Archives du blog

Jean-Philippe Ruggieri, nommé Directeur Général de Nexity @nexity @JPhRuggieri

Source : Nexity

Jean-Philippe Ruggieri a été nommé Directeur Général de Nexity lors de l’Assemblée Générale du Groupe, le 22 mai dernier. 

Résultat de recherche d'images pour "jean philippe ruggieri"

Alain Dinin occupera une présidence aux missions étendues et Jean-Philippe Ruggieri, Directeur général, exercera ses fonctions collégialement avec Julien Carmona, Véronique Bédague-Hamilius et Frédéric Verdavaine, Directeurs généraux délégués.

Plateforme de services immobiliers, organisée autour de ses clients – Particulier, Entreprise, Collectivité, Interne – Nexity, fort de ses 10.000 collaborateurs et de ses 50 métiers a définitivement la vocation d’être utile au monde dans lequel il intervient au quotidien.

Alain Dinin commente cette nouvelle organisation des missions en précisant, qu’un des éléments clés permettant cette évolution peu habituelle est aussi fonction de la répartition du capital de Nexity dont l’actionnaire de référence est en fait une action de concert majoritairement autour des salariés et des dirigeants du Groupe, à près de 20% :

« Ce format, plutôt atypique, ainsi que la mutation de Nexity en plateforme de services par client qui casse les silos des métiers, appellent aujourd’hui un fonctionnement ad’hoc. La notion classique de patron n’est plus la réponse unique dans ce nouvel environnement : le futur de Nexity passe par une équipe « d’associés » pour un pilotage multidisciplinaire. Face à la complexité des sujets, c’est la garantie d’une équipe plus performante. Très représentatifs de l’état d’esprit de Nexity, Jean-Philippe Ruggieri et les 3 actuels DGD, Julien Carmona, Véronique Bédague, et Frédéric Verdavaine, dirigeants venant d’horizons divers, avec des parcours et des personnalités complémentaires, et animés par le même enjeu de l’avenir du Groupe, vont piloter l’entreprise ensemble, et développer notre plateforme de services immobiliers. »

En savoir plus…

Lire également :

Immobilier : la holding Arche rachète Guy Hoquet @CITYAimmobilier

Source : Arche

Dans le cadre de sa stratégie de développement sur le marché de l’immobilier, Philippe Briand, Président de ARCHE, s’est rapproché de Nexity qui a cédé sa participation dans le réseau Guy Hoquet l’Immobilier dont il était actionnaire majoritaire depuis 2006.

ARCHE

A l’instar du réseau Laforêt racheté par Arche en 2017, Guy Hoquet l’Immobilier conservera son identité ainsi que l’indépendance de sa marque.

ARCHE intervient depuis plus de 25 ans sur le secteur de l’immobilier, au travers de sa filiale Citya Immobilier, 3e acteur français dans l’administration de biens.
Aujourd’hui, avec plus de 10 000 collaborateurs, 700 millions € de chiffre d’affaires, plus de 55 000 transactions par an, Arche se fait fort de proposer à ses clients une palette de prestations complémentaires aux cœurs de métiers de l’immobilier (Location, Gestion, Vente, Syndic) grâce à ses différentes filiales : des solutions d’assurances avec Saint-Pierre Assurances, de financements avec API financement, de diagnostics avec la Snexi…

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

Nexity : Série de nominations à la plateforme de services immobiliers @Nexity

   Source : Nexity

En cohérence avec la mise en œuvre de la plateforme de services immobiliers, ces nominations viennent renforcer l’efficacité de l’organisation stratégique par client – Particulier, Entreprise et Collectivité, Interne – et consolider les performances d’une gestion opérationnelle au plus près du terrain.

En effet, la force de Nexity repose sur son capital humain de plus de 10.000 collaborateurs et appelle une organisation des directions transverses, notamment celles au service du « client Interne », les managers et collaborateurs.

