Archives du blog

Crise du logement : Transformer des bureaux en habitation ? @nexity #NexityLab

    Source : NexityLab

2,9 millions de m2. Ce chiffre correspond à la surface de bureaux vacants en Île-de-France. Face à un tel constat, l’idée de rénover ces espaces pour les transformer en logements semble séduisante. Simple sur le papier, elle est pourtant bien plus difficile dans la pratique. Comment procède-t-on pour créer une habitation à partir d’un bureau ? Quelles sont les contraintes ? Plein phare sur l’un des grands projets du gouvernement.

Bureaux vacants : un état des lieux alarmant

Le territoire regorge de bureaux totalement vides, principalement concentrés en Île de France. Les raisons de cette désertion ? Cette dernière s’explique en partie par l’évolution des façons de travailler, qui rendent au fil des années les bureaux totalement inadaptés. Mais il faut aussi prendre en compte que le processus de location dans ce domaine est bien plus long et compliqué que pour les particuliers. Dans l’immobilier d’entreprise, un délai de vingt-cinq mois en moyenne est constaté entre le départ d’un locataire et l’arrivée d’une nouvelle société.

Un processus long et cher pour transformer des locaux professionnels

Autant de bureaux vides lorsque de nombreuses familles sont mal logées :

…lire la suite…

La transformation de bureaux en logements : une priorité du gouvernement ? @nexity

Source : Nexity Lab

Aujourd’hui, nous comptons près de 2,9 millions de m2 de bureaux vacants en région Ile-de-France ! C’est pourquoi la transformation de ces espaces en logements fait partie aujourd’hui d’un des grands projets du gouvernement.

Nexity lab

Bureaux vacants : un état des lieux alarmant
Le territoire regorge de bureaux totalement vides, principalement concentrés en Île de France. Les raisons de cette désertion ? Cette dernière s’explique en partie par l’évolution des façons de travailler, qui rendent au fil des années les bureaux totalement inadaptés. Mais il faut aussi prendre en compte que le processus de location dans ce domaine est bien plus long et compliqué que pour les particuliers. Dans l’immobilier d’entreprise, un délai de vingt-cinq mois en moyenne est constaté entre le départ d’un locataire et l’arrivée d’une nouvelle société.

Un processus long et cher pour transformer des locaux professionnels
Autant de bureaux vides lorsque de nombreuses familles sont mal logées : une réalité qui atterre et qui donne des idées aux promoteurs. En 2018, sous la houlette de Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Cohésion des territoires, plusieurs grands groupes signent une charte et s’engagent à transformer 500 000 m2 de bureaux en plusieurs milliers de logements. Mais tout n’est pas aussi évident qu’il n’y paraît et attirer les investisseurs n’est pas une mince affaire sur des projets aussi lourds.

La loi Elan du côté des investisseurs
Plus que jamais, la mutation des bureaux en logements est une priorité pour la Mairie de Paris. Pour inciter les propriétaires à transformer leurs locaux, de nouvelles mesures ont été évoquées, dans le cadre de la loi Elan promulguée en Novembre 2018. Deux points clés sont à souligner.

Plus de détails ici…

Lire aussi :

La fin des cartes de transport ? L’open payment, dispositif qui fluidifie le trafic urbain @Nexity

     Source : Nexity Lab

Éclairage sur une technologie clé de la mobilité de demain : l’open payment.

Vous souvenez-vous de la fois où vous avez dû vous mettre tout au bout de la file d’attente pour acheter votre ticket de métro ou recharger votre pass ? Et si nous vous disions que bientôt, vous pourrez vous servir de votre carte bancaire comme titre de transport…

L’open payment, comment ça fonctionne ?

Si ce nouveau concept a pu voir le jour, c’est d’abord grâce à l’émergence des cartes de paiement sans contact, qui représentaient déjà en 2018 plus de 70% des cartes françaises. Le principe ? Payer et utiliser son titre de transport en utilisant sa carte bancaire. Il suffit en effet pour l’utilisateur de passer sa carte devant une borne équipée qui affichera alors si le voyage est validé. Lorsqu’un contrôleur se présentera, c’est donc la carte de paiement qui fera office de titre de transport.

