Archives du blog

Tout savoir sur les finances des OPH

Source : fédération des OPH


Les 265 Offices Publics de l’Habitat (OPH) sont des Établissements Publics Industriels et Commerciaux et sont fortement ancrés dans les territoires.
Tous sont rattachés à une collectivité territoriale: 89 sont des offices départementaux, 176 sont rattachés à des intercommunalités ou à des municipalités. Leurs conseils d’administration, composés de 6 500 administrateurs bénévoles, sont présidés par des élus locaux.

Les logements ont généré en 2014
un total théorique de 9,2 milliards d’euros de loyers; ces derniers
sont théoriques dans la mesure où, compte tenu de la vacance (qui pèse pour 427 millions d’euros environ), il a été quittancé aux locataires
8,8 milliards d’euros
(soit environ 342 euros au logement par mois en moyenne).

Les 8,8 milliards d’euros investis bénéficient directement à l’économie locale, les emplois du secteur BTP n’étant par nature pas délocalisables. Ces montants correspondent ainsi en emplois à :
• 62 100 emplois annuels
pour la construction neuve
• 61 200 emplois pour les travaux sur l’existant
. Soit un total d’environ 125 000 emplois mobilisés dans l’année dans le secteur BTP.
Au total, l’activité des OPH mobilise ainsi chaque année près de 175 000 emplois (emplois directs et emplois du BTP,
sans parler des contrats
de prestation de service
pour le nettoyage, les études, …)

Les OPH ont versé en 2014 aux collectivités locales 1,1 milliard d’euros au titre de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB).
Au niveau national, les OPH ont versé de l’ordre de 420 millions
d’euros au titre de la TVA (le taux de celle-ci étant pour l’essentiel de 5,5 % sur les travaux neufs et pour les interventions sur le patrimoine existant), sans compter les versements de TVA sur l’entretien courant,
les fournitures, les services, etc…

En savoir plus

PSLA à Brest : Devenir propriétaire, le rêve accessible

Devenir propriétaire, le rêve accessible

 Source : Brest
Brest Métropole Habitat lance Tymmo, la nouvelle marque de BMH dédiée à l’accession à la propriété. Ce dispositif repose sur le Prêt Social Location Accession qui permet d’acheter du neuf, de qualité, à coût maîtrisé et pour un investissement sécurisé.
Les ménages sont souvent contraints à des arbitrages douloureux pour leur premier achat immobilier : le neuf est exclu, des travaux sont à prévoir pour l’ancien… Trop de locataires ne s’estiment pas en mesure de devenir propriétaires. Pourtant, il existe une solution simple et sécurisée, le PSLA pour Prêt Social Location Accession. Un dispositif qui permet de louer un bien neuf avant de l’acheter, en deux étapes et avec de nombreuses garanties.
Le PSLA, prêt social location accession, se base sur le mécanisme de la location-accession et permet à des ménages à revenus modestes d’acquérir le logement qu’ils occupent lors d’un premier temps (de un à quatre ans) avec un statut de locataire. Ce qui leur permet de commencer à épargner. À l’issue de la période de location, les acquéreurs lèvent l’option d’achat de leur logement. L’épargne constituée lors de la phase locative participe à leur apport personnel. Le prix d’achat de leur bien correspond au prix fixé dans le contrat de location-accession. En cas de coup dur, BMH offre aux accédants deux garanties, l’une de relogement, l’autre de rachat…en savoir plus…