Archives du blog

NANTES : Le Jardin extraordinaire se dévoile @NantesMetropole

images nantes

Source :  Nantes metropole

Une cascade de 25m, un escalier à flanc de falaise, sept belvédères en surplomb d’un site à couper le souffle… Les premiers éléments du Jardin extraordinaire ont été dévoilés à la carrière Miséry de Chantenay.

Image.

En septembre 2019, le site de la carrière Miséry de Chantenay verra sa partie ouest entièrement transformée. C’est ici, sur 3,5 ha, que se nichera le Jardin extraordinaire, 101e jardin public de Nantes et véritable écrin de nature pour l’Arbre aux hérons, attendu pour 2022. Les premiers éléments en ont été dévoilés le 5 avril 2018 par le maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, avec l’équipe en charge de sa conception.

«Nous voulions un jardin hors du commun», explique Johanna Rolland, qui convoque «le Nantes du surréalisme, le Nantes de Jules Verne» pour décrire ce projet audacieux, qui s’inscrit dans la transformation du secteur Bas-Chantenay. «C’est la première fois qu’un projet urbain débute par la création d’un jardin, et c’est un vrai choix. La nature n’est ni un accessoire, ni un ornement, mais une composante essentielle de notre façon de faire la ville».

Cascade et plantes géantes

D’un coût total de 8,5 M€ HT, le Jardin extraordinaire – dont le nom définitif fera l’objet d’une consultation des habitants – sera totalement ouvert, gratuit, accessible et sécurisé. Plus de 200 espèces végétales y seront plantées et bénéficieront du micro-climat de la carrière, abritée du vent et exposée plein sud.

Lire la suite de l’article

Insolite : 1ère maison d’habitat social imprimée en 3D… @NMHHabitat

Source : Nantes Métropole Habitat

Nantes Métropole Habitat inaugure la 1ère maison d’habitat social construite avec un robot-imprimante 3D.

maison habitat social NMH.jpg

Nantes, territoire d’innovation et d’audace

Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole, Alain Robert, Président de Nantes Métropole Habitat, et Mohammed Bernoussi, 1er vice président de l’Université de Nantes, Chantal Nonnotte, directrice régionale adjointe de la Caisse des Dépôts et Vincent Lamande, président de la SATT Ouest Valorisation, ont inauguré ce mercredi matin la maison Yhnova.

« Nantes a de la chance de pouvoir toujours compter sur la force d’un collectif d’audacieux qui permet à des idées folles, comme le projet Yhnova de voir le jour. Cette première mondiale permet à Nantes d’être aujourd’hui une métropole reconnue en matière d’innovation et de faire partie de ces villes qui ont un temps d’avance », a déclaré Johanna Rolland, lors du geste inaugural.
Pour Alain Robert, Président de l’Office, « ce projet Yhnova, c’est l’innovation et la recherche au service du logement pour tous. Il s’agit à nouveau d’une réalisation d’exception pour Nantes Métropole Habitat, premier bailleur social de Nantes, qui illustre la qualité de ses savoirs-faire et de ses équipes »

Lire la suite de l’article…

A lire aussi :

Logement social : 20 millions d’€ pour Nantes Métropole Habitat ! @NMHabitat @NantesMetropole

Source : Nantes Métropole Habitat

Lors du Conseil Métropolitain du 16 février 2018, les 24 communes ont voté une nouvelle convention établissant un cadre d’accompagnement financier de l’office, Nantes Métropole Habitat, à hauteur de 20 millions d’euros !

logo nantes métropole habitat

Elle permet de conforter un plan d’action ambitieux :

  • 450 constructions neuves à minima par an
  • 520 réhabilitations par an
  • Renforcement de l’attractivité du parc à travers les travaux d’amélioration (transition énergétique, adaptation de l’offre aux évolutions démographiques, allongement de la durée de vie…)

La place de NMH confortée sur l’agglomération

Alain Robert, Président de Nantes Métropole Habitat et Adjoint au Maire de Nantes :
« Cette convention que nous avons présentée lors du dernier Conseil Métropolitain, est le fruit d’un travail important et qualitatif entre les équipes de l’office et de Nantes Métropole, que je tiens à remercier ici à nouveau. Cette convention nous permet de conforter et renforcer la position de NMH à l’échelle métropolitaine, notamment pour ce qui concerne le développement de nouveaux projets sur les 24 communes. Nos savoir-faire, reconnus, nous permettent en effet d’accompagner potentiellement la diversité des besoins des maires et des communes, à qui nous pouvons apporter des réponses sociales et patrimoniales adaptées : des projets de logements locatifs, des locaux d’activité, des foyers, des programmes d’accession sociale…

Avec cet accompagnement qui pourra aller jusqu’à 20 M€ en 4 ans, l’office et Nantes Métropole réaffirment ainsi pleinement la place prépondérante de NMH dans la dynamique du Programme Local de l’Habitat métropolitain (PLH) qui stipule la construction de 2 000 logements sociaux par an, tous bailleurs confondus. »

Un accompagnement pour faire plus

Marc Patay, Directeur général de Nantes Métropole Habitat : « Nous avons obtenu ce soutien de Nantes Métropole pour plusieurs raisons complémentaires. Tout d’abord nous avons démontré dès 2017 que nous savons faire des efforts de gestion, et nous nous sommes engagés à poursuivre ces efforts, qui seront évalués chaque année par la métropole. Ensuite nous sommes aujourd’hui en capacité d’accélérer la modernisation et la rénovation de notre patrimoine, à travers un budget voté à l’équilibre par notre Conseil d’administration fin janvier, malgré le contexte national du logement social. »

Consulter la suite…

A lire aussi :

Nantes métropole lance la boîte à outil des entreprises @NantesMetropole

Capture

Source : Nantesmetropole.fr

Fruit d’une collaboration unique en France entre Nantes Métropole et la Chambre de commerce et d’industrie, cette plateforme web centralise les réponses aux questions que peuvent se poser les entreprises

Immersion : c’est parti pour la visite virtuelle du futur MIN de @NantesMetropole

Source : Nantes métropole

Découvrez en 3D le futur MIN de Nantes qui ouvrira ses portes en janvier 2019 à Rezé. 

NantesMIN

Dans la zone Océane de Rezé, les travaux du futur MIN de Nantes avancent à une cadence soutenue. Mais pour bien visualiser cette nouvelle pièce centrale de la filière agroalimentaire de la métropole, il est encore un peu tôt. Le chantier doit en effet s’achever en décembre prochain, et le déménagement des opérateurs s’opérer en janvier 2019.

A lire aussi :