Archives du blog

Paris 9e : 22 logements sociaux construits dans un monument historique @Paris

Source : Paris

Trois ans après le début des travaux, 22 logements sociaux ont été inaugurés dans l’Hôtel particulier Cromot-du-Bourg, rue Cadet, au plein cœur du 9e arrondissement

Faire revivre le lieu devenu propriété de la Ville de Paris
En 2015 la Ville de Paris lance un appel à projets pour réhabiliter ce somptueux ensemble patrimonial laissé vacant pendant plusieurs années et le faire vivre à nouveau. C’est l’agence de prospective et de tendances Nelly Rodi que la Ville de Paris et la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) choisissent pour occuper l’hôtel Cromot-du-Bourg. Il faudra trois ans de travaux à la RIVP, maître d’œuvre et propriétaire des lieux, pour réhabiliter ce somptueux ensemble patrimonial laissé vacant pendant plusieurs années.

Nelly Rodi y occupe 775 m2 répartis dans entre le premier, l’entresol et le deuxième étage. L’agence partage une partie de l’hôtel particulier avec la compagnie de la danseuse et chorégraphe Blanca Li. En échange de cet occupation, Nelly Rodi doit faire vivre le lieu. C’est ainsi qu’elle coordonne quatre espaces pour favoriser les rencontres et les échanges entre professionnels et industries créatives: l’agence de prospective et d’innovation, la galerie d’art, la tissuthèque et les salons de réception.

Quelques notes d’histoire… 
Le bâtiment organisé autour d’une cour cachée derrière la porte cochère de la rue Cadet, a été construit au XVIIIe siècle. L’histoire de cet ancien hôtel particulier commence en effet en 1735. Conçu pour constituer l’habitation privée de Jules-David Cromot, baron du Bourg, le bâtiment a été affecté à partir de la Révolution française, à de nouveaux usages.
Plus de détails ici…

Lire aussi :

Reconversion et réhabilitation du patrimoine Lyonnais : Ogic inaugure le « 31 place Bellecour » @Ogic_officiel

Source : Ogic

Le 11 juin, Emmanuel Launiau, président du directoire d’OGIC, a inauguré le nouvel ensemble immobilier du « 31 place Bellecour » à Lyon, un projet ambitieux de reconversion et réhabilitation de bâtiments historiques au cœur de Lyon.

« Pour répondre à l’impératif écologique et permettre de penser un habitat durable favorisant le bien être individuel et collectif, nous devons réinterroger nos pratiques. Notre conviction, c’est que la réhabilitation des bâtiments figure parmi les solutions. Cela permet de rénover sans démolir, de valoriser le patrimoine dans un dialogue entre l’ancien et le moderne. Notre projet « 31 place Bellecour » en est une magnifique incarnation »

Chiffres clés du programme immobilier :
– 15 179 m² de surface
– 175 logements
– 2 267 m² de commerces et de bureaux en RDC
– 100 places de stationnement

>>> Consulter le communiqué de presse pour en savoir plus sur le projet

Lire aussi :

.@Inrap organise les Journées nationales de l’archéologie sous l’autorité du ministère de la culture @MinistereCC

    Source : Inrap

Chaque année, en étroite collaboration avec les services de l’État, les collectivités, les aménageurs privés et publics, l’Inrap contribue à valoriser le patrimoine archéologique, grâce à la conception et à la mise en œuvre d’une programmation scientifique et culturelle à destination du public le plus large, partout en France. Au travers d’actions d’éducation artistique et culturelle, d’expositions, de dispositifs multimédias, de publications…, l’Inrap et ses partenaires territoriaux se mobilisent pour venir à la rencontre des publics et partager les résultats scientifiques des découvertes archéologiques.

Organisées par l’Inrap sous l’autorité du ministère de la Culture, les Journées nationales de l’archéologie (JNA) fêteront cette année, les 14, 15 et 16 juin, leur dixième anniversaire. Journées privilégiées de rencontres et d’échanges entre les Français et leur archéologie, cette fête des patrimoines archéologiques s’étendra cette année à de nombreux partenaires européens et à leurs publics.

