Archives du blog

Rapprochement entre Grenoble Habitat et Actis : où en est le processus de fusion ? @GrenobleAlpes @ActisOph_

Source : Grenoble Métropole

Le projet de fusion de l’OPH Actis et de la SEM Grenoble Habitat a été approuvé en juillet 2018 par les instances délibératives de la Ville de Grenoble et de Grenoble-Alpes Métropole. Où en est aujourd’hui le processus de fusion ?

Fusion grenoble habitat et actis

Un rapprochement pour une politique de l’habitat ambitieuse
En juillet 2018, la Métropole lançait le processus de rapprochement du bailleur métropolitain Actis et du bailleur municipal Grenoble Habitat. Un rapprochement nécessaire pour disposer d’un outil public à même de réaliser la politique de l’habitat ambitieuse du territoire.

L’objectif majeur du rapprochement de ces deux acteurs importants du logement social dans la métropole, est de pouvoir mener une politique de logement adaptée à la situation des territoires qui composent la Métropole et aux besoins des citoyens. Pour rappel, ces deux organismes logent environ 40 000 personnes sur le territoire métropolitain, soit pas loin de 10% du total de ses habitants ! Alors que la politique gouvernementale encourage la formation de grands groupes privés du logement social déconnectés des réalités des territoires, la Métropole grenobloise et ses partenaires (la Ville de Grenoble et les bailleurs Actis et Grenoble Habitat) souhaitent construire un modèle différent. Un modèle qui tout à la fois préserve la capacité financière des bailleurs à investir et permette la mise en œuvre des objectifs déterminés par les collectivités, et inscrits dans le Programme local de l’habitat (PLH).

Gros plan sur Grenoble Habitat et Actis
Actis a été créé à l’issue de la 1ère guerre mondiale, Grenoble Habitat à l’occasion des JO de 1968. Les deux bailleurs sociaux locaux représentent des acteurs majeurs du logement dans l’agglomération, indispensables à la mise en œuvre de la politique du logement de la Métropole.
Représentant respectivement 12 500 logements sur le territoire métropolitain pour le premier et 4 080 pour le second, ils contribuent à près de 40% de la production des nouveaux logements sociaux sur le territoire. Les deux structures présentent par ailleurs des profils et des compétences différentes, très complémentaires.

Téléchargez le dossier de presse…

Lire également :

Création de la ZAC Plaine Saulnier : bientôt l’ouverture de la participation du public @GrandParisMGP

Source : Métropole du Grand Paris 

Par délibération du conseil de la Métropole du Grand Paris en date du 8 février 2019, une procédure de participation du public préalable à la création de la ZAC Plaine Saulnier à Saint-Denis sera ouverte du 1er août 2019 au 15 septembre 2019 inclus.

Métropole grand paris

La participation du public par voie électronique a pour objet de recueillir les observations et propositions du public sur le projet d’aménagement comprenant le projet de création de la ZAC Plaine Saulnier à Saint-Denis.

Le projet de création de cette ZAC porte sur l’aménagement d’environ 12,5 hectares d’emprises de l’ancien site ENGIE, pour développer un programme global prévisionnel des constructions d’environ 240 000 m² de surface de plancher mixte comprenant bureaux, rez-de-chaussée actifs (activité économique, services, commerces), logements, équipements publics (groupe scolaire, crèche), le Centre Aquatique Olympique et un pôle sportif, ainsi que de nouveaux espaces publics dont un parc d’un hectare.

Le dossier de participation électronique comporte notamment une étude d’impact qui a fait l’objet d’un avis de l’autorité administrative de l’État compétente en matière d’environnement sur le dossier, le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD). L’étude d’impact a par ailleurs également fait l’objet d’un avis des collectivités territoriales et de leurs groupements intéressés par le projet. Cette étude d’impact et ces avis sont joints au dossier qui sera mis à la disposition du public.

Plus d’infos ici…

Lire aussi :

Développement durable : Saint-Etienne Métropole lance la solarisation de son patrimoine immobilier @SteMetropole

Source : Saint-Etienne Métropole

La Métropole de Saint-Etienne lance la solarisation de son patrimoine immobilier.  En effet, depuis 2014,  Saint-Étienne Métropole est engagée dans une démarche de territoire à énergie positive qui vise, d’ici 2050, à multiplier par 6 les productions d’énergie renouvelable. La solarisation du patrimoine en est une première traduction.

Accueil

Un premier panneau photovoltaïque installé sur le toit du dépôt de la Stas : la pose est symbolique mais elle marque, ce vendredi 5 juillet 2019, le démarrage d’une opération d’envergure, la solarisation du patrimoine immobilier de Saint-Étienne Métropole.

