Archives du blog

#Municipales : le projet de loi d'urgence organise les conséquences du report du second tour @BanqueDesTerr

Source :  Banque des Territoires

Le projet de loi d’urgence contre l’épidémie, présenté ce mercredi en conseil des ministres, apporte de nombreuses précisions sur l’organisation en juin du second tour des municipales dans plus de 4.900 communes. Les 30.000 conseils municipaux déjà élus désigneront en fin de semaine leur maire. Le gouvernement a énoncé plusieurs recommandations pour l’organisation de la réunion.

Les quelque 30.000 conseils municipaux pour lesquels le premier tour de scrutin, dimanche 15 mars, a été conclusif éliront entre vendredi et dimanche prochains leur maire et leurs adjoints. Mais ils devront respecter un certain nombre de règles pour tenir compte de l’épidémie de Covid-19, comme le détaillent le ministre en charge des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, et sa ministre de tutelle, en charge de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, dans une circulaire datée du 17 mars (voir ci-dessous).
« Les municipalités jouent un rôle essentiel pour la continuité du fonctionnement de nos services publics », expliquent les ministres pour justifier l’exception qui est ainsi faite aux règles de restriction des déplacements annoncées lundi soir par l’exécutif…

En savoir plus

Municipales : Quelles sont les propositions sur le logement des candidats ? @lejournaldelagence #Municipales2020

Source : Journal de l’agence

Face à la difficulté pour les Parisiens de se loger, le logement occupe évidemment une place centrale dans la campagne pour les élections municipales. Zoom sur le programme logement des candidats à Paris et sur les propositions de l’UNIS.

Avec des prix qui flambent et une pénurie de biens partout en France, le logement est LA question préoccupation des Français ! Les candidats aux élections municipales des 15 et 22 mars prochains  l’ont bien compris. Et à Paris, ville qui perd 11 000 habitants par an au profit de la banlieue ou de la province, les propositions foisonnent pour rendre le logement plus abordable.

Durcir le ton face aux plateformes de location de courte durée

A Paris, Anne Hidalgo (PS), la maire sortante aux coudes à coudes avec Rachida Dati et Agnès Buzyn, continue à stigmatiser les plateformes de location de courte durée. Décidée à durcir le contrôle des plates-formes de location touristique entre particuliers et à réduire encore le nombre de nuitées autorisées via Airbnb, elle a eu une nouvelle idée : elle propose d’organiser un référendum pour que les Parisiens s’expriment. Rachida Dati (LR), Cédric Villani et Danielle Simonnet (LFI) sont aussi favorables à une réduction du nombre de nuitées autorisées…

…Lire la suite

L’USH appelle les candidates et les candidats aux élections municipales à mieux respecter le travail des organismes Hlm @UnionHLM

Source : Union Sociale pour l’Habitat

union social pour l'habitat

À la suite de son Comité exécutif, réuni mercredi 11 mars, l’Union sociale pour l’habitat appelle l’ensemble des candidates et des candidats aux élections municipales à faire preuve de responsabilité dans l’appréciation qu’elles ou qu’ils portent sur le travail, souvent difficile, des bailleurs sociaux.

Alors même que l’enjeu du logement social devrait être perçu et présenté dans le débat public comme une opportunité de promouvoir le « mieux vivre-ensemble », l’Union sociale pour l’habitat constate et regrette que ce sujet soit parfois instrumentalisé par des candidates et des candidats aux élections municipales.

La mise en cause répétée du travail des organismes Hlm, trop facilement tenus pour responsables des incivilités, des problèmes de sécurité des biens et des personnes, des dégradations matérielles, est en total décalage avec la réalité de l’exercice professionnel que connaissent les personnels des organismes Hlm…

Télécharger le communiqué de presse pour en savoir plus

Municipales : les bureaux de vote à l’heure du coronavirus #COVID19 @BanqueDesTerr

Source :  Banque des Territoires

Les bureaux de vote se préparent aux élections municipales de dimanche à l’ombre du coronavirus, souvent perçu comme une menace tant du côté des assesseurs, tentés par endroits de se désister, que des électeurs, potentiellement rétifs à se déplacer.

« Venez voter avec des gants, avec des bonnets, avec des masques, mais venez voter ! », a ainsi lancé ce mardi 10 mars sur Public Sénat le député LR de l’Oise Éric Woerth, à l’instar d’autres politiques qui ont appelé à ne pas sacrifier ce scrutin des 15 et 22 mars, sachant que la participation, en baisse continue depuis plus de trente ans, sera l’une des clefs du scrutin.
Selon un sondage Ifop réalisé le 5 mars et publié dimanche, 28% des électeurs sont susceptibles de ne pas aller voter dimanche prochain en raison des risques de contagion, et ce davantage dans les grandes villes que dans les communes rurales. 72% prévoient d’aller voter malgré tout.

Pour encourager la mobilisation, le ministère de l’Intérieur a, via un « télégramme aux préfets », pris des mesures visant à faciliter la délivrance de procurations pour les personnes vulnérables ou confinées en raison de l’épidémie. Ces personnes peuvent déjà demander à un officier de police de se déplacer pour recueillir leurs demandes de procurations, avec toutes les mesures de précaution sanitaires prévues.
Dans les hébergements collectifs – Ehpad notamment -, ces demandes pourront être recueillies par une personne travaillant déjà dans l’établissement, en tant que  » délégué de l’officier de police judiciaire » désigné par le juge d’instance ou l’officier de police judiciaire…

…Lire la suite

#Municipales2020 : Les responsables d’établissements de santé privés estiment que la santé doit être une priorité pour les maires @La_FHP

Source : FHP

À l’approche des élections municipales, la FHP a lancé une consultation auprès de ses adhérentes et adhérents sur leurs relations avec leurs maires, ainsi que leurs attentes vis-à-vis d’eux en matière de santé.

Les maires et les établissements de santé privés : une relation de qualité, des points d’amélioration soulignés

86 % des directrices et directeurs de l’hospitalisation privée ont rencontré lors de la mandature en cours, souvent à leur initiative, le/la maire de la commune où leur établissement de santé est implanté. 85 % se disent satisfait.e.s de la relation ainsi établie, et 96 % estiment important, voire très important, d’entretenir de bonnes relations avec les édiles municipaux…

Lire la suite…