Archives du blog

.@GrandParisMGP : Nouveau bureau du Conseil de développement de la Métropole du Grand Paris (CODEV)

Conseil de développement de la Métropole en action :
des propositions et avis exigeants, des nouvelles nominations et un nouveau Bureau.

Un an après son installation, le Conseil de développement de la Métropole du Grand Paris, présidé par Méka BRUNEL, Directrice générale de Gecina, apporte à la construction de la Métropole, un concours utile et apprécié par les élus.
Un Conseil de développement (CODEV) force de propositions
Les avis du CODEV sont attendus, comme en témoigne la présence régulière d’élus métropolitains à ses assemblées. Les 4 avis déjà rendus ont été adoptés à l’unanimité des membres présents. Le plus récent, adopté le 4 avril dernier en présence de Patrick OLLIER, Président de la métropole, était dédié au projet de Plan Climat Air Energie métropolitain adopté par le conseil métropolitain en décembre 2017. Le Président OLLIER a annoncé aux membres du CODEV, que les observations et les conclusions émises par le CODEV seront étudiées de près pour finaliser le PCAEM, qui fera l’objet d’une adoption définitive par le Conseil métropolitain, à l’automne.

> Lire l’intégralité du communiqué

Paris : 7 arrondissements dépassent la symbolique barre des 10 000€ du m2 @seloger

source : se loger

Immobilièrement parlant, les prix au m² dans la capitale continuent de prendre rapidement de l’altitude et de se rapprocher de la stratosphère. La question n’est plus désormais de savoir quels arrondissements voient les prix de leurs logements augmenter mais lesquels enregistrent les plus fortes progressions.

LOGO-PARIS-NEW-2015-s

Dans 3 arrondissements, la hausse des prix au m² dépasse 10 % sur l’année

Alors qu’au global, Paris enregistre une hausse annuelle de 8 %, certains de ses arrondissements font encore plus fort ! Jugez plutôt, dans les Ier (Les Halles, Palais-Royal), VIIe (Invalides, École-Militaire) et XVIIIe (Lamarck-Caulaincourt, la Goutte-d’Or) arrondissements, les prix des logements gagnent plus de 10 % sur les douze derniers mois. Avec un gain annuel de 9,2 % et de 9,6 %; les VIe et XI avoisinent les 10 % de hausse, réalisant ainsi de solides progressions. Encore une fois, aucun des vingt arrondissements que compte Paris ne voit les prix de son immobilier ancien baisser. Quant à la progression la plus faible (enfin, si l’on peut dire…), c’est dans le IIIe qu’elle a été relevée. Du passage de l’Ancre à la rue du Bourg-L’Abbé, en passant par la rue de Turbigo et le boulevard de Sébastopol, les prix des appartements n’augmentent « que » de 3,5 %.

Des prix au-delà de 10 000 € au m² dans 1/3 des arrondissements parisiens

Cela ne vous aura pas échappé : qu’il s’agisse d’investir dans la pierre locative ou tout simplement de se loger, devenir propriétaire d’un appartement à Paris coûte cher. Très cher, même. Pour preuve de cette flambée des prix immobiliers parisiens, le club fermé des arrondissements dont le ticket d’entrée dépasse les 10 000 € du m² n’est plus si fermé que ça… En font désormais partie pas moins de 7 arrondissements. Il s’agit des IIIe (10 387 € du m²), IVe (11 673 €), Ve (10 960 €), VIe (13 012 €), VIIe (13 131 €), VIIIe (10 924 €) et XVIe (10 803 €) arrondissements. Et comme le fait remarquer Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, les prix « se rapprochent des 10 000 € du m² dans trois arrondissements » : les IIe (9 973 €), IXe (9 707 €) et XVIIe (9 772 €).

Pour plus d’information, cliquez ici

A lire également :

Paris 9ème : Elogie-Siemp crée 34 logements sociaux @Paris @ElogieSiemp

Source : Elogie-Siemp

Elogie-Siemp a inauguré récemment 34 nouveaux logements sociaux dans le 9e arrondissement de Paris, ainsi que 2 locaux d’activité.