Derrière ce geste simple se cache un processus tout de même complexe, l’une des ambitions de l’open payment étant aussi d’optimiser le coût du trajet de la personne qui l’utilise :

  • En présentant votre carte bancaire à un valideur, ce dernier va identifier un token, c’est-à-dire un identifiant unique généré par votre carte.
  • Le valideur récupère les informations nécessaires au paiement à un serveur d’acceptance : un système connecté aux banques pour les demandes de paiement. Il vérifie notamment que votre carte n’a pas été volée.
  • Toutes les données concernant votre trajet (date/heure/ligne empruntée) et votre token sont envoyés au serveur d’open payment. On appelle cet ensemble de données un « tap ».
  • En fin de journée, tous les taps d’un token sont analysés afin de reconstruire l’ensemble du trajet. Le prix total de la journée est calculé en fonction.

Quels-en sont les principaux avantages ?

…lire la suite…

RSE : Nexity souhaite doubler sa production de logements en bois pour 2020 @nexity

Source : Nexity

Après avoir livré 84.000 m² de bureaux en bois en 2018, Nexity se structure pour développer une offre de bois dans le résidentiel, et a pour objectif de doubler sa production de logements bois d’ici 2020 ! 

Nexity

Nexity, pionnier dans la construction bois avec déjà 10 ans d’expérience en tertiaire et des réalisations en résidentiel sur tout le territoire occupe une position de leader français sur ce secteur. Fort de cette expérience, le Groupe se structure désormais pour intégrer pleinement le bois dans son offre pour le Client particulier. Concrètement, une filiale pilote, en Île-de-France, travaillera tout particulièrement ce matériau permettant aux autres filiales logement de se convertir progressivement en bénéficiant d’enseignements techniques et économiques. L’objectif de cette démarche est de doubler la production de logements en bois d’ici 2020 pour toutes les filiales logement.

La construction bois, grâce à ses bonnes performances énergétiques – le bois isole 12 fois plus que le béton-, est un levier fort de l’engagement de Nexity pour le climat et un pilier du développement durable pour la ville. L’intensification du recours aux nouveaux procédés constructifs comme le bois s’inscrit donc totalement dans la trajectoire RSE du Groupe à horizon 2020-2030, visant notamment à réduire, entre 2015 et 2030, les émissions de gaz à effet de serre de 30% par logement livré et de 21% par m² de surface de plancher de bureaux livrés.
Plus d’infos…

Lire également :

Nouvel R : lauréat de l’appel à projets « Inventer Bruneseau » @Icade_Officiel

Source : Icade

Le groupement de promoteurs composé de AG Real Estate, Icade, Les Nouveaux Constructeurs (mandataire) et Nexity, associé au spécialiste du commerce Frey, a été désigné lauréat de l’appel à projets « Inventer Bruneseau », appel à projets organisé par la Ville de Paris et la SEMAPA. 

[mardi 12 mars 2019]   Le groupement AG Real Estate, Icade, Les Nouveaux Constructeurs (mandataire) et Nexity, associé à l’opérateur commercial Frey, désigné lauréat de l’appel à projets « Inventer Bruneseau »

Le projet Nouvel R porte sur la réalisation d’un projet de près de 100 000 m² destiné à créer un véritable lien entre Paris et Ivry-sur-Seine. Un projet ambitieux qui fera de Bruneseau le premier quartier décarboné de France.

Le projet architectural
Accompagné des architectes Hardel Le Bihan, Youssef Tohmé Architects, Adjaye Associates et Buzzo Spinelli Architecture, le groupement a imaginé un nouveau centre urbain à la fois intense et apaisé ; l’ambition architecturale du projet est de créer un quartier permettant une continuité urbaine sans rupture entre Paris et Ivry-sur-Seine.

Placer l’humain au cœur du projet
Autour du Carreau Bruneseau (espace libre et polyvalent d’expression des cultures urbaines), de la cité Kagan (start-up, galeries d’art, artisans, etc.) et de nombreux commerces et communs urbains, l’allée Paris-Ivry va insuffler de la vie au quartier, à l’instar des rues commerçantes du centre de Paris.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :