Archives du blog

Santé : voici les 10 lauréats de l’appel à projets du Health Data Hub @MinSoliSante

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Le Ministère des Solidarités et de la Santé avait lancé en janvier 2019 l’appel à projets pour mettre en place le Health Data Hub. Découvrez dès maintenant les 10 lauréats qui ont été dévoilés le 16 avril.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Cet appel à projet permet de sélectionner les 10 premiers projets qui seront soutenus par le Hub. 189 projets ont été proposés par des promoteurs très variés, comme des organismes de recherche, des établissements de santé, des professionnels de santé, des associations de patients, des industriels et des start-up.
Dans le cadre du plan sur l’intelligence artificielle annoncé par le Président de la République il y a un an, le Health Data Hub a pour mission de rassembler des données de santé anonymisées et de faciliter leur mise à disposition. L’objectif est de développer la recherche médicale à partir des données de santé et de leur analyse au service de l’amélioration des soins.

Les 10 projets retenus sont :
Deepsarc, porté par le professeur Jean Yves Blay, Directeur Général du Centre Léon Bérard et directeur du réseau NetSarc
Parcours IDM en Ile de France, porté par le docteur Axelle Menu-Branthomme, responsable de département à l’ARS Île-de-France, avec le soutien du SAMU 78 et du GCS Sesan
PIMPON, porté par Jean-François Forget, directeur médical dans la société VIDAL,
Hydro, porté par le docteur Arnaud Rosier, président de la startup Implicity
NS Park, porté par Jean Christophe Corvol, Professeur de Neurologie à la Pitié-Salpêtrière, soutenu par l’ICM, l’Inserm et F-CRIN,
ARAC, porté par Laurent Borella, directeur santé à Malakoff Médéric Humanis
ORDEI, porté par Patrick Maison, conseiller scientifique à l’ANSM,
OSCOUR, Porté par Yann Le Strat, directeur de la Direction Appui, Traitements et Analyses des données de l’Agence Nationale de Santé Publique, avec le concours de la FEDORU, des équipes du registre AVC de Brest et de l’équipe REPERES de l’université de Rennes

Consulter la suite… 

Lire également :

Ramener de la vie en centre-ville @Min_Territoires @J_Denormandie

  Source : Ministère de la cohésion des territoires

 

Pour lutter contre le déclin économique qui touche nombre de nos villages et de nos villes, Villages Vivants rachète des boutiques vides, les rénove et les loue pour y installer des activités utiles aux territoires et aux habitants. Raphaël Boutin, l’un des trois cofondateurs de la SCIC, nous raconte.

« Réenchanter les cœurs de villages avec Villages Vivants »

Lire la suite

Déploiement du permis d’expérimenter : découvrez les acteurs de l’immobilier qui s’engagent @Min_Territoires #Mipim2019

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Lors du Mipim, le ministre de la Ville et du Logement a signé un Appel à Manifestation d’intérêt aux côtés des foncières, des EPA, et des promoteurs. Celui-ci repose sur l’accompagnement des acteurs par l’administration et ses établissements publics et un soutien financier à l’ingénierie dans le cadre du permis d’expérimenter. Qui sont les acteurs engagés ?

Résultat de recherche d'images pour "ministere cohesion territoire"

Depuis mars une ordonnance et son décret d’application autorisent désormais les maîtres d’ouvrage à proposer des solutions innovantes en matière de construction, différentes de celles jusqu’alors imposées par le code de la construction, sous réserve de démontrer l’équivalence des solutions proposées avec les règles existantes. C’est le permis d’expérimenter.

Sur tous les champs d’intervention de la réglementation de la construction – sécurité, accessibilité, santé, thermique, … – le gouvernement et les professionnels ont fait le constat que beaucoup de règles prescrivaient un moyen unique pour construire et rénover les villes et territoires, parfois inadapté à l’évolution des techniques et des besoins des français. Elle empêche que des innovations, qui rempliraient les mêmes fonctions, puissent être utilisées. Avec cet appel à manifestation, l’administration devient une administration de projets pour accompagner des acteurs.

Voici un aperçu des acteurs qui s’engagent :
– Covivio
– Altarea Cogedim
– Gecina
– Icade
– La FPI
– Emerige
– Nexity
– Kauffman and Broad
– …
Consulter la suite ici…

Lire également :

Permis d’expérimenter : faciliter la réalisation des projets de construction @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

L’article 49 de la loi pour un État au service d’une société de confiance (ESSOC) a pour objectif de « faciliter la réalisation des projets de construction et favoriser l’innovation ». Pour cela, il habilite le gouvernement à procéder en deux étapes : faciliter la mise en œuvre de solutions alternatives au droit commun dans les projets de construction et réécrire les règles de la construction pour autoriser de plein droit les maîtres d’ouvrage à mettre en œuvre des solutions techniques ou architecturales innovantes.

Pour faciliter la réalisation des projets de construction et favoriser l’innovation, le gouvernement est habilité à procéder en deux étapes :

  • La première, transitoire, consiste à faciliter la mise en œuvre de solutions alternatives au droit commun dans les projets de construction. C’est l’ordonnance I (n° 2018-937 publiée le 31 octobre 2018 au JO).
  • La seconde, pérenne, consiste à réécrire les règles de la construction pour autoriser de plein droit les maîtres d’ouvrage à mettre en œuvre des solutions techniques ou architecturales innovantes. C’est l’ordonnance II, à paraître au plus tard le 10 février 2020.

Recours à des solutions d’effet équivalent

…lire la suite…

Sécurité Sociale : le gouvernement annonce le plus faible déficit annuel depuis 2001 ! @MinSoliSante

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Agnès Buzyn et Gérard Darmanin ont dévoilé les comptes 2018 de la Sécurité sociale, et annoncent le plus faible déficit annuel depuis 2001 ! En effet, les comptes s’améliorent de 3,9 milliards d’euros par rapport à 2017. 

Ministère des Solidarités et de la Santé

Le solde du régime général de la sécurité sociale et du fonds de solidarité vieillesse (FSV), tel qu’il ressort des comptes arrêtés à date, s’établit à 1,2 milliard d’euros, en réduction de 3,9 milliards d’euros par rapport à 2017  (- 5,1 milliards d’euros) .

Le redressement des comptes de la sécurité sociale est ainsi consolidé, malgré le ralentissement conjoncturel au second semestre 2018 qui a pesé sur les recettes du régime général, globalement un peu inférieures à la prévision (la loi de financement de la sécurité sociale prévoyait un déficit d’1 milliard d’euros). Ce bon résultat démontre que les comptes sociaux sont tenus. La sécurité sociale se retrouve ainsi proche de l’équilibre, situation qu’elle n’a pas connue depuis 2001.

Plus d’infos…

Lire aussi :