Elogie-siemp

Situé dans le 9e arrondissement, à proximité des commerces, de la Gare du Nord et de la Gare de l’Est, l’ensemble immobilier est implanté, rue du Faubourg Poissonnière.
Il se compose de 3 bâtiments autour d’une grande cour intérieure : 2 immeubles d’habitation sur rue du 19e siècle, qui ont été réhabilités et accueillent aujourd’hui 24 logements sociaux et 1 ancien garage et son parking aérien datant de 1926, valorisé, transformé en 10 logements sociaux avec jardins d’hiver.

Le bardage en inox à « joints debout », pour une isolation thermique extérieure, a transformé la cour trop sombre en une cour lumineuse, où des grilles d’arbres, offertes par la Ville de Paris, composent le dallage, dans la logique de réemploi des matériaux.

Cette réalisation offre à ses futurs résidents, des appartements lumineux et confortables, performants et harmonieux.
L’opération s’inscrit dans la certification Plan Climat de la Ville de Paris, d’une certification Habitat et Environnement et du label Effinergie+ et Effinergie Rénovation.

Pour lire la suite de l’article, cliquer ici

Retrouvez également :

Les meublés à Paris : 73% des séjours ont une durée inférieure à 9 mois @lodgis

Source : Lodgis

A Paris, les loyers des logements loués en meublé connaissent une légère hausse au cours du 1er trimestre de l’année : 36,71€ au mètre carré en moyenne, soit +1,1% par rapport à la même période en 2017. Parallèlement, l’IRL (Indice de Référence des Loyers) a augmenté de 1,05% sur un an. Les prix des locations meublées suivent donc la tendance du marché.

73% des séjours ont une durée inférieure ou égale à 9 mois

Au 1er trimestre 2018, les trois-quarts des demandes de location meublée enregistrées par Lodgis sont faites pour une durée inférieure ou égale à 9 mois : 37% recherchent un logement pour un séjour de 3 à 6 mois et 26% pour un séjour de 1 à 3 mois. Ainsi la mise en place du bail mobilité répondra à cette demande toujours plus importante, notamment des professionnels en mission ou en formation et des étudiants qu’ils soient en études supérieures, en apprentissage ou en stage.

en savoir plus

Arkéa Banque E&I recrute un(e) Charg(é) d’Affaires Entreprises à Paris @cmarkea

Source : Arkéa Banque E&I

Arkéa Banque Entreprise et Institutionnels recrute :

Chargé d’Affaires Entreprises H/F CDI PARIS

EXE ARKEA 431

Au sein du Groupe Crédit Mutuel Arkéa, le pôle Entreprises et Institutionnels (PEI) conjugue l’enthousiasme et l’expertise et donne à ses collaborateurs l’envie d’entreprendre. Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, banque dédiée au marché des entreprises, des Institutionnels et des acteurs de l’immobilier recrute un(e) Chargé(e) d’affaires Relation clientèle Institutionnels.

Descriptif de la mission :
Sous la responsabilité du Directeur de Centre d’Affaires, le Chargé d’Affaires Entreprises aura pour principales missions :
– gérer et développer un portefeuille d’entreprises, en répondant à leurs
besoins de placements, de services, de financements (investissements, cycle
d’exploitation), en portant une attention particulière aux risques et à la
rentabilité.
– Conquête et développement : réaliser les objectifs commerciaux et de
rentabilité du portefeuille, dans le cadre du Plan Annuel, au sein du Centre
d’Affaires, et en accord avec le Directeur. Etre responsable de son portefeuille (développement, gestion, rentabilité, suivis…;) sur les activités. S’assurer de la réalisation des actions prioritaires à mener .
– Qualité des risques : engagements, maitrise des risques : instruire les
dossiers de crédit dans le cadre des procédures et politiques en vigueur.
Veiller à la qualité des risques, et suivre leurs évolutions. Mettre en oeuvre et
exécuter les décisions des Comités, du DCA, conformément à la politique des
risques et aux procédures et délégations.

>>>>POSTULER