Archives du blog

Mobilité et déplacements des aînés : comment mieux prendre en compte l’avancée en âge ? @metropolerennes

Source : Rennes métropole

La question des mobilités dans l’avancée en âge est globale et multidimensionnelle.
Elle nécessite notamment de connaître les incidences du vieillissement sur la personne et les spécificités des plus âgés pour mieux les prendre en compte dans les diverses offres de mobilité, l’aménagement des espaces publics, les applications numériques… Comment mieux prendre en compte l’avancée en âge ?

La Métropole de Rennes organise le 6 juin un colloque sur les mobilités et les déplacements des aînés, de 8 h 30 à 16 h 30, à l’hôtel de Rennes Métropole.

Image associée

Voici un aperçu du programme :
9h00Ouverture du colloque par Sébastien Sémeril, 1er adjoint à la Maire de Rennes, délégué à l’urbanisme et au développement durable
9h05Conférence : Faciliter la mobilité à tous les âges, un engagement majeur
par Eric Alexandre, Chargé de mission en charge de l’accessibilité de la voirie et de la normalisation Délégation Ministérielle à l’Accessibilité
9h35Présentation de la démarche Ville amie des aînés par Pierre-Olivier Lefebvre, Délégué Général du Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés
9h45Table ronde : Les enjeux politiques
– Véra Briand, Adjointe à la Maire de Rennes, déléguée aux personnes âgées et au handicap,
– Daniel Dein, Conseiller communautaire de Rennes Métropole en charge des modes de déplacements alternatifs
– Jean-Luc Gaudin, Vice-président de Rennes Métropole en charge de l’aménagement
– Anne-Françoise Courteille, 1re Vice-présidente du Conseil départemental 35, Déléguée aux Solidarités, aux Personnes Agées et au Handicap
– Martine Doudard, Adjointe au Maire de Betton, déléguée à la solidarité, à la cohésion sociale et à l’emploi
10h30Table ronde : Les préoccupations majeures des aînés en terme de mobilité

>>> Cliquez ici pour consulter le programme

Lire également :

Quelle est la situation des EHPAD en 2017 ? La CNSA fait le point @CNSA_actu

Source : CNSA

La CNSA, Caisse nationale de Solidarité pour l’Autonomie, a publié son rapport annuel sur la situation des EHPAD (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) en 2017. Une hausse du taux d’encadrement est à constater… découvrez tous les résultats de l’étude ci-dessous. 

CNSA : Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (retour à l'accueil)

Près de 7000 EHPAD accueillent les personnes âgées en perte d’autonomie. Plus de 42 % sont publics, près d’un tiers appartiennent au secteur privé non lucratif (associatif) et un quart au secteur privé commercial.

Le niveau de perte d’autonomie et le besoin en soins des résidents continuent d’augmenter comme en témoignent les chiffres du Gir moyen pondéré (GMP) et du pathos moyen pondéré (PMP). En 2017, le GMP moyen était de 213 (contre 2011 en 2016 et 680 en 2010) ; le PMP moyen était de 726 (contre 722 en 2016 et 180 en 2010).

Les hospitalisations des résidents des EHPAD semblent avoir été moins fréquentes en 2017 qu’en 2016. On constatait 1,11 hospitalisation pour 100 résidents en 2017, contre 1,14 hospitalisation pour 100 résidents en 2016 (taux médian).

Le nombre de professionnels du soin qui prennent en charge les résidents en établissement continue de progresser légèrement. Il s’élevait à 63,3 équivalents temps plein pour 100 résidents en 2017, contre 62,9 en 2016. 41,5 % des professionnels sont des aides soignants (AS), des aides médico-psychologiques (AMP) et des assistants de soins en gérontologie. Les agents de service hospitalier (ASH) représentent 31,2 % du personnel des EHPAD, les infirmiers, 10,9 %, les médecins et les psychologues chacun 0,9 %.
Les frais de personnel représentent 70 % des dépenses du budget des EHPAD.

Coût d’une place d’EHPAD et coût du résident pour l’Assurance maladie
En 2017, le coût global de fonctionnement d’une place d’hébergement permanent en EHPAD s’élevait à 41 453 € par an, soit 114 € par jour (tous financeurs confondus). Un résident d’EHPAD coûtait en moyenne 14 303 € à l’Assurance maladie (dont 12 755 € de dotation versée à l’EHPAD et 1 906 € en remboursement de soins de ville).

Lire la suite

Korian : un CA en hausse de 6,4% en 2018 ! @korian

Source : Korian

Le Groupe Korian, expert des services de soin et d’accompagnement aux seniors, a publié ses résultats financiers de l’année 2018, et annonce une performance bien supérieure à ses objectifs fixés !

