Archives du blog

#Covid_19 : culture et loisirs tout en restant chez vous @iledefrance

Source :  Région Ile de France

Offrez-vous détente et évasion à domicile avec notre sélection de films, séries, documentaires, dessins animés, morceaux de musique, livres… Leur point commun : un lien avec la Région.

Films, séries, documentaires…

Le Fonds de soutien Cinéma et le Fonds de soutien Audiovisuel de la Région (aides remboursables dès lors que la production est rentable) permettent à 120 œuvres chaque année de voir le jour : des films pour le cinéma, mais aussi des séries et des productions unitaires pour la télévision et les plateformes de streaming. Il n’est donc pas étonnant d’en croiser dans les programmes de télévision. Repérés actuellement (par ordre alphabétique)

Livres

La Région soutient toute la chaîne du livre, des auteurs en résidence aux libraires en passant par les éditeurs : La Bibliothèque, Chandeigne, Claire Paulhan, La Thébaïde, L’Association, Delirium, Wombat (BD), Fatrasies, La Tête ailleurs, Malo Quirvane, La Reine blanche…

Envie d’acheter des livres numériques et audio en ligne ? Oubliez les géants de la distribution et pensez à ces 2 groupements de librairies d’Île-de-France dont la Région a soutenu la création.

…Lire la suite

Tourisme, Culture & Loisirs : la nouvelle étude de la Fédération des Epl

Les Epl, le tourisme, la culture et les loisirs : la nouvelle étude de la Fédération des Epl

La Fédération des Entreprises publiques locales publie une étude sur le poids, les enjeux et horizons des Epl impliquées dans le tourisme, la culture et les loisirs. Elle y dresse un état des lieux et les perspectives de développement des 282 Epl de ce secteur, en progression de 12 % en deux ans. L’étude est disponible sur le site de la Fédération des Epl.

Avec 26 % des créations d’Epl au cours des dix dernières années, le secteur tourisme s’est imposé comme l’un des leviers de croissance du mouvement Epl. Cette dynamique a pris de l’ampleur avec l’apparition des Sociétés publiques locales (Spl) en 2010. L’appropriation rapide par les élus de ce statut a contribué au développement de nouvelles activités touristiques structurantes, aux enjeux économiques cruciaux pour les territoires, spécialement dans le tourisme d’affaires ou la promotion territoriale. Aujourd’hui, 282 Epl sont à l’œuvre, dont 59 créées ces 4 dernières années. 197 d’entre elles gèrent des équipements touristiques, 52 sont impliquées dans le tourisme d’affaires et l’événementiel, tandis que 33 autres assurent la promotion touristique des territoires. 44 projets de création d’Epl sont actuellement recensés.

Les Epl de tourisme et la création de richesses dans les territoires

Les Epl de tourisme emploient 11 000 personnes, et 65 % d’entre elles ont embauché en 2013 pour un total de 4 106 recrutements sur l’année, soit plus de la moitié du recrutement par l’ensemble des Epl sur la période, hors vacataires et saisonniers. Avec un total de près de 2 400 emplois et 80 salariés en moyenne, les sociétés de remontées mécaniques sont les plus gros pourvoyeurs d’emplois du secteur. Avec 1,1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, la capacité des Epl tourisme à créer de la valeur ajoutée dans les territoires n’est plus à démontrer. Ancrées localement, elles produisent de la richesse et offrent un formidable effet d’entraînement sur l’ensemble du tissu économique local.


Une Epl tourisme sur trois engagée dans une stratégie de diversification d’activités

Phénomène en progression constante, les stratégies de diversification tendent à se multiplier, à tel point qu’aujourd’hui les Epl tourisme n’exercent rarement qu’une seule activité. Cette multiactivité traduit la volonté des Epl d’offrir une réponse globale aux collectivités locales, permettant une synergie et des effets de leviers. Cette tendance est particulièrement développée dans les activités de promotion territoriale (61 %), de remontées mécaniques (47 %) et de tourisme d’affaires (38 %)…en savoir plus

Faire de la France un leader de la « Silver economie »

Source : portail du gouvernement

Logements, santé à domicile, loisirs, transports… De très nombreux secteurs sont et seront impactés par l’allongement de la durée de la vie. Regroupant toutes les entreprises agissant pour et/ou avec les personnes âgées, la filière Silver economie est promise à une belle croissance.

