Archives du blog

Rénovation énergétique : la Métropole Européenne de Lille lance l’offre Amélio Pro @MEL_Lille

Source : Métropole européenne de Lille

La MEL a lancé AMELIO Pro, une offre de service pour les propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Les habitants de la métropole peuvent désormais bénéficier d’un service complet d’accompagnement à la rénovation énergétique. AMELIO Pro permet de sécuriser un projet de travaux de rénovation sans tout avoir à gérer. L’offre passe par un diagnostic technique, une aide aux démarches administratives, aux recherches de subventions et financements, une mise en relation avec des entreprises agréées et un suivi des travaux.

La MEL agit pour la transition énergétique : elle souhaite développer massivement la rénovation énergétique du parc privé sur son territoire composé de 90 communes. Cela pour répondre aux objectifs du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) et lutter contre la précarité énergétique….Lire la suite

Métropole Européenne de Lille : Signature de la première phase du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain @MEL_Lille @AnruOfficiel

Source : Métropole européenne de Lille

Après son adoption à l’unanimité par les élus de la Métropole Européenne de Lille, jeudi 12 décembre 2019, la première phase de la Convention métropolitaine de renouvellement urbain a été signée ce jour par Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille, Olivier Klein, Président de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, les bailleurs sociaux (Vilogia, LMH, Partenord, INA 3F, SRCJ et Logis Métropole) et les communes.

Elle concerne 8 des 13 sites du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain de la MEL (Lille-Concorde, Lille Sud, Tourcoing-La Bourgogne, Loos-Les Oliveaux, Mons-Nouveau Mons, Hem-Lionderie Trois Baudets, WattigniesBlanc Riez, et Wattrelos-Les Villas) pour un montant global de 1,238 Md€.

« Avec cette signature, nous donnons le top départ opérationnel à un véritable Plan Marshall pour les quartiers de la MEL. Aujourd’hui, ce sont 1,238Md€ qui sont mobilisés, dont 215M€ de la MEL pour les 8 premiers sites, mais au final, ce sont près de 2 milliards d’euros, dont 435M€ de la MEL…Consulter le communiqué de presse

La Métropole Européenne de Lille s’engage à lutter contre le réchauffement climatique pour préparer et adapter le territoire métropolitain aux enjeux climatiques @MEL_Lille

Source : Métropole européenne de Lille

Les récents épisodes caniculaires en 2018 et 2019, ainsi que l’état de sécheresse prolongé du département du Nord en 2019, attestent de la réalité des impacts du réchauffement climatique sur le territoire métropolitain.

A travers son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET), la MEL apporte une première réponse aux habitants du territoire, en se dotant des moyens nécessaires pour favoriser la capacité d’anticiper, de réagir et de s’adapter face aux perturbations climatiques de plus en plus fréquentes.

Vers un budget climatique

L’un des principaux leviers de la MEL est la mise en place d’un budget climatique. Dès 2021, le budget métropolitain intégrera une prise en compte de l’empreinte carbone de ses investissements et dépenses. Avant chaque décision, la MEL évaluera la capacité de ses projets et politiques publiques à contribuer aux enjeux du PCAET, ainsi qu’à la réduction de l’empreinte carbone de l’ensemble de ses politiques.

>En savoir plus

1er Organisme de foncier solidaire (OFS) de France à Lille @France_urbaine @MEL_Lille

Source : France Urbaine 

Qu’est ce qu’un Organisme de Foncier Solidaire (OFS) ?

Un OFS est un acteur engagé dans la production de logements durablement abordables. Il dissocie la propriété du sol de la propriété des murs, pour faire baisser le prix des logements

Logement : la Métropole de Lille expérimente 3 dispositifs de la loi ALUR @MEL_Lille

Source : Métropole Européenne de Lille

La Métropole Européenne de Lille s’engage dans la lutte contre l’habitat indigne, et expérimente 3 nouveaux dispositifs de la loi ALUR, pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové.

logo-mel_2

La loi Alur, pour l’accès au logement et un urbanisme rénové du 24 mars 2014, a ouvert la possibilité d’instituer trois nouveaux dispositifs pour repérer les situations et prévenir le développement de l’habitat indigne : l’Autorisation Préalable de Mise en Location (APML), la Déclaration de Mise en Location (DML) et l’Autorisation Préalable aux travaux de Division de logements (APD). Aujourd’hui la MEL, déjà très active dans la prévention et la lutte contre l’habitat indigne, s’engage avec 21 communes volontaires dans une première phase (2 ans) de mise en œuvre de ces outils, à titre d’expérimentation. Les dispositifs entreront en vigueur au 1er avril 2019.

L’Autorisation Préalable de Mise en Location (APML)
Elle s’applique aux logements mis en location ou qui vont l’être et permet de prévenir la mise en location de logements indignes ou potentiellement indignes, en traitant en amont les situations prescrivant des travaux pour améliorer la qualité des logements et en bloquant les mises en location non conformes à la loi.

La Déclaration de Mise en Location (DML)
La déclaration se fait a posteriori de la mise en location (dans les 15 jours suivant signature du bail). Elle a un rôle de suivi/observation du parc locatif et permet de repérer les mises en location de logements préalablement soumis à arrêtés ou en suspicion d’indécence

Pour découvrir le dernier dispositif expérimenté par la MEL, cliquez ici

Lire également :