Archives du blog

FDI Groupe : découvrez les dernières actus de juillet @FDI_Groupe

Source : Groupe FDI

fdi groupe

La Métropole et FDI SACICAP mobilisent leurs ressources sur les quartiers de la Mosson et des Cévennes
Dans le cadre du « Plan Initiative Copropriétés » lancé en octobre 2018 par le gouvernement, FDI SACICAP et Montpellier Méditerranée Métropole conjuguent leurs efforts et mobilisent leurs équipes et leurs ressources en faveur des copropriétés des quartiers de la Mosson et des Cévènnes.
C’est dans cet objectif que les deux partenaires ont signé le 25 juin dernier, une convention cadre de territoire, dans laquelle la Métropole, en tant que maître d’ouvrage des futures opérations sur ces quartiers (OPAH CD et Plan de Sauvegarde), s’engage à communiquer à FDI SACICAP la programmation des travaux à y mener.
De son côté, FDI SACICAP réserve une enveloppe de 5,2 M€ qu’elle mobilisera sur ses fonds propres au cours de la période 2019/2022. Les financements sans intérêt prendront deux formes : des avances de subventions publiques (ANAH et EPCI) aux copropriétés à hauteur de 4,8 M€ et des prêts de reste à charge aux copropriétaires occupants à hauteur de 0,4 M€.
La signature de cette convention marque une nouvelle étape forte dans le partenariat entre les collectivités et la société coopérative, qui entendent ainsi poursuivre et intensifier le travail réalisé dans ces quartiers, au sein de ces copropriétés.

FDI SACICAP s’engage auprès de Nîmes Métropole
Le 5 juillet dernier une convention a également été signée entre la Métropole de Nîmes et FDI SACICAP pour permettre aux copropriétés fragiles et en difficulté situées notamment sur le quartier de Pissevin ainsi qu’aux propriétaires aux ressources modestes, de définir, de réaliser et de financer les travaux de rénovation de leur habitat. L’objectif commun est de contribuer à la rénovation de ces ensembles immobiliers et à la solvabilisation des propriétaires.
Pour atteindre cet objectif, FDI SACICAP s’est ainsi engagé à réserver 1,85 M€ qui seront mobilisés sur ses fonds propres sur la période 2019/2022 destinés aux financements sans intérêt :
– Des avances de subventions publiques (ANAH et EPCI) : c’est le principal volet d’interventions de FDI SACICAP, avec un montant minimum de 1,5 M€ qui sera décaissé sur la période de 4 ans.
– Des prêts de reste à charge, pour la part des travaux non couverts par les subventions : cette offre est indispensable aux ménages bénéficiaires pour boucler leur plan de financement, ceux-ci n’ayant pas accès au réseau bancaire traditionnel.

Un projet d’habitat participatif pour FDI Habitat
FDI HABITAT a été sollicité par la ville de Mauguio-Carnon pour la réalisation d’un projet d’habitat participatif sur la nouvelle ZAC Font de Mauguio qui accueillera, à l’horizon 2020, 740 logements. Sur cette ZAC d’une superficie totale de 19 Ha, la commune a souhaité dédier un terrain de 3435 m2 à la construction d’un nouveau mode de logement, en plein essor en France, qui intègre la notion de « vivre ensemble » et favorise le lien intergénérationnel.

Plus d’infos ici…
N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être au courant des dernières actus du Groupe !

Les CHU de Montpellier, Nîmes et Toulouse créent la Fédération pharmaceutique hospitalo-universitaire @RESEAUCHU

Source : Reseau CHU

Les CHU de Montpellier, Nîmes et Toulouse ont crée une Fédération régionale, la FPHU, Fédération pharmaceutique Hospitalo-universitaire. 

logo-reseauchu

La FPHU Occitanie : pour de meilleurs soins pharmaceutiques
« Cette fédération doit tout d’abord permettre d’améliorer l’offre territoriale de soins pharmaceutiques, qui regroupe notamment la personnalisation et la dispensation de médicaments ou dispositifs médicaux et aussi des conseils, un accompagnement, un soutien à l’éducation du patient à la santé et d’une évaluation des pratiques… Ces missions seront menées en coordonnant et en potentialisant les activités de pharmacie clinique des trois CHU d’Occitanie et en développant le lien ville-hôpital » annonce le Dr Jean-Marie Kinowski, chef du pôle Pharmacie-Santé publique du CHU de Nîmes.

La FPHU Occitanie se donne aussi pour mission de développer l’innovation thérapeutique et la recherche translationnelle, clinique et médico-économique de façon coordonnée entre Montpellier, Nîmes et Toulouse.

Un projet pharmaceutique commun
L’ambition de ce projet fédérateur est de concevoir une meilleure offre territoriale de soins pharmaceutiques, d’harmoniser la formation continue et de développer le potentiel de recherche et d’innovation des trois établissements.

