Archives du blog

Logement : création d’un Organisme de Foncier Solidaire en Loire-Atlantique @Habitat_44 @NantesMetropole

Source : Habitat 44

Le Département de Loire-Atlantique, Nantes Métropole, la Carène et 14 opérateurs sociaux se sont associés pour créer un OFS, Organisme de Foncier Solidaire, afin de permettre aux ménages modestes d’acheter un logement en Loire-Atlantique.

Habitat44

Ce nouvel outil va favoriser le développement d’opérations d’accession à la propriété pour les ménages à revenus modestes. L’un des objectifs est de permettre à ces ménages d’acheter leur logement dans des secteurs qui leur sont actuellement inaccessibles face à l’augmentation des prix du foncier.
Pour y parvenir, le principe s’appuie sur un double mécanisme :
– Réduire le prix d’achat en dissociant la propriété du foncier et celle du bâti.
– Encadrer les prix de vente et de revente des logements sur le très long terme.

Un outil innovant pour pérenniser une offre d’accession abordable
Tous les habitants ne sont pas égaux face au marché de l’immobilier. Faute de revenus suffisants, certains d’entre eux ne peuvent pas se loger dans certains quartiers où le prix du foncier explose. En Loire-Atlantique, ce dernier a augmenté de 45% en 10 ans pour atteindre, par exemple, 400 €/m² à Nantes (source : Chambre des notaires). Le prix du logement neuf s’élève aujourd’hui, en moyenne, à 3 850 €/m² (+25% en 10 ans). Il dépasse même 4 000 €/m² à Nantes et 4 500 € sur le littoral nord. Le profil des acheteurs est donc restreint : cadres supérieurs, certains retraités, cadres moyens.

Lire la suite

Faciliter l’accès au logement : la Métropole de Lyon relance son plan 3A @grandlyon

Source : Métropole de Lyon

Afin de faciliter l’accès au logement des ménages les plus modestes, la Métropole de Lyon a relancé son plan 3A le 1er juin 2019, permettant d’apporter des aides à l’achat d’un logement neuf. Plus d’explication ci-dessous…

grand-lyon-la-metropole

Acheter un appartement neuf avec l’aide de la Métropole de Lyon, c’est possible et c’est le Plan 3A. Entre 2014 et 2018, la Métropole avait permis à 2250 personnes de bénéficier d’une prime. Cette aide a re-démarré le 1er juin 2019 pour 10 mois. La prime, comprise entre 2000 € et 6000 € est destinée aux ménages qui achètent pour la première fois. Plafond de revenus, ville concernée et composition de la famille déterminent le montant de l’aide. Une bonne nouvelle, alors que le prix au mètre carré ne cesse d’augmenter (+ 8,4 % en 2018 à Lyon).

Le Plan 3A permet aussi d’encourager les promoteurs immobiliers à proposer des habitations à prix abordables. Le prix de vente des logements labellisés Plan 3A sont plafonnés en fonction du secteur géographique.

Un plan d’urgence pour l’accès au Logement
Face à l’augmentation des prix du logement constatée dans l’agglomération, la Métropole a lancé un plan d’urgence pour l’accès au logement :
– la relance du plan 3A
– l’augmentation du budget pour la construction de logements abordables
– la création d’un Office foncier solidaire métropolitain, pour baisser le prix de vente des logements pour les ménages les plus modestes. Concrètement les ménages achèteront leur logement et en deviendront le seuls propriétaires mais l’office foncier restera propriétaire du terrain. L’officie foncier créera un bail réel solidaire (BRS) avec chaque propriétaire des logements.

Plus d’infos ici…

Lire également :

Nantes innove : une assurance habitation pour tous ! @nantesfr

Source : Ville de Nantes

La ville de Nantes innove et propose aux ménages modestes une assurance habitation s’adaptant aux revenus de chacun…

images nantes

5 à 8% des locataires de logements sociaux ne sont pas couverts aujourd’hui par une assurance habitation, pourtant obligatoire. L’absence d’assurance peut être un motif d’exclusion du logement. Pour permettre à tous d’être assurés, la Ville de Nantes, en partenariat avec celles de Rezé et Saint-Herblain, a lancé le 2 février une assurance habitation à tarifs modérés. Associés aux bailleurs sociaux de la métropole et à des associations de consommateurs (UFC Que Choisir et la Confédération Syndicale des Familles), les centres communaux d’action sociale (CCAS) des trois villes ont travaillé pendant un an à l’élaboration de ces contrats et sélectionné les assureurs Groupama et la MAE.

Une économie de 100 à 150€ par an

Les tarifs commencent à 8€ par mois pour un T1 et vont jusqu’à 16€ pour un T5. L’économie par rapport à un contrat classique est d’environ 100 à 150€ par an. « C’est une formule exemplaire et innovante, se réjouit Hervé Le Borgne, président de l’UFC Que Choisir Nantes. Ce sont des contrats d’assurance à l’avantage des assurés et non des assureurs. Ils sont juridiquement sûrs, avec des garanties utiles et sans pièges. » Au-delà d’un tarif préférentiel, la proximité était un critère important pour cette offre. Groupama et la MAE ont des agences sur Nantes où des conseillers pourront recevoir et accompagner les nouveaux assurés.

Ouvert à tous sous conditions de ressources

« L’objectif est de montrer aux habitants l’intérêt et la nécessité de s’assurer, explique Abbassia Hakem, adjointe au maire en charge de la solidarité et de l’insertion. De les sensibiliser aux risques d’accentuation de leur vulnérabilité s’ils sont victimes d’un sinistre sans être assuré ». Pour en bénéficier, il faut habiter à Nantes et avoir des ressources inférieures à 1432€ pour une personne seule, 2864€ pour une famille de 4 personnes (les conditions sont différentes à Rezé et Saint-Herblain). Les offres ne s’adressent pas uniquement aux locataires de logement sociaux mais aussi aux locataires et propriétaires du parc privé.

Lire la suite de l’article

A lire aussi :

Exclusivité Coopimmo : Le pack Habitat positif

Coopimmo lance le premier « pack habitat » tout compris

Véritable innovation sociale, le pack Habitat Positif devrait accompagner tout achat d’un appartement Coopimmo dans le cadre du dispositif PSLA et permettre aux futurs accédants à la propriété de bénéficier d’avantages financiers liés au coût de la vie, à celui de l’habitat et à de nouveaux usages, comme l’autopartage.

…en savoir plus…

source : www.coopimmo.com

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Quimper Communauté accompagne les primo-accédants

« Ma première pierre », c’est le coup de pouce de Quimper Communauté aux ménages primo-accédants qui souhaitent devenir propriétaire dans l’agglomération. En janvier 2013, le montant de cette aide est revalorisée et peut désormais s’élever jusqu’à 6000 euros.

Lire la suite