En France, les personnes âgées de 60 ans et plus, au nombre de 15 millions aujourd’hui, seront 20 millions en 2030. Le nombre de personnes âgées de 85 ans et plus sera multiplié par près de 4 en 40 ans passant de 1,4 à 4,8 millions d’ici à 2050. C’est donc un véritable changement de société qui s’annonce avec l’allongement de la durée de la vie. Par ailleurs, le vieillissement de la population française se double d’une évolution sociologique et économique forte : les « papy (et mamy) boomers », nés dans les années d’après-guerre, arrivent à l’âge de la retraite avec de nouvelles attentes, quant à leur confort de vie. La Silver economie (de l’anglais silver pour chevelure argentée), que l’on peut également nommer économie du vieillissement, regroupe toutes les entreprises agissant pour et/ou avec les personnes âgées.

Les services à la personne sont générateurs à courte échéance d’emplois nombreux, non délocalisables, qu’il convient de rendre attractifs par la formation et le développement.
Michèle Delaunay

Croissance et emplois

La Silver economie paraît être une opportunité à ne pas manquer pour l’industrie française. Pour Arnaud Montebourg et Michèle Delaunay, la France doit se positionner dans ce champ dès maintenant. L’installation de cette filière contribuera à saisir ce formidable gisement de croissance et d’emplois.

Calendriers

24 avril : lancement officiel de la filière Silver Economie.

1er juillet : installation du Comité de filière chargé d’élaborer le contrat de filière Silver Economie. Celui-ci doit permettre de faire émerger de nouvelles solidarités partenariales entre les grands groupes et les PME.

Octobre 2013 : signature du contrat de filière Silver Economie.

Faire de la Silver Economy une filière d’excellence

Menés par un collectif d’acteurs réunissant entreprises, syndicats, économistes, financiers, les premiers travaux entrepris dès septembre 2012 ont permis d’identifier différentes pistes d’action.

Structurer l’offre des entreprises de manière à avoir une filière constituée de quelques grands groupes, plusieurs ETI (entreprises de taille intermédiaire), un nuage de PME et une multitude de startups

Faire émerger des réseaux de distribution

Renforcer la communication pour faire connaître les biens et services.

Donner aux entreprises les moyens de se développer et d’investir dans la Silver économie

Labelliser les meilleurs produits

Comment la Région Picardie a réinventé son tourisme

Adoption du Schéma Régional de Développement Durable du Tourisme et des Loisirs

La concertation entamée en 2009 a porté ses fruits. En adoptant, le 24 juin dernier, le Schéma Régional de Développement Durable du Tourisme et des Loisirs, le Conseil régional de Picardie a dessiné les contours d’un véritable modèle touristique picard : celui d’une stratégie co-construite, visant un développement touristique fort, qui profite à tous et préserve l’environnement.

Une politique partenariale

Le tourisme est un domaine transversal qui mobilise de nombreux partenaires stratégiques et opérationnels. Tous ont contribué à l’élaboration du SRDDTL depuis le début de la concertation, entamée en janvier 2009. Le SRDDTL a deux vocations :

  • d’une part, construire une vision et définir une feuille de route claire pour les actions de développement touristique régional à moyen terme ;
  • d’autre part, rassembler et fédérer les partenaires et acteurs autour de cette vision du développement touristique de la Picardie.

Le modèle picard

Le tourisme est une activité économique qui bénéficie d’une bonne dynamique en Picardie et qui contribue à l’attractivité régionale et à la qualité de vie des habitants. Le modèle de tourisme développé dans le SRDDTL est environnementalement et socialement soutenable. C’est-à-dire que, sans occulter sa fonction de développement économique, il se veut accessible à tous et respectueux de l’environnement, au sens large : préserver la faune et la flore, créer de l’emploi qualifié au niveau local, promouvoir les bonnes pratiques en matière de transport…

Un outil stratégique

Le SRDDTL sera la plateforme stratégique régionale sur laquelle s’appuieront les collectivités, organismes et acteurs œuvrant dans le domaine du tourisme. Il propose une vision renouvelée et pragmatique du développement touristique régional qui s’appuie sur des partenariats renforcés et sur un modèle de gouvernance exemplaire entre organismes de tourisme de Picardie.

Enfin, ce schéma fera l’objet d’un pilotage collectif permanent et d’évaluations régulières afin de l’ajuster aux évolutions contextuelles et structurelles et d’être en capacité d’anticiper les mutations rapides que connaît le secteur du tourisme.

Schéma Régional de Développement Durable du Tourisme et des Loisirs