En savoir plus…

Lire également :

CHU de Nîmes : un excédent de 5,05 M€ ! @CHUNimes

Source : CHU de Nimes

Le CHU de Nîmes continue sur une belle dynamique et réalise en 2017 un excédent de plus de 5 Millions d’euros, lui permettant ainsi de développer de nouveaux projets aussi bien immobiliers que numériques…

Résultat de recherche d'images pour "chu nimes"

Ce résultat a été favorisé par une augmentation de l’activité plus forte que prévu, avec, notamment, une progression de 4,4% des séjours MCO dont + 5 % en médecine et 4 % en chirurgie. L’hospitalisation conventionnelle a bénéficié, pour sa part, d’une augmentation de près de 2 % en médecine et de 2,2 % en chirurgie.

Les recettes liées à l’activité du CHUN (Tarification à l’activité – T2A, séjours) ont ainsi progressé de + 6,4 M€, dont plus de 4 M€ liés aux projets médicaux novateurs portés par l’institution (effets « année pleine » de l’augmentation de l’activité de Réanimation, du nouveau service de Cardiologie, développement de l’activité d’autogreffes, hôpital de jour de Médecine physique et de réadaptation « HADEMOP »).

L’augmentation de l’activité, générant davantage de recettes, s’est associée à un niveau de dépenses maîtrisées. Ces résultats permettent à l’établissement d’atteindre un taux de marge de 8,2 % en résultat financier économique 2017.

Cliquez ici pour en savoir davantage…

Lire aussi :

Jardin des Orantes, nouvel EHPAD, accueille 44 résidents

logo-reseauchu

Source : Réseau CHU

A quelque 80 km de Nîmes, la commune du Vigan, dont le centre hospitalier est dirigé par intérim par Martine Ladoucette, Directrice générale du CHU de Nîmes, vient d’ouvrir un nouvel EHPAD. L’établissement flambant neuf accueille 44 résidents dont 14 en secteur protégé et six places d’accueil de jour. La création d’un Pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées et présentant des troubles modérés est envisagé à horizon 2020. 

Le premier étage accueille 30 personnes autonomes ou semi-autonomes. Il se divise en trois ailes de neuf à 11 chambres individuelles de 20 m2, équipées de salle de bain. À cet étage, se trouvent également une salle de bain avec baignoire et un salon pour accueillir les résidents. Le bâtiment abrite au même niveau un secteur protégé dédié à la prise en charge de 14 résidents atteints de troubles cognitifs. Il est équipé d’une salle Snoezelen qui invite aux explorations sensorielles, à la détente et au plaisir.

Le rez-de-chaussée s’organise autour du service de soins infirmier à domicile, de l’équipe spécialisée Alzheimer et de six places d’accueil de jour. C’est dans cet espace qu’il est prévu d’installer le PASA.

Financement
Le montant total de l’opération s’élève à 6 260 536 €. Le Jardin des Orantes a été financé par une subvention du Département du Gard à hauteur de 1 300 000€ par l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie à hauteur de 633 146 €.

Catégorie : CHU Nîmes, Gériatrie – Gérontologie – Alzheimer

Le CHU de Nîmes plus connecté et plus accessible @CHUNimes

logo-reseauchu

Source : CHU Réseau

Le CHU de Nîmes (CHUN) est l’un des premiers CHU de France à adopter la prise de rendez-vous en ligne. Les patients peuvent désormais prendre directement rendez-vous par Internet. Ce service, gratuit et accessible 24 heures sur 24, sept jours sur sept, s’inscrit dans une démarche plus globale de modernisation et de fluidification du parcours de soins de l’établissement nîmois, qui accueille près de 400 000 consultations par an.

Quatre services pilotes. À partir du 17 mai, ce service de prise de rendez-vous en ligne est proposé dans un premier temps dans quatre services pilotes : ORL, Chirurgie orthopédique et traumatologique, Ophtalmologie et Centre de vaccinations internationales (CVI). Les patients peuvent y accéder via le site web du CHU (www.chu-nimes.fr) ou celui de MonDocteur.
En quelques clics, les patients, qui ont accès aux disponibilités des spécialistes, peuvent ensuite sélectionner le créneau qui leur convient le mieux. Ils bénéficient également de services innovants tels que le carnet de santé en ligne ou des alertes SMS pour être prévenus d’un nouveau créneau disponible ou d’un retard.
Dès le début de l’été, la prise de rendez-vous en ligne sera généralisée à l’ensemble des services du CHUN.

Un quotidien facilité. En plus du service rendu aux patients, MonDocteur facilite le quotidien des soignants et du personnel administratif du CHU. En effet, la prise de rendez-vous en ligne permet  de libérer les lignes téléphoniques (- 50 % d’appels reçus), de gagner en agilité dans la gestion des agendas médicaux et de dégager un temps précieux pour des tâches à plus forte valeur ajoutée. Les mails et SMS de rappel envoyés par MonDocteur en amont de la consultation préviennent également les oublis et retards des patients.
« Avec le déploiement de la prise de rendez-vous en ligne, le CHUN atteste, une fois de plus, de sa volonté de simplifier l’accès à ses spécialistes. La solution MonDocteur s’inscrit également dans une volonté de fluidification des liens ville-hôpital puisque des créneaux seront également spécialement dédiés aux médecins libéraux afin qu’ils puissent en faire bénéficier leurs patients », indique Martine Ladoucette, Directrice générale du CHU de Nîmes.

Lire la suite de l’article