Korian

Chiffres clés : 
– Nette accélération de la croissance du chiffre d’affaires 2018 à +6,4%
par rapport à +5,0% en 2017
– Confirmation de la reprise de la croissance en France avec un chiffre d’affaires en
progression de +3,8% et maintien d’une forte dynamique à l’international en progression de +9,0%
– Augmentation du nombre de lits exploités de 3 100
– Nouvelle accélération de la croissance du chiffre d’affaires attendue en 2019

Le chiffre d’affaires consolidé du 4ème trimestre 2018 s’élève à 863M€, en hausse de +7,6% par rapport à l’exercice précédent. Cette dynamique tient d’une part à une accélération de la croissance organique à +3,3%, bénéficiant notamment des effets du plan de relance en France. Elle résulte d’autre part de la stratégie active d’acquisitions ciblées poursuivie tout au long de l’année par le Groupe pour renforcer localement sa présence et poursuivre la diversification de son offre en direction des personnes âgées et fragiles, dans une logique de parcours intégré et de plateformes de services.

Accélération de la dynamique de croissance en France
Le chiffre d’affaires France s’établit à 416M€, en progression de +4,6% grâce à l’accélération de la croissance organique (+3,2%), et à la contribution des acquisitions réalisées en 2018 (Ages & Vie, Fontdivina et Clinidom).

>>>> Consulter l’intégralité des résultats financiers…

Lire aussi :

Isabelle Bilger, nommée Directrice de l’autonomie de l’ARS Ile-de-France @ARS_IDF

Source : ARS Ile-de-France

Isabelle Bilger a été nommée Directrice de l’autonomie de l’ARS Ile-de-France, succédant ainsi à Marc Bourquin, qui va rejoindre la FHF. 

ARS idf

Elle a été conseillère au cabinet de la Secrétaire d’État chargée de la famille et des personnes âgées de 2014 à 2016, sur les sujets liés aux établissements pour personnes âgées, au projet de Loi d’adaptation de la société au vieillissement ou encore au pilotage du groupe de travail relatif à la réforme de la tarification des EHPAD. En 2016, elle rejoint le cabinet de la Ministre des affaires sociales et de la santé, sur les questions liées aux établissements médico-sociaux.

Isabelle BILGER a débuté sa carrière comme inspectrice en charge des dispositifs de lutte contre les exclusions (hébergement, précarité) à la DDASS du Nord en 1999, avant de rejoindre en 2001 la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) en tant que chargée de mission « santé-social ». En 2004, elle intègre la DRASS Île-de-France, d’abord en tant qu’inspectrice chargée de la politique régionale de l’asile, puis, de 2006 à 2010, en qualité de Responsable du service des politiques du handicap (2006-2010).

Cheffe du département allocation des ressources du pôle médico-social de l’ARS Île-de-France  (2010-2012), Isabelle Bilger devient en 2012 responsable des EHPAD  du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris.

Plus d’informations…

Lire également :

KORIAN choisit TECHNOSENS pour numériser ses EHPAD @_Groupe_Korian

Le Groupe Korian, conscient que le digital peut révolutionner le contact patient et le parcours de soin, a choisi de s’appuyer sur la solution e-lio développée par Technosens pour offrir une palette de services et plus de confort à ses résidents et à ses équipes.

La solution e-lio de Technosens, propose sur la TV et/ou sur des tablettes des interfaces simples et intuitives. Elle permet de faire une visiophonie avec sa famille ou le personnel, de recevoir des messages et des photos de sa famille, d’accéder aux programmes radio, de commander son plateau repas ou de piloter sa domotique …

Cette solution qui équipe déjà plus de 3.000 seniors en résidences service ou EHPAD favorise le lien entre les familles et les bénéficiaires, tout en apportant davantage de confort et de sécurité au personnel.

Ainsi, la solution e-lio permet d’optimiser l’efficacité opérationnelle et la qualité du service tout en contribuant à améliorer la qualité de vie des résidents en favorisant la communication et les échanges avec leur entourage.

A Chatillon (92) une première expérience avec Korian est destinée à évaluer les besoins et développer de nouveaux services ; Pilote de la nouvelle génération de résidences  du groupe Korian, 10 chambres seront équipées pour offrir aux résidents, aux familles et au personnel, toute une palette de nouveaux services incluant du lien social, des divertissements, l’éclairage automatique et l’analyse d’activité via différents algorithmes auto-apprenants développés avec la société SeniorAdom

 

 

 

> Télécharger le communiqué