Archives du blog

Pierre-Christophe Baguet, Maire de Boulogne-Billancourt, présente le programme « Boulogne-Billancourt 2024 » #ArkeaImmobilier @cmarkea

Pierre-Christophe BaguetÀ l’occasion de la prochaine édition du Speed Dating by Arkea à Paris le mardi 4 juin 2019, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels dévoile son nouveau livre blancCet ouvrage  collectif recueille une douzaine de témoignages d’acteurs du terrain (experts de l’immobilier, élus locaux…) portant sur le thème du nouvel ouvrage : Quand les Jeux Olympiques font bouger la ville et les territoires

Découvrez en avant première un extrait du témoignage de Pierre-Christophe Baguet, Maire de Boulogne-Billancourt et Président de Grand Paris Seine Ouest

« Et puis Paris remporte les Jeux Olympiques 2024… Une excellente nouvelle, d’autant plus qu’un certain nombre d’épreuves se dérouleront à nos portes : le tennis ainsi que la boxe, le basket au stade Pierre-de-Coubertin et le rugby en fauteuil à Roland-Garros, le football au Parc des Princes, le rugby à 7 au stade Jean-Bouin. Toutefois, nous ne voulons pas rester spectateurs des compétitions parisiennes, souligne Pierre-Christophe Baguet. Nous souhaitons devenir acteurs des Jeux Olympiques, nous souhaitons y participer ! »
Pour autant, malgré ses infrastructures existantes et sa dynamique sportive, Boulogne-Billancourt n’est pas suffisamment structurée. Ne possédant pas d’équipe professionnelle, elle reste identifiée comme un grand club amateur. Or, des villes équivalentes comme Amiens ou Orléans ont une identité sportive grâce à leurs équipes de football, basket ou handball évoluant chacune en division élite professionnelle.
« Les Jeux Olympiques sont pour nous l’occasion de faire rayonner notre territoire et de mettre en place une politique sportive ambitieuse. Et c’est pour cela que j’ai décidé de lancer le programme Boulogne-Billancourt 2024. Nous avons déjà la chance de nous trouver au sein d’un “cluster sport” unique en France, une région où la concentration d’acteurs économiques, politiques, décisionnels et sportifs est très élevée. Le programme aura alors pour objectif d’organiser ce cluster, et de créer un écosystème fédérant les acteurs économiques locaux et les Boulonnais autour des projets sportifs.[…] »

>>> Découvrez l’intégralité du témoignage 

>>> Télécharger la collection « Regards »

Nicolas Florian élu Maire de Bordeaux @Bordeaux @nflorian33

Source : Bordeaux

Suite au départ d’Alain Juppé, le Conseil Municipal a élu Nicolas Florian Maire de Bordeaux.

Nicolas Florian

Quelques informations sur son parcours : 
– 7 mars 2019 : Maire de Bordeaux
– 7 mars 2019 : Vice-président de Bordeaux Métropole chargé du développement économique
– 2015 : Réélu Conseiller régional de Nouvelle Aquitaine
– 2014 – 2019 : Adjoint au Maire de Bordeaux chargé des finances, des ressources humaines et de l’administration générale
– 2014 : Conseiller de Bordeaux Métropole
– 2011 – 2014 : Vice-président de la Communauté urbaine de Bordeaux chargé de l’économie
– 2010 : Conseiller régional de Nouvelle Aquitaine
– 2008 – 2014 : Adjoint au Maire de Villenave d’Ornon, chargé du développement économique, du logement et de l’emploi
– 2008 – 2011 : Vice-président de la Communauté urbaine de Bordeaux chargé des franchissements sur la Garonne
– 2004 – 2008 : Vice-président de la Communauté urbaine de Bordeaux chargé du tourisme
– 2001 – 2008 : Conseiller général de la Gironde (canton de Villenave d’Ornon)

Pour plus d’informations, cliquez ici…

Lire aussi :

Panorama, l’écoquartier de Clamart – Regards croisés @novaxia_paris @MairiedeClamart @JD_Berger @joachimazan @cmarkea

