Archives du blog

Marseille à l’honneur au MAPIC 2019 @marseille @MAPICWorld

Source : Ville de Marseille

Pour la 18e année consécutive, la Ville de Marseille participe au « Salon international des professionnels de l’immobilier commercial » (MAPIC), du 13 au 15 novembre 2019, à Cannes. 

Elle dévoilera, sur son espace (Stand R8 C19 – espace Riviera), les atouts de son dynamisme commercial. Forte d’une zone d’affluence de 1,5 million d’habitants et des 14 000 commerces répartis sur son territoire dont 4 500 en centre-ville, Marseille renforce sa dynamique commerciale sur l’ensemble de la Ville avec plus d’un milliard d’euros d’investissement. Ce secteur génère plus de 50 000 emplois dans la cité phocéenne.

En savoir plus

Lire aussi :

Le prix immobilier augmente deux fois plus vite à Lyon et Paris qu’à Marseille ! @SeLoger

Source : Se Loger

En termes de rythme de progression de leurs prix immobiliers, les trois plus grandes villes de France affichent des résultats contrastés. À l’image de Lyon et de Paris où, sur 1 an, les prix des logements augmentent presque deux fois plus rapidement qu’à Marseille.

À Lyon, le prix du m² enregistre 7,1 % sur 1 an : 5 029 €

Alors que la plupart des grandes villes accusent un ralentissement du rythme de progression du prix de leurs logements anciens, à Lyon, c’est la hausse qui prévaut !  Jugez plutôt, le prix du m² à Lyon augmente de 7,1 % sur les douze derniers mois, pour atteindre 5 029 €. Il est d’ailleurs à noter que, comme le fait remarquer Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, on assiste actuellement à « un déplacement de la demande sur Villeurbanne où les prix augmentent de 9,8 % sur 1 an ». Intra-muros, la hausse est particulièrement marquée avec des prix au mètre carré dans le 4e arrondissement de Lyon, (La Croix-Rousse, Gros Caillou) qui gagnent 14,7 points en un an. Suivent les 5e (Fourvière, Vieux Lyon) et 6e (Cité Internationale, Bellecombe) lyonnais avec 13,1 % et 10,4 % de hausses respectives.

>En savoir plus sur Paris et Marseille

Marseille Horizon : une grande opération d’urbanisme pour le centre-ville @AMPMetropole

Source : Métropole AMP

La Métropole Aix-Marseille-Provence, en partenariat avec l’État et la Ville de Marseille, initie un projet partenarial d’aménagement (PPA). Baptisée Marseille Horizon, cette stratégie, qui permettra de répondre aux grands enjeux du centre-ville, a été officiellement lancée le 22 octobre. Il s’agit de fédérer et de coordonner les efforts pour accélérer la requalification urbaine de la capitale de la Métropole.

Grâce au projet partenarial d’aménagement, Marseille Horizon, les acteurs publics et privés agiront de manière concertée pour la redynamisation du centre-ville. Cette démarche globale intègre une Grande Opération d’Urbanisme (Gou), des programmes de construction, de réhabilitation et de restauration de logements dans le centre-ville de Marseille. Mille hectares répartis sur huit arrondissements (1er, une partie du 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e et 8e) sont concernés. >En savoir plus

Icade désigné lauréat pour reconfigurer le site de l’UNAPEI à Marseille @Icade_Officiel @Unapei_AP

Source : Icade

Le 1er août, Icade et MAP Architecture ont été désignés lauréats pour piloter la recomposition immobilière du site de l’association UNAPEI Alpes Provence dans le quartier de Montolivet (4e) à Marseille, au terme de l’appel à projets lancé au printemps 2018.

logo icade

Ce programme, conçu en partenariat avec CDC Habitat, ADOMA et la Banque des Territoires, prévoit la réalisation d’un ensemble de près de 12 600 m² :
— La reconstruction des équipements de l’association :
– 1200 m² de bureaux pour le siège social de l’association UNAPEI 13/04/05
– 1200 m² pour l’activité de plusieurs établissements de l’association : Accueil de jour, SAVS, SAMSAH…
– 500 m² pour un espace de restauration
— La création sur l’ensemble immobilier de 44 logements dans le cadre de la création d’un foyer de vie offrant plusieurs types de logements : 4550 m² de logement intermédiaire avec CDC Habitat et 4475 m² de résidence jeunes actifs avec ADOMA.
— La création de services en RDC et RDJ :
– 375 m² de commerces en pied d’immeuble
– 300 m² d’activité para médicale
– Des jardins partagés, potagers et espaces de sports
Les travaux devraient démarrer courant 2020 en vue d’une livraison de l’opération au second semestre 2022

Lire le communiqué de presse

Lire aussi :

Immobilier : Marseille est la moins chère des grandes villes ! @SeLoger

Source : Se Loger

D’après le baromètre de Se Loger, Marseille demeure la ville la moins chère de France en ce qui concerne l’immobilier ancien. En effet, les prix oscillent entre 1 561 € du m² dans le 15e arrondissement et 4 011 € du m²dans le 8e. Découvrez tous les indicateurs clés du marché immobilier de Marseille. 

Prix immobilier arrondissement marseille avril

Prix immobilier : Marseille, la moins chère des grandes villes !
Selon les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger, en termes de prix de l’immobilier ancien, Marseille est la moins chère des grandes villes françaises. Jugez plutôt, alors que le prix immobilier à Marseille se limite, en moyenne, à 2 970 € du m², devenir propriétaire d’un appartement ancien vous coûtera plus cher ailleurs : 10 196 € à Paris, 4 661 € à Lyon, 3 170 € à Toulouse, 4 666 € à Bordeaux, 3 182 € à Lille, 3 410 € à Nantes, 3 455 € à Strasbourg et 3 491 € à Rennes. Bref, les chiffres parlent d’eux-mêmes : pour une ville de l’importance de Marseille, le prix de l’immobilier (qui se situe en deçà des 3 000 € du m² !) est particulièrement abordable. La ténuité du prix moyen de l’immobilier phocéen peut trouver son origine dans la profonde inégalité qui caractérise Marseille où coexistent zones pauvres et quartiers aisés, IFI et RSA, immeubles dégradés et villas luxueuses… car Marseille est une mosaïque de quartiers. « C’est une ville faite de villages » précise Robert Pomsar, responsable de l’agence 1IMH Orpi-Marseille. « Ce sont, par conséquent, plusieurs micro-marchés qui coexistent à Marseille ».

Un prix de l’immobilier qui va de 1 561 €/m² (15e) à 4 011 €/m² (8e)
Au vu de l’amplitude de prix qui caractérise le marché immobilier phocéen, on serait tenté de diagnostiquer celui-ci comme souffrant de schizophrénie. À Marseille, les prix des logements oscillent ainsi entre 1 561 € du m² dans le 15e arrondissement à 4 011 € du m², en moyenne, dans le 8e.

En savoir plus

Lire également :