Archives du blog

Grand Paris : Bouygues Immobilier signe la «Charte Métropole Nature» @Bouygues_Immo @GrandParisMGP

Source : Bouygues Immobilier 

Bouygues Immobilier est la première entreprise à signer la « Charte Métropole Nature » du Grand Paris. Lancée en juillet 2019, cette charte propose un référentiel commun aux villes et aux acteurs économiques pour leur permettre de répondre à la chute de la biodiversité et aux aspirations des concitoyens à un cadre de vie préservé et valorisé.

A ce jour, 35 villes sur les 131 que compte la Métropole ont signé la Charte Métropole Nature. Bouygues Immobilier, très engagée dans le développement durable et la préservation de la biodiversité, en est la toute première entreprise signataire.
Rappelons que Bouygues Immobilier est membre actif du CIBI (Conseil International Biodiversité et Immobilier) depuis sa création et a déjà déployé le Label BiodiverCity® sur plus de 10 000 logements.


Parmi les opérations récemment labellisées, on peut citer :

  • en immobilier d’entreprise, l’opération ENJOY à Paris 17e, plus grand immeuble de bureaux à énergie positive en structure bois de France.
  • à l’échelle du quartier, Nanterre Cœur Université dans les Hautsde-Seine. 
  • et en logement, la résidence Camelia à Varsovie, 1ere résidence labelisée en Pologne.

« Cette signature s’inscrit parfaitement dans la stratégie RSE de Bouygues Immobilier dont la biodiversité est un axe fort. », souligne Pascal MINAULT. >>En savoir plus

Lire aussi :

Nicole Goueta, présidente du Territoire de la Boucle Nord – Métropole 

Source : ville de Colombes

Nicole Goueta a été élue présidente du Territoire de la Boucle Nord – Métropole du Grand Paris.

Le conseil de territoire est un établissement public territorial administré par 80 élus, dont 16 de Colombes, et regroupe -outre la nôtre- les municipalités d’Argenteuil, Asnières, Clichy-la-Garenne, Gennevilliers, Bois-Colombes et Villeneuve-la-Garenne.

L’installation du conseil de territoire de la Boucle Nord de la Seine, Métropole du Grand Paris, s’est déroulée à la mairie de Gennevilliers, ville où il a été décidé à l’unanimité de fixer le siège du territoire.

>De Leblogdesinstitutionnels

<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Colloque : Grand Paris et Offices HLM communaux 

Source : fédération des OPH 

 
GRAND PARIS ET OFFICES COMMUNAUX : RETOUR SUR UN COLLOQUE CONSTRUCTIF

Le 17 décembre 2015, s’est tenu un colloque, organisé par la Fédération des Offices Publics de l’Habitat, le GRIDAUH (Groupement de Recherche sur les Institutions et le Droit de l’aménagement, de l’Urbanisme et de l’Habitat) et le SERDEAUT (Sorbonne Etudes et Recherche en Droit de l’Environnement, de l’Aménagement, de l’Urbanisme et du Tourisme) sur les Etablissements Publics Territoriaux (EPT), nouveaux acteurs de l’intercommunalité au sein de la Métropole du Grand Paris (MGP).

Après une introduction par Yves Jegouzo, Professeur émérite des Universités, Laurent Goyard et Jean-Christophe Margelidon, respectivement Directeur général et Directeur général adjoint de la Fédération des OPH, une première table ronde animée par Norbert Foulquier, Professeur et Directeur délégué au GRIDAUH, à laquelle ont participé le Préfet François Lucas, Directeur de la Mission de préfiguration de la MGP, Alain Cacheux, Président de la Fédération des OPH, Hervé Marseille, Vice-Président du Sénat et maire de Meudon, Jean-Marc Nicolle, représentant de l’ADCF et Philippe Laurent, Secrétaire général de l’AMF et maire de Sceaux, a été consacrée aux marges de manœuvre dont bénéficiaient les EPT entre la MGP et les communes.
La seconde table ronde animée par Frédéric Rolin, avocat et Professeur, autour de laquelle étaient réunis Luc-André Jaxel-Truer pour la Mission de préfiguration précitée, Jean-Luc Bonabeau, Président de l’association des Directeurs généraux d’OPH d’Ile-de-France, Antoine Valbon, Directeur général des Services de l’agglomération Seine Amont, Yann Ludmann, Sous-Directeur des Politiques de l’habitat à la DHUP et Alain Cacheux, a, quant à elle, cherché à évaluer le poids des EPT, dans les politiques locales de l’habitat franciliennes.
Les débats ont permis de souligner les difficultés pour les acteurs de la MGP, et notamment pour les opérateurs de l’habitat que sont les OPH, à appréhender cette nouvelle organisation territoriale.
La question du choix de la forme de syndicat de communes sans fiscalité propre pour les EPT, auxquels vont se trouver rattachés des OPH alors que ces derniers ont besoin de financement, a notamment était posée avec en corollaire la question de savoir si les communes concernées, privées de leur statut d’entité de rattachement, vont continuer à financer et à garantir les opérations des offices, deux sujets auxquels il faudra apporter rapidement des réponses…en savoir plus

Le Grand Paris de la sécurité

Source : Iau-IdF.fr

  Parmi les défis que la métropole devra relever, celui de la sécurité publique et de la prévention de la délinquance cristallise bien des enjeux sur le plan de la qualité de vie. Focus sur le « Grand Paris » de la sécurité, son mode actuel de gouvernance et les perspectives pour demain. Pour la future Métropole du Grand Paris (MGP) comme pour toutes les métropoles de rayonnement international, la sécurité des personnes et des biens constitue un enjeu majeur, à fort impact en termes d’image. C’est une dimension de la qualité urbaine, une des conditions du bien-vivre ensemble, et un levier du marketing territorial dans la compétition entre villes mondiales. Les questions de sécurité ne sauraient donc être exclues des réflexions sur la MGP…en savoir plus..

Métropole Grand Paris : Vers une nouvelle organisation financière

Vers une nouvelle organisation financière de la MG

Source : IAU IDF 

Note rapide Gouvernance, n° 688

Contact :  Jeanne Munck
IAU île-de-France 15, rue Falguière 75015 PARIS Tél.: + 33 1 77 49 77 49

Dans moins de neuf mois, le paysage institutionnel francilien sera profondément modifié par la mise en oeuvre concomitante de la métropole du Grand Paris (MGP) et des grandes intercommunalités sur son pourtour. Le débat continue, mais le travail parlementaire a précisé le dispositif sur le plan financier.
La réorganisation de la gouvernance locale en Île-de-France résulte de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (Maptam) du 27 janvier 2014. Celle-ci est en cours d’ajustement via le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), dont la première lecture par le Parlement s’est achevée le 10 mars 2015. Si la seconde lecture, en cours en juin-juillet 2015, est encore susceptible d’apporter des modifications, les principes fondamentaux de l’organisation financière de la métropole semblent d’ores et déjà établis.

Télécharger la Note

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>