Archives du blog

Isabelle Bilger, nommée Directrice de l’autonomie de l’ARS Ile-de-France @ARS_IDF

Source : ARS Ile-de-France

Isabelle Bilger a été nommée Directrice de l’autonomie de l’ARS Ile-de-France, succédant ainsi à Marc Bourquin, qui va rejoindre la FHF. 

ARS idf

Elle a été conseillère au cabinet de la Secrétaire d’État chargée de la famille et des personnes âgées de 2014 à 2016, sur les sujets liés aux établissements pour personnes âgées, au projet de Loi d’adaptation de la société au vieillissement ou encore au pilotage du groupe de travail relatif à la réforme de la tarification des EHPAD. En 2016, elle rejoint le cabinet de la Ministre des affaires sociales et de la santé, sur les questions liées aux établissements médico-sociaux.

Isabelle BILGER a débuté sa carrière comme inspectrice en charge des dispositifs de lutte contre les exclusions (hébergement, précarité) à la DDASS du Nord en 1999, avant de rejoindre en 2001 la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) en tant que chargée de mission « santé-social ». En 2004, elle intègre la DRASS Île-de-France, d’abord en tant qu’inspectrice chargée de la politique régionale de l’asile, puis, de 2006 à 2010, en qualité de Responsable du service des politiques du handicap (2006-2010).

Cheffe du département allocation des ressources du pôle médico-social de l’ARS Île-de-France  (2010-2012), Isabelle Bilger devient en 2012 responsable des EHPAD  du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris.

Plus d’informations…

Lire également :

Sham : lancement de la 19e édition du concours Risk Management @Sham_Assurance

Source : Sham

SHAM lance la 19e édition du Concours Risk Management, en prévention et management des risques auprès des acteurs de la santé, du social et du médico-social. 

Concours Risk management 2019

Pour toujours mieux encourager et valoriser les actions en faveur de la prévention et du management des risques, le Concours Risk Management Sham 2019 est ouvert à tous les acteurs (établissements, structures ou services) de la santé, du social et du médico-social, sociétaires ou non-sociétaires Sham, en France.

Trois catégories pour concourir :
– « Ressources Humaines – Qualité de vie au travail » récompensant un projet destiné à améliorer la qualité de vie et le bien-être au travail des personnels,
– « Prise en charge patient/résident » récompensant un projet destiné à améliorer la prise en charge des personnes soignées, hébergées ou accueillies,
– « Digital et nouveaux risques » récompensant un projet destiné à améliorer la sécurité en matière de gestion des risques digitaux et technologiques (Cyber, robotique, télémédecine, dématérialisation des dossiers médicaux, objets connectés…), réglementaires ou liés à l’évolution de l’environnement des établissements (ambulatoire, organisation territoriale de la santé, nouvelles manières de soigner…).

Attention, vous avez jusqu’au 3 mars 2019 pour candidater ! 
>>>> Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Ma santé 2022 : Agnès Buzyn présente les mesures prioritaires @MinSoliSante

Source : Ministère santé et solidarités

Dans le cadre de la stratégie « Ma Santé 2022 » lancée officiellement le 19 novembre, Agnès Buzyn présente les 10 projets retenus ainsi que les différentes mesures prioritaires.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Les mesures les plus prioritaires sont engagées immédiatement :
– Le développement des communautés professionnelles territoriales de santé et la création des premiers assistants médicaux ;
– Le financement de 400 postes de médecins généralistes à exercice partagé ville/hôpital ou salarié en zone sous-dense ;
– La définition du modèle des hôpitaux de proximité ;
– La réforme des études en santé : le groupe de travail consacré à la suppression du numerus clausus et de la PACES a été installé le mois dernier par Agnès BUZYN et Frédérique VIDAL, ministre chargée de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

