Archives du blog

Altarea Cogedim inaugure un nouveau lieu de vie sur l’île de Nantes @altareacogedim

Source : Altarea Cogedim

Le 11 juillet, Altarea Cogedim a inauguré le projet « Inspirations », le nouveau lieu de vie emblématique de la Métropole de Nantes.

ALTAREA_COGEDIM

« Après plus de six années de réflexion et de travaux, nous sommes extrêmement fiers de voir naître ce nouveau quartier au sein d’un des quartiers les plus animés et prisés de Nantes, celui de la Création. Parce que nous avons une haute idée des villes et parce que nous sommes conscients des évolutions profondes que connaissent les collectivités, nous sommes convaincus que notre savoir-faire multi-métier constitue à l’heure actuelle un véritable accélérateur pour apporter plus de mixité et plus d’inclusivité pour leurs habitants. « Inspirations » est un condensé du savoir-faire Altarea Cogedim et constitue actuellement l’un des projets les plus emblématiques porté par la métropole Nantaise depuis de nombreuses années. Ici nous avons réunis 4 architectes et plus de 70 entreprises pour créer un véritable quartier, un lieu de vie sans précédent sur l’île de Nantes » indique Jérôme Beauvois, Directeur Régional Cogedim Atlantique.

L’ARCHITECTURE, L’URBAIN ET L’HUMAIN
Plus de 6 années de travaux, 4 cabinets d’architecture mandatés, 1 hectare de surface découpé en 4 îlots accueillant 4 résidences, plus de 500 logements et de nombreux locaux d’activité, le nouveau quartier « Inspirations » est définitivement urbain et humain.
Pour réussir ce pari de créer un lieu emblématique de la métropole Nantaise dans l’un des quartiers les plus prisés et animés de Nantes, les partenaires ont fait le choix d’une qualité urbaine et architecturale remarquable. Imaginé par les cabinets d’architecture Métra, Barré-Lambot, Fres et Bourbouze & Graindorge, qui chacun ont travaillé sur un îlot, le quartier est conçu autour de la mixité. « Inspirations » propose des ensembles spatiaux innovants, qui par leur structure urbaine et architecturale, favorisent l’animation et les rencontres. Sa programmation, notamment en pied d’immeuble, conjugué à son accessibilité exceptionnelle et à une qualité de réalisation exemplaire, lui permette de rayonner sur l’île de Nantes.

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels est fier d’avoir contribué au financement de ce grand projet urbain.
>>> Pour plus d’informations sur le programme « Inspirations« , cliquez ici

Lire aussi :

Logement : création d’un Organisme de Foncier Solidaire en Loire-Atlantique @Habitat_44 @NantesMetropole

Source : Habitat 44

Le Département de Loire-Atlantique, Nantes Métropole, la Carène et 14 opérateurs sociaux se sont associés pour créer un OFS, Organisme de Foncier Solidaire, afin de permettre aux ménages modestes d’acheter un logement en Loire-Atlantique.

Habitat44

Ce nouvel outil va favoriser le développement d’opérations d’accession à la propriété pour les ménages à revenus modestes. L’un des objectifs est de permettre à ces ménages d’acheter leur logement dans des secteurs qui leur sont actuellement inaccessibles face à l’augmentation des prix du foncier.
Pour y parvenir, le principe s’appuie sur un double mécanisme :
– Réduire le prix d’achat en dissociant la propriété du foncier et celle du bâti.
– Encadrer les prix de vente et de revente des logements sur le très long terme.

Un outil innovant pour pérenniser une offre d’accession abordable
Tous les habitants ne sont pas égaux face au marché de l’immobilier. Faute de revenus suffisants, certains d’entre eux ne peuvent pas se loger dans certains quartiers où le prix du foncier explose. En Loire-Atlantique, ce dernier a augmenté de 45% en 10 ans pour atteindre, par exemple, 400 €/m² à Nantes (source : Chambre des notaires). Le prix du logement neuf s’élève aujourd’hui, en moyenne, à 3 850 €/m² (+25% en 10 ans). Il dépasse même 4 000 €/m² à Nantes et 4 500 € sur le littoral nord. Le profil des acheteurs est donc restreint : cadres supérieurs, certains retraités, cadres moyens.

Lire la suite

Nantes : + de 500 M€ pour la rénovation de 4 quartiers prioritaires @NantesMetropole @AnruOfficiel

Source : Nantes métropole

L’ANRU, Agence Nationale de la Rénovation Urbaine, va apporter 158.5 millions d’euros pour rénover et transformer 4 quartiers prioritaires de Nantes : Bellevue, Bottière Pin Sec,  Nantes Nord, et les Dervallières. Au total, ces 4 projets de transformation représentent plus de 500 millions d’euros ! 