Dès cet été,  près de 5 000 modules seront déployés et couvriront les 8 000 m² de toiture de ce bâtiment dont Saint-Étienne Métropole est propriétaire. Celui-ci deviendra un site à énergie positive d’un point de vue électrique, une partie de l’énergie produite étant même injectée dans le réseau de tramway. Ce sont ainsi 25 % des passagers de l’ensemble du réseau qui seront transportés grâce à l’énergie solaire !

PLUS DE 150 BÂTIMENTS PUBLICS CONCERNÉS
– Mais la Métropole ne compte pas s’arrêter là ! Au total, plus de 150 bâtiments publics devraient accueillir à terme des panneaux photovoltaïques sur leur toiture, ce qui représente un potentiel de 150 000 à 200 000 m² de surface à couvrir et permettra d’éviter le rejet de 15 000 tonnes de C0² chaque année.

– Parmi eux, figurent des sites emblématiques de la Métropole, comme le Musée d’art moderne, l’Opéra, Novaciéries, le stade Geoffroy-Guichard, dont une partie du parking sera solarisé, mais aussi une trentaine de bâtiments scolaires (écoles, collèges, lycées) et près d’une dizaine d’équipements sportifs.

– Très ambitieux, ce projet de solarisation porté par la Métropole et ses partenaires, GreenYellow et le groupement Énergie Partagée, est d’une ampleur inédite en France. Au total, la solarisation de l’ensemble des bâtiments concernés permettra de produire 30 000 mégawattheures, soit la consommation électrique, hors chauffage, de 12 000 logements.

En savoir +

Lire également :

FDI Groupe : découvrez les dernières actus de juillet @FDI_Groupe

Source : Groupe FDI

fdi groupe

La Métropole et FDI SACICAP mobilisent leurs ressources sur les quartiers de la Mosson et des Cévennes
Dans le cadre du « Plan Initiative Copropriétés » lancé en octobre 2018 par le gouvernement, FDI SACICAP et Montpellier Méditerranée Métropole conjuguent leurs efforts et mobilisent leurs équipes et leurs ressources en faveur des copropriétés des quartiers de la Mosson et des Cévènnes.
C’est dans cet objectif que les deux partenaires ont signé le 25 juin dernier, une convention cadre de territoire, dans laquelle la Métropole, en tant que maître d’ouvrage des futures opérations sur ces quartiers (OPAH CD et Plan de Sauvegarde), s’engage à communiquer à FDI SACICAP la programmation des travaux à y mener.
De son côté, FDI SACICAP réserve une enveloppe de 5,2 M€ qu’elle mobilisera sur ses fonds propres au cours de la période 2019/2022. Les financements sans intérêt prendront deux formes : des avances de subventions publiques (ANAH et EPCI) aux copropriétés à hauteur de 4,8 M€ et des prêts de reste à charge aux copropriétaires occupants à hauteur de 0,4 M€.
La signature de cette convention marque une nouvelle étape forte dans le partenariat entre les collectivités et la société coopérative, qui entendent ainsi poursuivre et intensifier le travail réalisé dans ces quartiers, au sein de ces copropriétés.

FDI SACICAP s’engage auprès de Nîmes Métropole
Le 5 juillet dernier une convention a également été signée entre la Métropole de Nîmes et FDI SACICAP pour permettre aux copropriétés fragiles et en difficulté situées notamment sur le quartier de Pissevin ainsi qu’aux propriétaires aux ressources modestes, de définir, de réaliser et de financer les travaux de rénovation de leur habitat. L’objectif commun est de contribuer à la rénovation de ces ensembles immobiliers et à la solvabilisation des propriétaires.
Pour atteindre cet objectif, FDI SACICAP s’est ainsi engagé à réserver 1,85 M€ qui seront mobilisés sur ses fonds propres sur la période 2019/2022 destinés aux financements sans intérêt :
– Des avances de subventions publiques (ANAH et EPCI) : c’est le principal volet d’interventions de FDI SACICAP, avec un montant minimum de 1,5 M€ qui sera décaissé sur la période de 4 ans.
– Des prêts de reste à charge, pour la part des travaux non couverts par les subventions : cette offre est indispensable aux ménages bénéficiaires pour boucler leur plan de financement, ceux-ci n’ayant pas accès au réseau bancaire traditionnel.

Un projet d’habitat participatif pour FDI Habitat
FDI HABITAT a été sollicité par la ville de Mauguio-Carnon pour la réalisation d’un projet d’habitat participatif sur la nouvelle ZAC Font de Mauguio qui accueillera, à l’horizon 2020, 740 logements. Sur cette ZAC d’une superficie totale de 19 Ha, la commune a souhaité dédier un terrain de 3435 m2 à la construction d’un nouveau mode de logement, en plein essor en France, qui intègre la notion de « vivre ensemble » et favorise le lien intergénérationnel.

Plus d’infos ici…
N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être au courant des dernières actus du Groupe !