Dans le «Point de vue» qu’il nous a fait l’honneur de partager en quatrième de couverture de cette Lettre, Frank Riester, le ministre de la Culture, insiste sur la vocation à rassembler et à rapprocher de la culture, notamment les enfants. C’est dans cet esprit, celui «d’aider chaque jeune à ouvrir son propre chemin culturel» que l’Inrap participe au dispositif pass Culture, tout comme, en lien avec les enseignants du secondaire, il développe des actions d’éducation artistique et culturelle. Ensemble – décideurs, aménageurs, chercheurs, enseignants et citoyens –, en faisant face au passé, nous préparons l’avenir.

…lire la suite…

Apsys : Frédéric Salètes nommé Directeur du Patrimoine @Apsys_Group

Source : Apsys

Après 3 ans passés à la direction de Beaugrenelle Paris, Frédéric Salètes devient Directeur du Patrimoine d’Apsys.

Apsys

A ce poste, il supervise l’ensemble des centres Apsys : management des équipes sur la technique, la sécurité, le marketing et la communication. Il est également en charge de l’ouverture, de la mise en exploitation et de l’exploitation des nouveaux centres. Il est remplacé à la direction de Beaugrenelle par Samuel Sapelier.

Diplômé du DUT de gestion à Sceaux et de l’ESC La Rochelle, Frédéric Salètes a passé 7 ans au Printemps de l’Homme Haussmann, avant de devenir responsable commercial du Citadium. Ensuite, il a intégré Unibail Rodamco au poste de Directeur de centre, notamment à Velizy 2, pendant plus de 3 ans. Il a également eu la charge de plusieurs missions au sein d’Unibail : passage aux 4 étoiles de Polygone Riviera à Cagnes sur Mer, direction de la task force lors de la rénovation d’Euralille, etc. Frédéric a rejoint Apsys au poste de directeur de Beaugrenelle en 2016.
Consulter le communiqué de presse

Lire également :

Foncière Atland annonce une hausse de 36% de son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2019 @GroupeAtland

Source : Atland

Foncière Atland a publié ses résultats au 1er trimestre 2019 et enregistre une hausse de 36% de son chiffre d’affaires consolidé, ce qui vient confirmer son positionnement de Foncière asset manager développeur au travers de ses 3 lignes de métier. 

atland

Asset management et gestion pour compte de tiers : forte croissance à 6,3 M€
Le pôle Asset Management continue de se développer rapidement avec une progression de son chiffre d’affaires 2019 de 86,7% par rapport au 31 mars 2018. Les honoraires, issus de la gestion réglementée, réalisée par sa filiale VOISIN (gestion de SCPI et OPPCI), progressent de 2,8 M€ pour s’établir à 5,9 M€ au 31 mars 2019. Les honoraires de souscription, net des honoraires de rétrocession, représentent près de 79% des honoraires au 1er trimestre 2019. Au 31 mars 2019, la société VOISIN a collecté 123,5 M€ (dont 19,4 M€ pour MyShareSCPI, développée en partenariat avec AXA Drouot Estate en 2018), à comparer aux 58 M€ du premier trimestre 2018 (soit une multiplication par 2). A fin mars 2019, le groupe gère près de 1,3 Mds€ hors droits d’actifs immobiliers.

Développement de bâtiments clé-en-main : stratégie de conservation
En 2018, Foncière Atland a livré un bâtiment d’activité de 5 800 m² à Massy-Palaiseau (91) à la Française Asset Management. Pour maintenir des rendements élevés, Foncière ATLAND privilégie désormais la construction pour compte propre (conservation en patrimoine), ce qui lui permet de conserver à prix de revient les actifs. Foncière ATLAND a ainsi acquis, au cours du trimestre, la première tranche d’un terrain de 45 000 m² sur le site de la gare de Pierrefitte-Stains (Tartres Nord) dans le cadre de l’appel à projets « Inventons la métropole du Grand Paris ».

Consulter le communiqué de presse

Retrouvez aussi :