Nantes métropole

Un effort sans précédent
Le soutien de l’Agence nationale de la rénovation urbaine, « le plus important crédit accordé par l’Anru à une métropole française », est à la hauteur de la mobilisation des différents partenaires. Ces quatre projets représentent un investissement total de 568,9 millions d’euros jusqu’en 2024 (533 M€ pour les 3 quartiers « priorité nationale »). Le complément étant apporté par Nantes Métropole, les Villes de Nantes et Saint-Herblain, les aménageurs et huit bailleurs sociaux qui investiront à eux seuls 236 millions d’euros.

En jeu ? La transformation profonde de ces quartiers populaires, l’amélioration du cadre et de la qualité de vie pour près de 40 000 habitants. Les chiffres donnent la mesure de l’intervention programmée : 800 démolitions, 2700 logements réhabilités et 1630 logements créés…

Lire la suite

Lire aussi :

Logement : les mesures phares du PLH de Nantes Métropole @NantesMetropole ‏

Source : Nantes Métropole

La Métropole de Nantes a mis en place son nouveau Programme Local pour l’Habitat (PLH) pour la période 2019-2025, permettant de favoriser l’accession abordable, les aides à la rénovation, la construction de Hlm, et bien d’autres encore…Nantes métropole

Les élus métropolitains ont arrêté, vendredi 22 juin 2018, les grandes orientations en matière d’habitat pour les six prochaines années. Valable jusqu’en 2025, cette feuille de route maintient les efforts de construction neuve à hauteur de 6000 logements par an, dont 2000 logements sociaux, 500 logements locatifs abordables et 700 à 800 en accession abordable, comme dans le précédent programme local de l’habitat. Mais elle affiche une ambition plus forte en matière de qualité de vie et de solidarité.

– Plus de logements sociaux et des loyers moins chers pour les plus modestes
Avec plus de 30 000 demandeurs en attente d’un HLM, la priorité reste le logement social. L’effort de construction va donc se poursuivre à un rythme soutenu : 2000 nouveaux logements sociaux par an, soit un tiers de la construction totale, avec plus de grands logements familiaux (T5 et plus).

– Accession à la propriété : une offre plus abordable pour les classes moyennes
Une nouvelle offre de logements en accession à la propriété à prix intermédiaire sera développée pour les ménages qui n’ont pas les moyens d’acheter au prix du marché libre

– Rénovation : zéro passoire énergétique
Enjeu majeur de la transition, la rénovation énergétique va faire l’objet d’un effort tout particulier. La Métropole investira 56 millions d’euros sur 10 ans. Les aides à la rénovation des logements seront ainsi multipliées par 14.

Découvrez les autres mesures phares du PLH 2019-2025

Retrouvez aussi :

NANTES : Le Jardin extraordinaire se dévoile @NantesMetropole

images nantes

Source :  Nantes metropole

Une cascade de 25m, un escalier à flanc de falaise, sept belvédères en surplomb d’un site à couper le souffle… Les premiers éléments du Jardin extraordinaire ont été dévoilés à la carrière Miséry de Chantenay.

Image.

En septembre 2019, le site de la carrière Miséry de Chantenay verra sa partie ouest entièrement transformée. C’est ici, sur 3,5 ha, que se nichera le Jardin extraordinaire, 101e jardin public de Nantes et véritable écrin de nature pour l’Arbre aux hérons, attendu pour 2022. Les premiers éléments en ont été dévoilés le 5 avril 2018 par le maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, avec l’équipe en charge de sa conception.

«Nous voulions un jardin hors du commun», explique Johanna Rolland, qui convoque «le Nantes du surréalisme, le Nantes de Jules Verne» pour décrire ce projet audacieux, qui s’inscrit dans la transformation du secteur Bas-Chantenay. «C’est la première fois qu’un projet urbain débute par la création d’un jardin, et c’est un vrai choix. La nature n’est ni un accessoire, ni un ornement, mais une composante essentielle de notre façon de faire la ville».

Cascade et plantes géantes

D’un coût total de 8,5 M€ HT, le Jardin extraordinaire – dont le nom définitif fera l’objet d’une consultation des habitants – sera totalement ouvert, gratuit, accessible et sécurisé. Plus de 200 espèces végétales y seront plantées et bénéficieront du micro-climat de la carrière, abritée du vent et exposée plein sud.

Lire la suite de l’article