La réunion du 19 novembre a été aussi l’occasion de présenter les 10 chantiers retenus :
– Structuration territoriale du réseau de proximité
– Adaptation des formations aux enjeux du système de santé
– Gradation des soins et GHT
– Renforcement du management hospitalier et de la reconnaissance de l’engagement professionnel
– Régulation et soins non programmés
– Diversification des modes d’exercice et des parcours professionnels
– Qualité et pertinence
– Numérique
– Financement et tarification
– Elaboration du projet de loi

Pour plus d’infos, rendez-vous ici

Lire également :

CHU de Reims : naissance du 1er institut otoneurochirurgical, une première en France @RESEAUCHU @CHU_Reims

Source : Réseau CHU

Le 1er institut otoneurochirurgical de France est né au CHU de Reims !
Imaginé par le Professeur André Chays, chirurgien ORL et le Docteur Arnaud Bazin, neurochirurgien, l’institut a pour ambition d’accroître la lisibilité des parcours de patients traités pour une hypoacousie ou une surdité unilatérale, des acouphènes, des vertiges ou troubles de l’équilibre, ou porteurs de pathologies tumorales.

logo-reseauchu

Un institut d’excellence au service du patient
Ouvert en septembre 2018, l’Institut otoneurochirurgical apporte un vrai plus en matière d’accueil, d’orientation et de lisibilité des parcours pour les patients, en particulier extrarégionaux. A cette fin, des solutions concrètes ont été déployées comme l’ouverture d’une ligne téléphonique dédiée et l’élaboration d’un protocole inter-services exigeant qui associe l’ensemble des professionnels intervenant dans la prise en charge (chirurgie, explorations fonctionnelles, radiothérapie, rééducation vestibulaire…).

Le bénéfice patient
Lorsqu’un patient est orienté vers l’institut, sa première consultation d’ORL ou de Neurochirurgie, est complétée par un ensemble d’examens complémentaires. Au vu des résultats, une analyse pluridisciplinaire ptoneurochirurgicale est effectuée pour définir la prise en charge.

Lire la suite de l’article…

Lire également :

La Bretagne accueille pour la 1ère fois le Congrès et le Salon des EPL @FedEpl @SalonEpl

Source : Fédération des EPL

En congrès national à Rennes, les Epl affichent leur capacité d’innovation

Cet événement national aura lieu du 4 au 6 décembre 2018 à Rennes, au Couvent des Jacobins. L’opportunité pour les élus, dirigeants, cadres et partenaires des 1300 Epl de métropole et d’outre-Mer d’échanger et de mettre en avant leur action au service de la modernisation et de l’efficacité de l’action publique. Les Epl se positionnent comme des PME innovantes à l’écoute de l’évolution des territoires. Elles le rappelleront aux ministres annoncés à Rennes : Annick Girardin (Outre-mer) et Julien Denormandie (Ville et Logement).

Baptisé « Nous modernisons l’action au service des territoires », le Congrès des Epl 2018 trouve logiquement sa place en Bretagne, berceau d’Entreprises publiques locales innovantes, parfois pionnières en France. Comme le rappelle Jean-Luc Gaudin, président de la Fédération des Epl de Bretagne-Pays de la Loire, les Epl bretonnes ont connu, ces 5 dernières années, une croissance exceptionnelle de l’ordre de 35 %. Cette progression s’explique par leur capacité à répondre aux nouveaux besoins des collectivités locales, notamment en matière de transition énergétique, de développement touristique ou d’équipements communautaires.

Les congressistes pourront découvrir le savoir-faire des Epl bretonnes grâce aux conférences organisées sur le Village régional, qui traiteront d’environnement, de mobilité urbaine, de tourisme, de nautisme et de plaisance, de développement économique ainsi que des enjeux sociaux des projets urbains. Des visites professionnelles mettront en lumière de grandes opérations d’aménagement et d’habitat : centre-ville de Rennes, éco-quartier de La Courrouze, quartiers de Bréquigny et de Maurepas.

…lire la suite…