Archives du blog

Immobilier : ce qui change avec la loi de finances pour 2020 @pap_fr

Source : pap.fr

Actuellement à l’étude, le projet de loi de finances prévoit, comme chaque année, des réformes qui impactent l’immobilier. Propriétaires, bailleurs, mais aussi locataires seront concernés en 2020.

Réforme de la fiscalité locale

La disparition progressive de la taxe d’habitation fait partie des mesures phares du mandat du président Emmanuel Macron. Engagée depuis 2018, elle suit son cours, et devrait concerner à terme tous les particuliers pour leur résidence principale. Elle s’accompagne d’une réforme en profondeur des valeurs locatives qui servent à la calculer..Lire la suite…

Lire aussi :

Crédit immobilier: dernières baisses de taux en octobre 2019 ? @pap_fr

Source : pap.fr

Si les taux immobiliers battent de nouveaux records à la baisse en octobre 2019, les banques commencent à changer certaines conditions de crédit. Les nouveautés : des hausses ponctuelles de taux pour certains emprunteurs et un léger durcissement des critères d’obtention des prêts.

Les taux immobiliers viennent de pulvériser de nouveaux planchers historiques. Une quinzaine de banques ont en effet abaissé leurs tarifs de 10 à 30 points de base signale le courtier Vousfinancer. Résultat : au 4 octobre 2019, les taux moyens bruts (hors assurance et garanties) s’établissent à 0,95% sur quinze ans, 1,15% sur vingt ans ou encore 1,35% sur vingt-cinq ans. En juin dernier, les taux immobiliers bruts…Lire la suite…

Lire aussi :

#Immobilier : des pistes pour adapter le logement des seniors @pap_fr

Source : pap.fr

Le conseil national de la Silver économie propose d’adapter le logement des seniors à leur vieillissement. La création d’un diagnostic de l’habitat et d’un label identifiant les entreprises spécialisées figurent dans le rapport qui sera remis à la ministre de la Santé Agnès Buzin.

Rester le plus longtemps possible dans son logement. C’est bien souvent le souhait de la plupart des personnes âgées. Mais le vieillissement change la donne, l’escalier devient plus fatigant à monter, l’utilisation de la salle de bains plus difficile. Dès lors, une chambre dans une maison de retraite ou une place dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) pour ceux qui en trouvent une devient la seule alternative…lire la suite…

Logement : le gouvernement s’attaque aux marchands de sommeil @pap_fr

Source : PAP

Le gouvernement permet désormais aux locataires de dénoncer leurs conditions d’hébergement en prenant contact avec un conseiller de leur Agence départementale du logement. L’objectif : résorber rapidement l’habitat indigne.

La chasse contre l’habitat indigne est ouverte. Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, a dévoilé les prochaines mesures qui seront prises pour résorber ces logements insalubres et souvent dangereux. Pour lui, les marchands de sommeil doivent être considérés comme trafiquants de misère. Dans un premier temps, il s’agit de permettre aux locataires de dénoncer leurs conditions d’hébergement auprès de leur l’Agence départementale pour l’information sur le logement.

Ouverture d’une plateforme téléphonique. Une ligne téléphonique (le 0806 706 806) va être prochainement mise en service. Son but est de recueillir les plaintes de locataires, ou de personnes vulnérables louant un logement insalubre souvent à prix d’or à un bailleur peu scrupuleux.

Les Adil en première ligne. Un conseiller de l’Adil sera à l’écoute du locataire et le renseignera sur les démarches à effectuer. Le service pourra aussi transmettre la plainte aux services compétents de la mairie ou à la police du logement qui viendront faire les premières constatations…En savoir plus

Immobilier : nouvelles tensions sur le marché du neuf @pap_fr

Source : PAP

Malgré une forte demande et des taux au plus bas, les ventes de logements neufs reculent légèrement au deuxième trimestre 2019. En cause : les difficultés des promoteurs à renouveler l’offre. Une tendance qui pourrait bien profiter au marché de l’ancien.

32.781 logements neufs ont été réservés par les particuliers au deuxième trimestre 2019 révèle la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) dans une étude parue le 12 septembre 2019. C’est une baisse de 7,7% par rapport à la même période de 2018. Sur les six premiers mois de cette année, le recul est plus faible par rapport au premier semestre 2018, puisqu’il se limite à 2,3%…En savoir plus

Lire aussi :