé a été conservé et mis en conformité pour être accessible aux personnes à mobilité réduite.

———> Cliquez ici pour lire la suite du communiqué de presse

Retrouvez également :

Séminaire « Bien vieillir avec les jeunes » : venez échanger sur la mixité générationnelle @Logevie_AL @Forumurb1

Source : Forum Urbain

Le Laboratoire PAVE, le Forum urbain et Logévie vous invitent à leur Séminaire « Bien vieillir avec les jeunes » le 25 mai, à la Maison des associations de Cenon, afin d’échanger autour de la mixité générationnelle dans les projets de logement dans un contexte de transition démographique.

Deux tables rondes débattront des enjeux sociaux qui sous-tendent ces formes d’habitat et des modalités de production de ces programmes immobiliers à partir de l’expérience d’acteurs impliqués dans de telles démarches, qu’ils soient habitants, promoteurs, membres d’associations, architectes ou élus.

Programme

9h : Accueil café
9h15 : Mots de bienvenue
Huguette Le Noir, adjointe au maire de Cenon, en charge de la solidarité, de la santé, du handicap, des séniors et de la politique de la ville (sous réserve)
Mario Bastone, directeur général de Logévie

9h30 : Introduction du séminaire
Guy Tapie, Professeur de sociologie à l’école nationale d’architecture et de paysage de Bordeaux, chercheur au laboratoire PAVE et au Centre Emile Durkheim, responsable scientifique du programme « Habitat et vieillissement »

10h : Table-ronde 1 « Penser l’habitat intergénérationnel : valeurs et fondements sociétaux »
Christophe Corrège, directeur clientèle de Logévie
Véronique de Poncheville, présidente de l’association SARAH à Bordeaux
Ariane Moreau, présidente de l’association Ensemble 2 Générations

11h : Pause-café

11h15 : Table-ronde 2 « Fabriquer des projets intergénérationnels »

——> Si vous souhaitez consulter la suite du programme, cliquez ici

——> Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez ici