Archives du blog

Vilogia : l’occupation temporaire, un facteur clé de succès pour la requalification urbaine @VilogiaGroupe

Source : Vilogia

Entre la route de Vienne et la rue Paul Duvivier, dans le 7ème arrondissement de Lyon, le site des Halles du Faubourg est devenu un lieu de vie. Depuis deux ans, une galerie, une scène, un café, une bibliothèque, un jardin… ont fait revivre cette ancienne usine au cœur de la métropole pour devenir un lieu culturel incontournable. Et dans six mois, une nouvelle page va s’écrire. Le chantier de requalification du quartier entrera dans sa principale phase opérationnelle pour voir émerger en 2023, plus de 230 logements dont 137 destinés aux familles modestes, plusieurs équipements publics et des locaux d’activités et de services.

L’occupation temporaire, qu’est-ce que c’est et pourquoi Vilogia s’inscrit dans cette démarche ?

Depuis quelques années le phénomène d’urbanisme transitoire, dont le principal mode est l’occupation temporaire, s’est progressivement amplifié dans les grandes métropoles françaises. Il fait référence à toutes les initiatives qui visent, sur des terrains ou bâtiments inoccupés, à réactiver la vie locale de façon provisoire, lorsque l’usage du site n’est pas décidé, ou le temps qu’un projet se réalise1.

D’abord économique, l’occupation temporaire permet de réduire considérablement les frais de sécurisation et gardiennage d’un site, en attendant que le projet soit lancé. Et d’éviter par la même occasion d’éventuelles nuisances pour le voisinage…

En savoir plus

Paris : concevoir la ville de demain avec le développement de l’urbanisme temporaire @Paris @jlmissika

Source : Paris Presse

Le 26 août, Jean-Louis Missika a signé une charte pour le développement de l’occupation temporaire à Paris, avec une quinzaine de grands partenariats publics et privés. Expérimenter de nouveaux usages, ouvrir la ville à des acteurs alternatifs et soutenir des activités d’intérêt général tel est le programme de l’occupation temporaire.

paris

Au fil des années, l’occupation temporaire s’est peu à peu imposée comme un mode légitime et pertinent d’occupation de l’espace urbain et d’innovation sociale, notamment grâce à des projets marquants comme celui des Grands Voisins, dans le 14e arrondissement.

Cette nouvelle façon de faire la ville contribue à apporter des réponses à de nombreux défis : l’hébergement d’urgence, l’accueil de nouvelles pratiques artistiques, écologiques et sociales, l’événementiel festif ou encore l’entrepreneuriat.

Lundi 26 août, Jean-Louis Missika et une quinzaine de partenaires de la Ville de Paris ont signé la « Charte en faveur du développement de l’occupation temporaire ». Ils s’engagent ainsi dans une ambition collective pour concevoir la ville de demain autrement et développer de nouveaux outils pour généraliser ces projets.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :