Archives du blog

Mutuelles étudiantes : quels sont les changements de cette année ? @GroupeHumanis

Source : Humanis

En cette rentrée 2018, de nombreux changements ont été mis en place au niveau de la sécurité sociale étudiante. Voici ci-dessous les 2 changements majeurs :

LogoHumanis-CMJN

 

Suppression de la Sécurité sociale étudiante
Pour rappel, le terme « mutuelle étudiante » désigne les organismes qui ont la gestion de la couverture maladie des étudiants (LMDE, SMER).
Depuis 1948, les étudiants qui ont intégré des établissements d’enseignements supérieurs, des écoles techniques supérieures, des grandes écoles ou des classes du second degré préparatoire avaient l’obligation de souscrire une mutuelle étudiante et devaient s’acquitter d’une cotisation forfaitaire. Pour l’année universitaire 2017-2018, la cotisation forfaitaire a été fixée à 217 euros.

Cependant, face aux différentes difficultés rencontrées par les mutuelles,  la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants a décidé de les rattacher au régime général de la Sécurité sociale. Les mutuelles continuent de proposer des offres de complémentaire santé ainsi que des actions de préventions sur les campus.

Une nouvelle contribution à payer
Pour la rentrée 2018, la cotisation permettant de bénéficier du régime de Sécurité sociale étudiante est supprimée. Néanmoins, une contribution annuelle de 90 € est demandée

Lire la suite…

Lire aussi :

Les absences en collectivités : plus fréquentes et plus longues @Sofaxis

Source : SOFAXIS 

En 2015, les absences pour raison de santé au sein des collectivités territoriales sont en hausse. Les agents territoriaux ont été plus nombreux à connaître un arrêt, plus souvent et plus longtemps que les années précédentes. Si la mise en œuvre du jour de carence avait entraîné une modération des indicateurs d’absences en Maladie Ordinaire en 2012 et 2013, en 2015, les absences dépassent les seuils de 2011.

Le secteur public local est aujourd’hui engagé dans un mouvement de mutations majeures et durables. La recomposition des territoires, en cours de mise en œuvre en 2016, se préparait l’an passé. À la veille des transformations, les collectivités territo- riales se sont attachées en 2015 à dessiner les contours de leurs futures organisations. Par-delà leurs spécificités propres, les Métropoles qui se construisent, les intercommunalités qui se rapprochent, les villes nouvelles qui se constituent partagent le même constat : plus que jamais la gestion des ressources humaines s’impose parmi les clefs de réussite de ces transformations. Sur l’engagement des agents dans leurs nouvelles missions, sur leur adhésion aux projets de leurs nouveaux employeurs repose la performance de la Réforme territoriale. Relever le dé de la construction de nouvelles identités professionnelles, réussir le rapprochement des équipes, partager le sens des réformes comme clef de la performance attendue des changements en cours demeurent parmi les valeurs cardinales des agents territoriaux.

Télécharger l’étude de SOFAXIS 

Projet de reconstruction de l’Institut MGEN

Source : MGEN

Le 8 septembre 2015, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, a présenté le projet de reconstruction de l’Institut MGEN de La Verrière (Yvelines), accompagné de Jean-Ignace de Baillou,  directeur de l’institut, et du docteur Fabien Juan, directeur médical, et en présence d’Abdel-Kader Guerza, sous-préfet de Rambouillet, Benoît Hamon, député des Yvelines, Alain Hajjaj, maire de La Verrière, et Monique Revelli, déléguée territoriale de l’agence régionale de santé des Yvelines.

Le futur établissement spécialisé en psychiatrie et en gériatrie ouvrira ses portes en 2019. Les travaux représenteront un investissement de plus de 100 millions d’euros.

…en savoir plus…

De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>