Archives du blog

Le marché de la santé et de la prévoyance progresse de 3% en 2017 @mutualite_fr

Source : Mutualité Française

En complémentaire santé, la dynamique des cotisations vient des contrats collectifs (à 17,4 Md€ en 2017, soit +4,4% par rapport à 2016). Le volume des cotisations des contrats individuels est en légère hausse (à 19,7 Md€, soit +0,4%).

Pour les sociétés d’assurance et les institutions de prévoyance, les cotisations sont dynamiques (respectivement +4,9% et +3,0%). Pour les mutuelles, les cotisations progressent légèrement (+0,4%). Les parts de marché (individuel et collectif) s’élèvent à 50% pour les mutuelles, 32% pour les sociétés d’assurance et 18% pour les institutions de prévoyance.

Le marché de la prévoyance a augmenté de 4,4%, à 21,4 Md€ de cotisations.

En prévoyance, les cotisations des contrats individuels et des contrats collectifs ont été dynamiques (+3,9% et +4,7% respectivement). Les contrats collectifs restent prépondérants, représentant 55% des cotisations.

Le dynamisme d’ensemble du marché est partagé entre les acteurs. La croissance des cotisations est de 4,6% pour les sociétés d’assurance, de 4,1% pour les institutions de prévoyance et de 3,8% pour les mutuelles. Les parts de marché (individuel et collectif) s’élèvent à 64% pour les sociétés d’assurance, 28% pour les institutions de prévoyance et 8% pour les mutuelles.

En savoir plus

.@GroupeAPRIL : Poursuite de la croissance visée pour 2018

   Source : www.april.fr

Résultat opérationnel courant 2017 supérieur aux attentes

  • Chiffre d’affaires en hausse en Santé-Prévoyance (+ 7,6 %) et en Dommage (+ 8,2 %)
  • Résultat opérationnel courant à 69,4 M€, en hausse de 6,2 %
  • Résultat net (part du groupe) à 39,6 M€, en progression de 97,0 %
  • Dividende proposé de 0,27€ par action, en progression de 3,8 %

Le groupe APRIL enregistre, pour l’exercice 2017, un chiffre d’affaires consolidé de 928,4 M€, en croissance de 7,8 % en publié par rapport à l’année précédente, et un résultat opérationnel courant en progression de 6,2 % à 69,4 M€. A la suite de cette annonce, Emmanuel Morandini, Directeur général d’APRIL, a déclaré :

Le bilan de l’année 2017 vient confirmer la pertinence de nos actions de redressement : après le chiffre d’affaires en 2015 et la marge brute en 2016, le résultat opérationnel courant et le résultat net sont désormais de nouveau en hausse en 2017. Nos indicateurs clés sont désormais tous positifs et nous nous appuyons sur des dynamiques commerciales solides. Pour les années suivantes, nous allons poursuivre le développement et l’internationalisation de nos métiers porteurs, comme la santé locale, l’assurance de prêt, la santé internationale et le dommage de niches, tout en continuant la réduction de nos foyers de perte. Ainsi, nous nous redéployons vers les métiers, activités et marchés qui font notre valeur ajoutée. Grâce à tous ces éléments, nous visons pour 2018 un résultat opérationnel courant en hausse de 6 à 10 % par rapport à l’année 2017.

APRIL participe au congrès #REAVIE 2017 @GroupeAPRIL

Le 28è congrès REAVIE se tient en ce moment et jusqu’au  13 octobre 2017.

 

APRIL participera à la 28e édition du congrès Reavie, du 11 au 13 octobre.

À cette occasion, une présentation de leurs différents expertises : concevoir, distribuer, gérer et assister… toutes déployées pour accompagner votre croissance.

En savoir plus : www.april.fr

L’OCIRP change de Direction générale et de gouvernance @OCIRP

Source : ocirp.fr

Le Conseil d’administration de l’OCIRP, tenu suite à l’assemblée générale organisée le 16 juin 2017 à la Maison des Arts & Métiers à Paris, a élu Philippe Pihet, président de l’OCIRP et Jean Louis Peyrude, vice-président de l’Organisme. Il a également nommé Pierre Mayeur en tant que directeur général.

> Lire la suite

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

La fédération nationale indépendante des mutuelles et Solvabilité 2 #Fnim

  Source : La Fnim

La fédération nationale indépendante des mutuelles (Fnim) poursuit son combat pour exclure du champ d’application de Solvabilité 2 les mutuelles santé de moyenne et petite taille.

Sur le sujet Solvabilité 2, les parlementaires européens, conscients que ce régime était trop complexe, s’étaient montrés, dès 2009, prudents, et avaient immédiatement prévu une clause de revoyure permettant d’adapter ou simplifier le texte une fois celui-ci entré en application. Une consultation des structures concernées a été initiée et vient de s’achever.
La Fnim a saisi cette opportunité de communiquer, auprès de l’EIOPA, son analyse quant à l’interprétation très contestable du texte européen par les autorités françaises, qui prétendent l’appliquer aux Mutuelles santé.
La Fnim a donc fait valoir ses arguments sur les aspects techniques de la directive, inadaptés à ces organismes, et a fermement rappelé sa position sur l’organisation de la gouvernance des Mutuelles.
Elle a remis, le 3 mars, son mémoire aux instances européennes. Elle rappelle qu’elle vise toujours l’exclusion des Mutuelles de Solvabilité 2, ou à tout le moins une très forte simplification du texte.