Archives du blog

Urbanisme, tourisme, logistique : Global Estuaries Forum innove @EstuariesForum

Source : Global Estuaries Forum

Le Global Estuaries Forum innove cette année avec les ateliers G.E.F, le 4 décembre prochain, sur 3 thématiques clés : urbanisme, tourisme et logistique.

global estuaries forum

Avant la 3ème édition en juin 2018 dans l’estuaire de la Seine, le Global Estuaries Forum lance les Ateliers G.E.F. dont la première journée se déroulera le lundi 4 décembre à Paris, avec notamment les interventions d’Hubert DEJEAN de la BATIE, Vice-président de la région Normandie ; Stéphan DELAUX, Adjoint-au-maire de Bordeaux, Jean-Baptiste GASTINNE, 1er Adjoint-au-Maire du Havre et Vice-président de la région Normandie ; Jean-Louis MISSIKA, Adjoint à la Maire de Paris ; François PHILIZOT, Délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine, David SAMZUN*, Maire de Saint-Nazaire, Président de Saint-Nazaire Agglomération (CARENE), Frédéric SANCHEZ, Président de Rouen-Métropole …

Cette journée, placée sous le parrainage de la Ville de Paris, bénéficie du soutien de la région Normandie, du Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine, de la Délégation Interministérielle pour le Développement de la Vallée de la Seine, de l’AFILOG …

Les échanges sont organisés autour de trois thématiques majeures : urbanisme, tourisme et logistique
En savoir plus…

A lire aussi :

/p>

ARGAN : Une 4ème plateforme logistique livrée à Athis-Mons (91)

Source : argan.fr

argan

ARGAN, première foncière française spécialisée en DEVELOPPEMENT & LOCATION D’ENTREPOTS PREMIUM pour des entreprises de premier plan, vient de livrer une 4ème plateforme au groupe AUCHAN. Situé à Athis-Mons (91), ce nouvel entrepôt de 11 000 m² à température froid positif (8-10°c) est loué pour 12 ans à SCOFEL – Société de Commercialisation de Fruits et Légumes du groupe AUCHAN – et servira de plateforme pour livrer les magasins franciliens du groupe.

Caractéristiques principales :

  • 11 000 m², extensibles à 14 500 m²
  • Double face
  • 50 postes de mise à quais
  • Certification HQE

ARGAN poursuit ainsi un partenariat tissé de longue date avec le groupe AUCHAN, qui exploite déjà 3 entrepôts loués à ARGAN.

Avec ce nouvel entrepôt et les livraisons à venir, la surface du patrimoine d’ARGAN devrait progresser de 15% et atteindre 1 570 000 m² au 31/12/2017. Par ailleurs, ARGAN confirme son objectif de croissance des revenus locatifs de 12% à hauteur de 75 M€ en 2017.

Télécharger le communiqué de presse

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

La livraison : Enjeu emblématique des commerçants, que faire? #Arkeaimmobilier @cmarkea @Urbismart

Urbismart livre blanc Fondée en 2014 par Thierry Bruneau, Jean-Paul Rival (dirigeants de Concerto European Developer), Michel Rascol (Directeur Général du 4PL Intologistics) et Pierre Orsatelli (Consultant), Urbismart entend repenser la logistique globale en zone urbaine, pour optimiser les coûts de manière pérenne. Un projet ambitieux pour cette « probable future » pépite française.

Soutenue dans un premier temps par la foncière Affine, spécialisée dans l’immobilier d’entreprises, puis par Kaufman & Broad, dont la filiale Concerto European Developer oeuvre dans l’immobilier logistique, Urbismart est d’abord une histoire d’hommes, de confiance mutuelle et de parfaite connaissance d’un marché complexe, mobilisant de nombreux intervenants : la logistique.

Oser repenser la chaîne logistique

« Nous savions qu’en nous focalisant sur le dernier kilomètre, nous n’y arriverions pas. Il fallait regarder les choses de manière plus large. Nous ne sommes ni transporteurs ni chargeurs et nous avions donc la chance d’avoir une vision neutre, nous permettant de tout remettre à plat et d’inventer le modèle de demain ».

