Archives du blog

50 000 logements pour une relance écologique, socialement juste et territorialement équitable @LesCoopHlm

Source : La Fédération des Offices Publics de l’Habitat

La Fédération des Offices Publics de l’Habitat a pris connaissance avec beaucoup d’intérêt des mesures du plan France Relance présenté le jeudi 3 septembre 2020 par le Gouvernement. Pour ce qui concerne le volet logement social, nous notons qu’une enveloppe de 500 millions d’euros de subventions pour les années 2020 et 2021 est affectée à la rénovation énergétique et à la restructuration-réhabilitation lourde d’une partie du parc social située notamment, et c’est une bonne chose, dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville et en territoires détendus. Ce volet vise un objectif de 40 à 50 000 logements traités essentiellement sur un plan thermique, avec des exigences très élevées.

 

En savoir plus

Le groupe @polylogis publie son rapport d’activité responsable 2019

Source : Polylogis

 

groupe-polylogis-thumb

Bailleur socialement responsable, le Groupe Polylogis a initié une démarche RSE en 2008. Sa volonté forte de promouvoir le développement de la RSE, de favoriser les échanges, de diffuser les bonnes pratiques et d’organiser le dialogue avec les parties prenantes est aujourd’hui intacte.

Téléchargez le communiqué de presse pour lire l’article dans son intégralité.

Retrouvez les engagements du groupe Polylogis.

Seqens désigné pour la réalisation d’un programme de 181 logements sociaux et une maison médicale sur le quartier de Moulon @ParisSaclay @SEQENSofficiel @ActionLogement

Source : EPA Paris-Saclay

A la suite de la consultation d’opérateurs lancée en mai 2019 pour la réalisation de logements sociaux et d’une maison médicale sur les lots NE3.1, NE3.2 et NF2a sur la ZAC du quartier de Moulon, l’EPA Paris-Saclay, en concertation avec les collectivités du territoire, a désigné Seqens lauréat de la consultation. Trois concours d’architectes sont en cours sur les trois parcelles NE3.1, N3.2 et NF2a, avec une désignation des maîtres d’œuvre prévue pour l’été 2020.

Situé à Gif-sur-Yvette au sein du quartier de Moulon, le programme prévu sur les lots NE3.1, NE3.2 et NF2a comprendra 181 logements sociaux et une maison médicale de 450 m² en rez-de-chaussée du lot NF2a pour un total d’environ 12 300 m² QDP, livré en 2023.

Seqens a proposé une offre conforme aux ambitions portées par l’EPA Paris-Saclay, à savoir :

Une offre de logements proposant des dispositifs de flexibilité et de modularité innovants avec notamment :

  • La pièce à la demande, située entre deux logements, pouvant être temporairement utilisée pour des usages privatifs ou de manière partagée (chambre d’amis, bureau de télétravail, salle de jeux commune…)…

…Lire la suite

Logement social : nouveaux seuils de ressources pour les demandeurs du premier quartile @BanqueDesTerr

Source :  Banque des Territoires

Un arrêté publié au JO fixe les seuils de ressources des demandeurs de logement social du premier quartile applicables pour les intercommunalités concernées par un mécanisme issu de la loi Egalité et citoyenneté : les EPCI doivent consacrer au moins 25% des attributions annuelles de logements situés en dehors des QPV aux demandeurs relevant du premier quartile de revenus. Un dispositif qui peine à se traduire concrètement.

Un arrêté de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales fixe les seuils de ressources des demandeurs de logement social du premier quartile. Sur plus de vingt pages, le tableau en annexe de cet arrêté fixe le seuil applicable pour une grande partie des intercommunalités de métropole et d’outre-mer. Il s’agit en l’occurrence de la seconde année de mise en œuvre d’une disposition issue de l’article 70 de la loi Egalite et citoyenneté du 27 janvier 2017 (voir notre article ci-dessous du 28 avril 2017).

25% des attributions de logements sociaux aux 25% de ménages du premier quartile

Celle-ci impose à chaque EPCI concerné par la réforme des attributions de logements HLM (les EPCI étant désormais chefs de file en la matière) de consacrer au moins 25% des attributions annuelles effectives de logements situés en dehors des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) aux demandeurs relevant du premier quartile de revenus (ainsi qu’à des ménages relogés dans le cadre d’une opération de renouvellement urbain). L’objectif est à la fois de faciliter l’accès au logement social des ménages à très faibles revenus et d’éviter la concentration de ces derniers dans les seuls QPV…Lire la suite

8 milliards d’€ d’investissement en région Hauts-de-France pour le logement social en 3 ans, si ça devenait possible ? @UnionHlmHdF

Source : Union Habitat Hauts-de-France

Au-delà d’être des acteurs incontournables de la solidarité en faveur des ménages les plus fragiles en Hauts-de-France, les bailleurs sociaux peuvent aussi être des partenaires essentiels de la relance économique sur les territoires, dans un contexte de crise post-sanitaire. Parce qu’ils ont la capacité d’engagements financiers importants, ils peuvent contribuer à préserver et créer de l’emploi local sur les territoires. 

Les bailleurs sociaux en Hauts-de-France avec leurs partenaires formulent leurs AMBITIONS autour de 8 propositions et expriment LES CONDITIONS POUR FAIRE

POUR RÉPONDRE A UNE URGENCE DE COURT TERME :

  • Être collectivement en capacité de porter financièrement et avec agilité les projets sur les territoires, porteurs d’emplois et de pouvoir d’achat pour les ménages.
  • Pouvoir donner à la filière économique la plus grande visibilité possible, à 3 ans, du potentiel de marchés de travaux et de services.  

…Lire la suite