Novaxia et Mairie de ClamartÀ l’occasion de la prochaine édition du Speed Dating du Logement et de l’Immobilier à Paris le mardi 5 juin 2018, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels dévoile son nouveau livre blanc. Cet ouvrage  collectif recueille une vingtaine de témoignages d’acteurs du terrain (experts de l’immobilier, élus locaux…) portant sur le thème du nouvel ouvrage : les nouvelles tendances de l’aménagement urbain

Découvrez en avant première un extrait du témoignage de Joachim Azan,
Président de Novaxia et Jean-Didier Berger, Maire de Clamart

Panorama est né dans un contexte de paradoxes et un marché de l’immobilier francilien en croissance. Ainsi l’explique Jean-Didier Berger… « Nous sommes la banlieue la plus dense d’Europe et l’État nous demande de continuer à construire. Dans le même temps, on n’arrive pas à mettre en place les transports, et les collectivités locales sont étranglées par la réduction des dotations qui leur permettent d’exercer les missions pour le compte de l’État. La ville de Clamart est passée de 10 à 5 millions d’euros par an. Dans ces conditions, comment continuer à investir, offrir du service, développer, tout en respectant la loi de contractualisation et ses 1,2 % maximum d’augmentation de dépenses par an ? Si j’étais président de la République, j’arrêterais cette logique, parce qu’il faut d’abord aménager le territoire en ramenant de l’emploi et des infrastructures dans les provinces. Pour équilibrer. Nous sommes toujours sur un fonctionnement en étoile, concentré sur la capitale et sa région. Un non-sens. Alors qu’aujourd’hui, Clamart est obligé de construire pour s’en sortir. Et souhaite le faire le mieux possible, pour que ses (futurs) habitants soient heureux. »

L’ASSURANCE-RECOURS POUR ASSURER LA FINALITÉ DU PROJET DANS LES DÉLAIS

Découvrez l’intégralité du témoignage

Stéphane Beaudet, Maire de Courcouronnes élu président de l’AMIF

 

  • Stéphane Beaudet a été élu aujourd’hui Président de l’Association des Maires de l’Ile de France (AMIF) avec 91,08% des suffrages exprimés.
  • Plus jeune édile de France lorsqu’il a été élu pour la première fois en 2001, Stéphane Beaudet est également le premier maire de grande couronne à présider l’AMIF.À 42 ans, il incarne le dynamisme d’un élu de proximité ayant acquis, après 13 années de mandat, une grande expérience utile à ses concitoyens.

    Tout en adressant ses plus vifs remerciements à son prédécesseur et aux maires qui lui ont accordé leur confiance ainsi qu’à toutes les personnalités politiques qui l’ont soutenu, Stéphane Beaudet voit dans cette victoire la nécessité d’un nouveau souffle dans un contexte institutionnel (Métropole du Grand Paris, regroupement des intercommunalités, disparition des conseils généraux) en profonde mutation.

    À l’heure où les collectivités territoriales sont soumises à une baisse sans précédent des dotations d’État, il portera une voix forte afin de peser davantage dans les choix et les décisions prises par le Gouvernement et le Parlement.

    « C’est avec une grande émotion que j’accueille ce résultat. Face aux bouleversements que connaît notre pays et aux défis auxquels les élus doivent faire face, il me conforte dans ma détermination d’entreprendre, avec l’AMIF, la redéfinition du rôle politique, social et économique du maire francilien de demain ».

    Contact Presse :
    Xavier Schmitt
    Tél : 01 44 59 50 00
    Mail : secretariat@amif.asso.fr

 source : amif

Le maire et l’attribution des logements HLM

Les maires sont fortement concernés par le logement social dans leur commune. L’Union Sociale pour l’Habitat a édité un guide pour répondre aux « 12 questions que se posent les Maires ».

Question n°7 : Comment les logements Hlm sont-ils attribués ?

Le processus d’attribution des logements a été renforcé dans le cadre de la loi Alur. De la constitution du dossier de demande jusqu’à son examen par la commission d’attribution, le processus d’attribution des Hlm est strictement encadré.

Les points principaux abordés :

• Des attributions très encadrées

• Le rôle des réservataires

• Des conditions strictes, des publics prioritaires

• Des démarches simplifiées et une meilleure information des demandeurs