Concrètement, les mouvements et nominations sont les suivants :

  • Fabrice Aubert qui a aidé à lancer la politique d’innovation de Nexity entre janvier 2016 et mai 2017, avant de rejoindre le secrétariat général de la Présidence de la République, revient chez Nexity en tant que Secrétaire général du Groupe. Il sera chargé à la fois d’enjeux d’organisation (et sera nommé à ce titre secrétaire du conseil d’administration et du comité exécutif de Nexity) et d’une mission de développement du groupe.
  • Stéphanie Le Coq de Kerland, jusqu’alors Directrice juridique des services immobiliers de Nexity, est nommée Directrice juridique opérationnelle de Nexity.
  • Blandine Castarède prend en charge une Direction de la communication globale pour le Groupe regroupant la Direction de la communication et de la marque – qu’elle dirigeait déjà depuis 2011 – et la Direction de la communication interne, désormais fusionnées.
  • Alexandra Lenormand, Directrice de l’Immobilier et des Achats depuis 2018, prend en complément la Direction de la gestion et du contrôle des risques de Nexity.
  • Nicolas Drouvillé, chez Nexity depuis 2013 en tant que Responsable du Contrôle interne puis Directeur adjoint Audit interne, est promu Directeur de l’audit interne.
  • Enfin, le rôle de déontologue du Groupe est confié à François Bonnet, ancien dirigeant de Nexity Immobilier résidentiel. En rattachement direct à la présidence de Nexity, il aura à traiter les alertes portant sur des questions d’éthique, et à traiter et suivre les situations pouvant constituer des conflits d’intérêt et les situations à risque.

Nexity affiche une hausse de 14% de son activité au 1er trimestre 2019 @nexity

Source : Nexity

Nexity a publié les résultats du 1er trimestre 2019 et affiche une progression de 14% de son activité par rapport au 1er trimestre 2018.

Nexity

CHIFFRE D’AFFAIRES ET PERSPECTIVES
– Chiffre d’affaires total : 881 millions d’euros ; Progression de 14% par rapport au T1 2018 hors impact de l’intégration d’Ægide-Domitys et autres effets de périmètre
– Forte progression du chiffre d’affaires pour tous les métiers du Groupe
– Perspectives confortées : chiffre d’affaires et EBITDA attendus en 2019 en croissance d’au moins 5%

CLIENT PARTICULIER
– Chiffre d’affaires : 762 millions d’euros (+26%)
Réservations de logements neufs en France : 3.883 lots (+7% en volume par rapport au T1 2018) représentant 773 millions d’euros (+8% en valeur par rapport au T1 2018)
– Potentiel d’activité de logements neufs : 54.299 lots, soit 2,7 années d’activité (+1% par rapport à fin 2018)
– Résidences gérées (étudiants et seniors) : 211 résidences en exploitation dont 6 ouvertures au T1 2019, soit plus de 25.000 logements
– Portefeuille de lots gérés en Administration de biens : 898.000 lots (+0,1% par rapport à fin 2018)

CLIENT ENTREPRISE
– Chiffre d’affaires : 119 millions d’euros (+40%)
– Prises de commandes en Immobilier d’entreprise non significatives
– Potentiel d’activité en Immobilier d’entreprise : 2,8 milliards d’euros (+2% par rapport à fin 2018)
– Services immobiliers aux entreprises : croissance du nombre de mètres carrés gérés avec l’intégration d’Accessite

Consulter la suite…

Lire également :

Crise du logement : Transformer des bureaux en habitation ? @nexity #NexityLab

    Source : NexityLab

2,9 millions de m2. Ce chiffre correspond à la surface de bureaux vacants en Île-de-France. Face à un tel constat, l’idée de rénover ces espaces pour les transformer en logements semble séduisante. Simple sur le papier, elle est pourtant bien plus difficile dans la pratique. Comment procède-t-on pour créer une habitation à partir d’un bureau ? Quelles sont les contraintes ? Plein phare sur l’un des grands projets du gouvernement.

Bureaux vacants : un état des lieux alarmant

Le territoire regorge de bureaux totalement vides, principalement concentrés en Île de France. Les raisons de cette désertion ? Cette dernière s’explique en partie par l’évolution des façons de travailler, qui rendent au fil des années les bureaux totalement inadaptés. Mais il faut aussi prendre en compte que le processus de location dans ce domaine est bien plus long et compliqué que pour les particuliers. Dans l’immobilier d’entreprise, un délai de vingt-cinq mois en moyenne est constaté entre le départ d’un locataire et l’arrivée d’une nouvelle société.

Un processus long et cher pour transformer des locaux professionnels

Autant de bureaux vides lorsque de nombreuses familles sont mal logées :

…lire la suite…