Archives du blog

L’OPAC 38 devient Alpes Isère Habitat @Opac38

Source : Alpes Isère Habitat

Au 1er janvier 2020, l’Opac38 devient Alpes Isère Habitat ! Qui dit nouveau nom, dit nouvelle empreinte graphique : nouveau logo, nouvelles couleurs et tous vos documents d’information qui se mettent à la page.

Ce logo moderne et élégant, illustre à la fois notre ancrage dans le territoire et le mouvement vers une amélioration constante de nos services. Il contribuera à offrir une nouvelle lecture de l’organisme, cohérente avec ses valeurs et prêt à relever de nouveaux défis. Cette nouvelle empreinte graphique sera déclinée sur l’ensemble des supports : courriers, avis d’échéance, espace personnel, site internet et signalétique.

La Banque des Territoires et la Fédération des OPH signent le cadre contractuel des futures émissions de titres participatifs des offices @BanquedesTerr @federationOPH

Source : Fédération des oph

La Fédération des OPH et la Banque des Territoires ont signé, à l’occasion du Congrès HLM à Paris, le projet de cadre contractuel pour le déploiement d’une enveloppe de 800 millions d’euros de titres participatifs pour renforcer prioritairement l’investissement en quasi fonds propres des OPH.

En présence d’Eric Lombard, président de la Caisse des dépôts, Julien Denormandie, ministre en charge du Logement, Jean-Louis Dumont, président de l’USH, Stéphane Troussel, président de Seine-Saint-Denis Habitat, Alban de Loisy, secrétaire général de Hauts-de-Seine Habitat, et Isabelle Rueff, directrice générale de l’Opac 38, le président de la FOPH Marcel Rogemont a manifesté l’intérêt des offices pour ce dispositif de quasi fonds propres, censé favoriser l’atteinte des objectifs d’investissement des organismes de logement social.

Lire le communiqué de presse

L’OPAC 38 optimise sa communication interne et la gestion de ses documents en développant un nouvel intranet

24/04/2012. Dans le cadre de son agenda 21 et d’une démarche collaborative optimale, l’OPAC 38 a souhaité mettre en place une solution permettant de regrouper et de mieux partager l’information. Cette solution devait répondre aux besoins d’interactivité et d’échange et également s’intégrer aux outils existants (IBM – Lotus)…

(suite…)