Archives du blog

La révolution numérique : quels enjeux pour les mutuelles ?

Agrume Groupe Harmonie a organisé son colloque sur le thème : « Le Big Data, Data science, objets connectés : quels enjeux pour les mutuelles ? ». Objectif : mesurer, partager, toutes les conséquences de ces nouvelles technologies pour les mutuelles.
En toile de fond, la question qui a animé les dirigeants mutualistes (directeurs et présidents des mutuelles représentées) : La révolution numérique : virage ou mirage pour les mutuelles ?

Le colloque Agrume Groupe Harmonie avait comme objectif de dresser un état des lieux de la révolution numérique et de partager les enjeux et expériences.
Les 100 dirigeants mutualistes présents étaient invités, après chaque exposé, à donner leur point de vue à travers un sondage électronique.

Retour en 4 points clés sur les enseignements à tirer de ce sondage.

Lire la suite

La MFP et la MGEN auditionnées par l’Assemblée nationale

Mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale : Audition ouverte à la presse sur « La gestion du régime obligatoire de l’assurance maladie par certaines mutuelles » Mercredi 4 novembre 2015

La Mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale (MECSS), coprésidée par Mme Gisèle Biémouret (Socialiste, républicain et citoyen, Gers) et M. Pierre Morange (Les Républicains, Yvelines), procédera à l’audition suivante, ouverte à la presse, sur « la gestion du régime obligatoire de l’assurance maladie par certaines mutuelles » (M. Jean-Pierre Door, rapporteur) :

À 14 heures :

M. Serge Brichet, président de la Mutualité Fonction publique (MFP), et Mme Laurence Tribillac, directrice déléguée à la coordination institutionnelle et aux relations extérieures, et de MM. Thierry Beaudet, président de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN), et Luc Pierron, conseiller du président.

Mercredi 4 novembre 2015
À 14 heures

Salle de la commission des affaires sociales n° 6351

Palais-Bourbon – 1er étage

(Entrée des journalistes munis de leur carte de presse :

33, Quai d’Orsay, Paris 7e)

 

 

> Source : Mine d’infos

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Éducation à l’environnement et au changement climatique

Les enseignants et les parents mobilisés !

À l’occasion de la semaine du climat à l’école, et dans la perspective de COP21, le groupe MGEN a réalisé une enquête, avec Opinion Way, sur l’éducation à l’environnement et au développement durable, auprès d’enseignants et de parents d’élèves.

S’agit-il d’enseignements jugés importants ? Sont-ils bénéfiques aux enfants, à l’école et en dehors ? Contribuent-ils à faire des futurs citoyens responsables ? Influencent-ils même les parents ? Donnent-ils du sens au métier d’enseignant ? La réponse est : « oui ! »

> Source : Mine d’infos

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

www.mfp.fr revient sur son Assemblée Générale

mfp

Le site www.mfp.fr revient sur l’Assemblée Générale et les 70 ans de la MFP du 4 juin dernier.

 

Vous y retrouverez :

La vidéo «70 ans d’engagement»

  • Un échantillon de photos de la journée du 4 juin
  • Le discours de la ministre de la Fonction publique et de la Décentralisation, Marylise LEBRANCHU
  • Un échantillon des dessins de Jul

Ce site sera prochainement complété des interventions effectuées et notamment celle de M. LE GOFF, au nom du Premier Ministre M. VALLS, et celle du Président de la Mutualité Française Etienne CANIARD.

> Source : Mine d’infos

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

« Bien vieillir avec ses faiblesses »

BIEN VIEILLIR

Bien vieillir consiste à la fois à lutter contre les déficits qu’entraîne le vieillissement de l’organisme et les maladies qui peuvent survenir. La personne âgée doit accepter grâce à ses capacités d’adaptation ces aléas. Lutter contre les troubles qui apparaissent et les accepter lorsqu’on ne peut plus rien faire n’est pas contradictoire, bien au contraire. Ces deux comportements doivent s’associer pour le plus grand bénéfice de la personne âgée. Par parenthèse, la prévention que l’on a fait pendant toute sa vie porte ses fruits à ce moment-là et la sage personne qui a pris cette précaution voit sa vie bien facilitée.

TABLE RONDE 26 mai 2015 de de 11h30 à 12h45

Espace Charenton   –    327, rue de Charenton 75012 Paris

Lorsque l’organisme commence à faiblir, les fonctions qu’il soutient, qu’elles soient motrices, sensorielles, psychiques etc., sont de moins en moins efficientes et si on ne les compense pas rapidement, des conséquences plus dramatiques peuvent apparaître (troubles de la communication, troubles du caractère, dépression, isolement et surtout des troubles cognitifs qui peuvent venir s’ajouter à d’autres démences). C’est dire l’urgence de les dépister, de les prendre en charge, de les compenser voire de les traiter, et cela le plus tôt possible.

En ce qui concerne les déficits sensoriels, dont les plus fréquents sont les déficits auditifs et visuels, ils handicapent lourdement les personnes âgées et sont source de graves complications.

La presbyacousie, qui est la surdité de la personne âgée, va concerner en fin de vie plus de 95% de la population. Elle est complètement ignorée faute d’éducation et de formation. Son début, situé autour de 55 ans passe inaperçu. Il faut donc rechercher la maladie et la traiter avec plus que deux appareils auditifs.

Quant aux problèmes de vue, ils surviennent également souvent avec l’âge. Dans les années à venir, le vieillissement de la population laisse augurer une multiplication des cas. Dès maintenant comment pouvons-nous agir pour retarder l’apparition de deux des maladies des yeux les plus fréquentes, la cataracte et la DMLA, et en freiner l’évolution ? Et que dire des implants rétiniens ? Maintenir une bonne vue permet la pratique de nombreuses activités et participe au maintien d’un bon fonctionnement cérébral.

Si les déficits de la vue et de l’audition surviennent le plus fréquemment avec l’âge, d’autres difficultés s’ajoutent comme les problèmes dentaires, d’équilibre etc.

Quelles réponses la mutuelle apporte-t-elle à ses adhérents en ce domaine ?

Pour en débattre :

Animateur: Jacques DRAUSSIN,  Rédacteur en chef du magazine « Bien Sûr Santé »
Contact : jacques.draussin@biensur-sante.com

Lire la suite