Archives du blog

Le capital-investissement français se porte mieux 

afic

L’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) et Grant Thornton ont présenté le 24 mars 2015 les résultats des statistiques de l’activité des acteurs français du capital-investissement en 2014.

Michel Chabanel, Président de l’AFIC, souligne : « En 2014 le capital-investissement français se porte mieux. Tous les indicateurs sont en amélioration : les levées de fonds auprès des investisseurs, les investissements dans les entreprises, la fluidité du marché des cessions. Ces bonnes nouvelles ne doivent toutefois pas masquer une réalité plus nuancée. Le capital-innovation connaît une année plus mitigée. Seuls les grands fonds ont un accès croissant aux investisseurs étrangers. Les assurances et mutuelles représentent une part toujours faible de nos souscripteurs en comparaison des montants qu’ils ont sous gestion. La part des fonds inférieurs à 1 Md€ reste encore très en deçà des levées d’avant crise. Nous espérons que l’année 2015 nous permettra de surmonter ces handicaps. L’examen en cours à Bruxelles des dispositifs fiscaux liés aux FIP-FCPI et au corporate venture, soutiens indispensables au développement des start-up en France, sera une étape structurante. Tout comme le projet de loi de création d’un nouveau cadre contractuel pour les investisseurs étrangers (la société de Libre Partenariat). Enfin, la constitution récente d’une commission AFIC dédiée aux investisseurs institutionnels devrait permettre de construire un dialogue positif avec les grands gérants de l’épargne française. »

PROGRESSION DES INVESTISSEMENTS, MAIS REPLI DU CAPITAL-INNOVATION….     ->Télécharger l’ Etude détaillée

Télécharger le document

> Source : www.afic.asso.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

OCIRP : Baromètre Autonomie à Découvrir

ocirp-3-13078

 

10 mars 2015

Perte d’autonomie, dépendance : qu’en pensent les particuliers, les salariés, les délégués syndicaux et les RH ?

Le Baromètre Autonomie OCIRP est la seule étude mesurant, depuis 2007, la perception de la perte d’autonomie par les différentes populations concernées : particuliers, salariés, délégués syndicaux et membres des directions des ressources humaines.

Cette année, en plus des questions récurrentes qui permettent d’identifier les grandes tendances (niveau d’information, vie quotidienne, financement, rôle de l’entreprise et de la branche, contrats, Silver économie), le Baromètre Autonomie OCIRP 2014 a interrogé les Français sur les mesures phares du projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement, actuellement en discussion devant le Parlement et sur les réformes restant à mettre en œuvre.

Infographie Baromètre Autonomie OCIRP 2014

Source : www.ocirp.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a> 

110.000 objets connectés dédiés à la santé déployés en France : Bluelinea

Cap des 12.000 abonnés franchi, étape significative dans la trajectoire de Bluelinea

Bluelinea-2

Véritable opérateur d’objets connectés dédiés à la santé, Bluelinea s’appuie sur sa plateforme 24h/24, 7j/7, pour proposer une offre modulable et évolutive, permettant d’offrir un service global aux personnes fragiles et dépendantes et à leurs proches. A ce jour, plus de 110.000 objets connectés dédiés à la santé (appel malade à domicile, bracelet d’autonomie BlueGard®, balance, etc.) ont été déployés.

Bluelinea, acteur de la « Silver Economie » et opérateur d’objets connectés dédiés au maintien à domicile de personnes fragiles et dépendantes, annonce un chiffre d’affaires 2014 record, à plus de 5 M€. La société a enregistré une croissance remarquable sur l’exercice (+51%) et franchit la barre des 12.000 abonnés à ses offres. Cette dynamique s’inscrit dans la trajectoire de développement de la société depuis plusieurs années.

66% de chiffre d’affaires récurrent.

Bluelinea a réalisé un chiffre d’affaires de 5.064 k€ au cours de l’exercice 2014, en progression de +51% par rapport à l’exercice précédent. Fort de son modèle vertueux, couplant hausse du nombre d’abonnés et du revenu moyen par abonné, la société a enregistré une accélération de sa croissance entre le 1er semestre 2014 (+33%) et le second semestre (+65%). Sur l’année, la part des revenus récurrents est passée de 45% à 66% des facturations. Sur l’exercice 2014, Bluelinea a séduit 2.543 nouveaux abonnés à ses offres de soutien et maintien à domicile, ce qui porte à 12.058 le nombre de clients du bouquet de services BlueHomeCare®. En 2014, Bluelinea a lancé les nouvelles offres innovantes telles que l’adaptation du domicile avec la création d’un Pôle Domotique. Cet enrichissement permanent de l’offre de services autour des objets connectés de santé a permis de faire progresser le revenu moyen par abonné (ARPU) de +26% par rapport à l’exercice 2013. D’autres offres sont d’ores et déjà prévues pour une commercialisation au cours de l’exercice 2015.

>Source : www.bluelinea.com

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Qu’est ce que la Déclaration sociale nominative (DSN)?

logo-dsn-rvbLa Déclaration sociale nominative (DSN) est l’outil de simplification administrative qui remplacera d’ici 2016 l’ensemble des déclarations sociales issues de la paie.

La DSN est basée sur une transmission unique, mensuelle et dématérialisée des données (retraite complémentaire, prévoyance) vers  un seul point : la plateforme net-entreprises.fr, via le logiciel de paie.

Le gouvernement a fait de la DSN un des chantiers majeurs du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi afin de simplifier le processus déclaratif.

Chaque mois, la déclaration des données sociales des salariés sera automatisée par le biais du logiciel de paie, puis répartie vers les différents destinataires concernés (Cnam, Pôle Emploi, Urssaf,…).

Depuis le début de l’année 2013, un démarrage progressif a été mis en œuvre auprès d’une trentaine d’entreprises « pilotes » et tiers déclarants (experts-comptables) afin de tester ce nouveau dispositif.

A terme, la généralisation obligatoire s’étendra à toutes les déclarations sociales (Déclaration Automatisée des Données Sociales-DADS, Déclaration Unifiée de Cotisations Sociales-DUCS, Bordereau Récapitulatif de Cotisations-BRC,etc.). Ce dispositif générera 2 à 3 millions de déclarations sociales nominatives par mois.

Source : ipsecwww.ipsecprev.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

8e édition du Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap ouverte

OCIRPToutes les entreprises privées, publiques, les coopératives, mutuelles ou associations, sont invitées à concourir en ligne, dès maintenant, pour des actions en cours entre janvier 2014 et mars 2015. Les lauréats seront dévoilés le 15 juin 2015 lors de la soirée de remise  des Prix à la Maison de la radio.

L’Organisme commun des institutions de rente et de prévoyance propose une réponse solidaire à un problème familial et personnel. D’une part, avec sa garantie OCIRPHANDICAP, qui assure à 500 000 parents salariés, une sécurité financière à vie pour leur enfant handicapé en cas de décès de l’assuré. D’autre part, avec le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap qui a pour vocation de valoriser l’engagement, donner l’exemple et partager les bonnes pratiques.

Lire la suite