Archives du blog

EPAMSA présente son rapport d’activité 2016 @epamsa

Source : epamsa.fr

EPAMSAEPAMSA vient de dévoiler son rapport d’activité de 2016. Ce rapport vient de confirmer l’importance des actions du groupe au profit du développement territorial.

L’année 2016 a connu une profonde transformation institutionnelle de la France en particulier la répartition des compétences entre les différents niveaux de collectivités. Cette nouvelle organisation commence à se mettre en place et nécessitera du temps pour être pleinement opérationnelle.

Au 1er janvier 2016, la Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) a été créée, regroupant ainsi 73 communes et dotée de compétences majeures – aménagement, urbanisme, habitat, politique de la ville, mobilités, … – la Communauté urbaine occupe désormais une place prépondérante parmi les acteurs du développement du territoire de « Seine aval ». L’émergence de cette intercommunalité importante, la plus grande de la région Ile-de-France, induit naturellement des évolutions dans le positionnement et le rôle dévolu à l’EPAMSA, transformations qui se sont engagées dès le début de l’année 2016.

De fait, si certaines missions, jusque-là confiées à l’EPAMSA, sont désormais assumées directement par GPS&O, le bilan de l’activité de l’établissement au cours de 2016 démontre la diversité et l’importance de son action au profit du développement territorial.

Fort de son expérience, de sa connaissance du territoire et de ses compétences (aménageur, réalisation équipement…), l’EPAMSA demeure un opérateur efficace au service du développement urbain et économique. L’établissement est ainsi un partenaire incontournable de l’ensemble des collectivités locales, de GPS&O, comme de la Communauté de communes des Portes de l’Ile-de-France.

Consulter ici le rapport

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

EPAMSA : Xavier Hémeury nommé Directeur Général

Source : EPAMSA


Xavier Hémeury a été nommé Directeur Général de l’EPAMSA à compter du 1er novembre 2015. Il succède à Didier Bellier-Ganière, nommé directeur de projet pour la préparation du dossier de candidature de la ville de Paris, en vue de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Avant de rejoindre l’EPAMSA, Xavier Hémeury, 61 ans, était directeur général adjoint de l’EPORA (Etablissement Établissement public foncier de l’Ouest Rhône-Alpes) depuis octobre 2013. Ingénieur des Travaux Publics, il débute sa carrière en 1978 dans l’administration centrale au sein des ministères de l’Equipement, des Affaires sociales et de l’Industrie. Diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration (Promotion Jean Monnet) en 1990, il intègre la direction de l’habitat et de la construction au ministère de l’Équipement, en tant que chef du bureau des rapports locatifs (février 1990- janvier 1992), puis chef du bureau de la programmation et des actions locales (février 1992 – octobre 1994).

Il occupera par la suite des fonctions de directeur départemental de l’Equipement, adjoint dans l’Oise puis directeur en Indre-et-Loire et Pyrénées-Orientales.

Après un semestre en 2007 au Conseil Général des Ponts et Chaussées en tant que membre de la mission chargée de l’évaluation des impacts de la décentralisation sur les administrations centrales du ministère de l’Equipement (rapport Copé en collaboration avec l’IGF et l’IGA), Xavier Hémeury œuvrera comme directeur général des services de la ville de Perpignan à compter de septembre 2007.

..en savoir plus…

>De Leblogdesinstitutionnels

<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

EPAMSA : découvrez le rapport d’activité 2014

epamsa

2014 est une année de concrétisation des actions engagées dans le cadre de nombreux projets menés par l’EPAMSA. Les études pré-opérationnelles ont été finalisées. Les opérations d’aménagement de Bonnières-sur-Seine, de Gargenville, de Mantes Université et de Carrières Centralité sont entrées en phase opérationnelle. Ainsi, sur l’ensemble de ses opérations, l’EPAMSA est en capacité, sur les 15 prochaines années, de produire 13 000 logements – 2 000 logements ont d’ores et déjà été commercialisés – et de permettre la réalisation de 850 000 m2 d’activité et de commerces.
Les enseignements tirés de l’expérimentation SAVE (Seine Aval Véhicules Electriques) qui a pris fin en 2014 sont mis à profit lors du déploiement de 70 bornes de recharge sur l’ensemble du territoire Seine Aval.
L’année 2014 a également vu la commercialisation de la Fabrique 21 et le transfert de l’entreprise Sulzer Pompes France sur Mantes Innovaparc.
La concrétisation des actions de l’EPAMSA passe également par la reconnaissance, par l’Etat, des ambitions que l’établissement porte depuis toujours dans le domaine du développement durable : trois opérations – Bonnières, la boucle de Chanteloup et le Val Fourré – sont engagées dans la démarche de labellisation Eco-Quartier.
Enfin, dans le cadre de la direction de projet en renouvellement urbain, l’EPAMSA continuera à intervenir sur le Val Fourré, le NPNRU, nouveau programme national de renouvellement urbain, finançant les actions sur les quartiers qui n’ont pas encore été traités.
Les défis nés de la montée en puissance du Grand Paris impacteront l’EPAMSA en 2015.

Télécharger le rapport d’activité 2014

Février 2011 – 14 logements sociaux livrés à Mantes-la-Jolie

Le 3 février 2011 à 18h00, Michel Vialay, Maire de Mantes-la-Jolie, Dominique Braye, Président de la CAMY et Gérard Seigné, Président du Directoire de Logement Francilien, ont inauguré la résidence « Les Bords de Seine », située rue Alexandre Palombe à Mantes-la-Jolie (78).

Comme son nom l’indique, la résidence est située à deux rues des bords de Seine. Elle a pris place dans une nouvelle zone d’aménagement concertée, à quelques minutes du centre ville. Elle est entourée de résidences en accession et des nouveaux équipements déjà réalisés dans le cadre de la ZAC (école, crèche, poste de police municipale). Un jardin public viendra ultérieurement compléter les infrastructures existantes. Composée d’un petit immeuble collectif de 14 logements financés en PLUS et PLA-I, elle propose des logements allant du studio au quatre-pièces.

Dans un souci de maîtrise des charges et d’économie d’énergie, la résidence est équipée du chauffage individuel au gaz. Elle bénéficie également du label Très Haute Performance Energétique 2005 et est certifiée Habitat et Environnement, ce qui permet de réduire de 20% la consommation d’énergie des habitants.

Cette pose de première pierre s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux programme de rénovation urbaine de Mantes-en-Yvelines. La résidence « Les Bords de Seine » est la première opération de reconstitution de l’offre locative livrée par Logement Francilien à Mantes-la-Jolie dans le cadre de ce PRU…lien vers l’article…