Archives du blog

Quartiers d’Innovation Urbaine : les lauréats dévoilés ! @Paris&Co @jlmissika

Source : paris and co

L’Urban Lab et ses 14 partenaires dévoilent les lauréats des Quartiers d’Innovation Urbaine

Plus de 150 personnes étaient réunies à la Bibliothèque Nationale de France pour découvrir les 15 projets-lauréats des Quartiers d’innovation urbaine.

L’Urban Lab et ses 14 partenaires (Ville de Paris, Ademe, ATC France, Bouygues Construction, Citéo, Eau de Paris, Evesa, Icade, Keolis, Orange, RATP, SEMAPA, Sogaris, Syctom) ont présenté la première promotion des Quartiers d’innovation urbaine. 15 projets-pilotes qui seront testés à partir de la fin 2018 sur cette zone particulière du 13ème arrondissement.

Les projets concernent 3 thématiques: les nouvelles mobilités, la modularité des espaces urbains et les ressources locales.

…en savoir plus…

Une nouvelle dynamique urbaine pour la Porte de Montreuil @paris @jlmissika

Source : Paris

Située dans le 20e arrondissement, la Porte de Montreuil fait partie des entrées stratégiques de la capitale. Sa requalification urbaine s’inscrit dans le cadre du Grand Projet de Renouvellement Urbain qui vise à améliorer le cadre de vie des quartiers périphériques de Paris.

La Porte de Montreuil aujourd’hui

De nombreux dysfonctionnements sont actuellement constatés porte de Montreuil. Ils sont liés notamment à :

• Des infrastructures routières prégnantes

• Des discontinuités piétonnes obligeant les piétons à faire le tour de l’anneau

• Une chaussée largement surdimensionnée

• Des trottoirs, bien que larges, qui n’intègrent pas de piste cyclable

• Des espaces squattés par les vendeurs à la sauvette autour des puces de Montreuil

• Un sentiment d’insécurité

Les enjeux

Le projet de réaménagement de la porte de Montreuil vise à transformer en profondeur l’espace public et à retisser les liens entre Paris, Montreuil et Bagnolet tout en faisant émerger de nouveaux usages tant dans la programmation des activités économiques, que dans l’utilisation des espaces publics.

Cette requalification urbaine doit permettre d’introduire une mixité d’usages, de rétablir un équilibre entre habitat et emploi, et de rendre le quartier plus attractif. L’un des principaux objectifs de ce projet est que les actifs qui travaillent dans l’une des trois communes passent par le quartier de la Porte de Montreuil avec plaisir et que les habitants profitent davantage des espaces verts et des terrains sportifs.

S’inscrivant dans le cadre du Grand Projet de Renouvellement Urbain, le projet de la Porte de Montreuil vise à améliorer le cadre de vie des quartiers périphériques de Paris dont les principaux enjeux sont:

• Transformer la porte de Montreuil en « Place métropolitaine du Grand Paris » avec des liens plus directs vers Montreuil et Bagnolet adaptés aux piétons et aux vélos, tout en offrant de nouvelles fonctions urbaines entre Montreuil et Paris par l’urbanisation des parcelles situées le long du périphérique.

• Tenir un calendrier permettant une transformation effective du secteur dans le cadre de la restructuration plus vaste du secteur (NPNRU d’intérêt national « Portes du 20ème » qui s’étend de la Porte de Bagnolet- Python- Duvernois, à la Porte de Vincennes)

La première hypothèse retenue pour requalifier la porte de Montreuil était celle d’un franchissement axial. Ne s’agissant pas à proprement parlé d’une place mais de 6 espaces séquencés par les bretelles d’entrée et de sortie du périphérique, le projet interroge alors sur le devenir des anneaux et des traversées piétonnes qui restent compliquées au regard du nombre de files à traverser. Enfin, l’existence d’un dénivelé important entre Montreuil et Paris (Montreuil étant plus bas que Paris) impliquait la construction d’un véritable pont routier qui aurait fait l’effet d’un « mur » entre Montreuil & Paris.

Les urbanistes TVK accompagnent la ville dans ce projet…en savoir plus….

50 000m² de locaux disponibles et dédiés à l’Innovation @arc_innov #GrandParis

Source : Arc de l’innovation 

50000 m2 de locaux ouverts à prix attractifs

La Ville de Paris, Est Ensemble, Plaine Commune et Grand-Orly Seine Bièvre lancent un grand appel à « utilisateurs », où sont ouverts à candidatures la location de locaux à prix attractifs pour des acteurs économiques investis dans la création d’emplois et la participation à une dynamique communautaire au service de l’innovation économique, urbaine et sociale.

…en savoir plus…

Arc Innovation Grand Paris : l’appel à candidatures @arc_innov

Source : Arc de l’innovation 


Ouverts à candidature à des prix et loyers attractifs, cet appel s’adresse à des acteurs (entreprises, associations) investis dans la création d’activité et d’emplois et la participation à une dynamique au service de l’innovation économique, sociale et urbaine.
La première vague ARC.IMMO concerne une diversité de sites dont certains seront attribués prochainement dès les premières clôtures de candidatures de fin janvier et mi-février. D’ici là, des visites de sites sont organisées afin que les potentiels candidats puissent se rendre sur les lieux identifiés et adapter au mieux leur candidature.
D’autres sites publics et privés rejoindront ARC.IMMO à l’occasion de prochaines vagues d’appels à candidatures.

Plus de 50000 m2, répartis sur 30 sites, sont ouverts à candidatures.

Retrouvez l’ensemble des sites sur https://arcinnovation.fr/projets

 

 

Découvrez les lauréats de l’appel à projets – @paris

Source : PARIS.fr

Vendredi 25 novembre, Pauline Véron et Jean-Louis Missika, adjoints à la Maire, ont annoncé les lauréats de l’appel à projets < ParisCode >, une initiative novatrice pour développer la formation aux métiers du numérique et l’ouvrir aux Parisiennes et aux Parisiens les plus fragiles.
L’appel à projets < ParisCode > est un plan de soutien d’un million d’euros aux formations du numérique, avec l’objectif de former 2.000 développeurs supplémentaires par an d’ici à 2020.
Dès 2017, ouverture de 1.300 places de formation

L’ambition est de permettre prioritairement aux jeunes décrocheurs scolaires ou universitaires, aux seniors en reconversion, aux femmes – sous-représentées dans ces métiers –, et aux habitants des quartiers populaires, d’accéder à ces formations aux pédagogies innovantes et adaptées aux méthodes de travail du numérique. Une initiative qui s’inscrit en prolongement du plan « Grande Ecole du Numérique » initié par l’Etat en mars 2015.

Tous les secteurs de l’économie sont concernés par la transition numérique. Ces changements induisent la création de nouveaux métiers et, donc, la recherche de nouvelles compétences. De nombreuses entreprises peinent à recruter les bons profils, ce qui constitue à la fois un vivier d’emplois inexploité et un frein à la croissance économique. C’est de ce constat qu’est né le programme de formation < Paris Code >…en savoir plus