L’équipe d’Urbismart se met donc à plancher. Et l’affaire n’est pas simple. Il faut partir de ces fameuses « grandes plates-formes logistiques » situées en périphérie des villes et penser un modèle décloisonné pour livrer boutiques et particuliers en centre-ville. Or, la spécificité du monde de la logistique, aujourd’hui, est d’être très cloisonné et fragmenté. « Il y a les chargeurs, ceux qui livrent, dont l’obsession est le prix. Vous avez également les transporteurs (environ 35 000), qui n’ont cessé de baisser leurs coûts sous la pression de leurs clients. Les marges sont très faibles, il y a peu de diversification possible et leur activité est très précaire, notamment en ce qui concerne les plus petits qui deviennent sous-traitants des plus gros », constate Jean-Paul Rival.

Ceci est un extrait du nouveau livre Blanc publié par Arkéa Banque E&I  >>> Réservez dés maintenant un exemplaire de « Regards sur nos commerces »

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

ARGAN livre une plateforme logistique tri-température clés en main

Source : argan.fr

argan

A Chanteloup-les-Vignes, ARGAN, foncière en immobilier logistique PREMIUM, a livré jeudi dernier au groupe DGF, un bâtiment de 15 500 m² le permettant de poursuivre avec quiétude ses activités à titre de fournisseurs professionnels des métiers de bouche.

Ce projet avait fait l’objet d’un appel d’offres à investisseurs remporté par ARGAN.

Caractéristiques principales :

  • 15 500 m²
  • Extensible à 20 000 m²
  • 1 cellule ambiante
  • 2 cellules froid positif
  • 1 cellule froid négatif
  • 16 postes de mise à quais

Cette 1ère livraison du programme d’investissements 2017 confirme l’objectif de croissance de 10% des revenus locatifs d’ARGAN, qui devraient atteindre 74 M€ en 2017.

Lire la suite

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Comment améliorer la performance logistique du e-commerce ? @iauidf

Source : IAU-IDF

Ce rapport synthétise les résultats de l’enquête réalisée auprès de 3 800 internautes franciliens de 15 à 75 ans grâce au soutien financier de la région Île-de-France. Près de 9 Franciliens sur 10 ont acheté au moins un produit ou un service au cours des 12 derniers mois.

Tout le monde achète en ligne, sur tout le territoire francilien que l’on vive en zone dense ou rurale, en logement individuel ou collectif. Voyages et loisirs, habillement, produits culturels sont les plus achetés sur internet. Pour les voyages/loisirs, la grande majorité des internautes a basculé la totalité de ses achats sur internet (60 %). En revanche, les produits de consommation courante (alimentaire, santé) sont encore peu concernés (moins de 10 %). La complémentarité entre internet et magasins est confirmée, en particulier pour l’habillement pour lequel un consonaute sur deux achète dans les deux circuits.

Si l’on considère les seuls achats internet ayant généré une livraison ce sont alors 8 internautes sur 10 qui sont concernés. La livraison à domicile est privilégiée. Elle prévaut pour ceux qui optent pour un seul mode, en particulier les inactifs. Elle est combinée avec le retrait en point relais quand le Francilien utilise deux formules. Globalement, plus on achète sur internet, plus on multiplie les modes de livraison. Ceux qui achètent le plus se font livrer davantage en magasin et moins à domicile ou en point relais. 

Des variations apparaissent entre territoires. Par exemple, on recourt davantage au point relais et au drive quand on s’éloigne de la zone centrale et on recourt davantage au bureau de poste à Paris. On se déplace à pied pour retirer son colis livré en point relais à Paris et en voiture en grande couronne. En revanche, les Franciliens choisissent un point relais à moins de 10 minutes à pied ou en voiture, qu’ils habitent en zone rurale ou en cœur d’agglomération. … en savoir plus….