Archives du blog

Paris Habitat renforce la lutte contre les incivilités @Paris_Habitat

           Source  :  Paris Habitat

21 collaborateurs de Paris Habitat ont obtenu ce jeudi 10 octobre 2019 le statut de « garde particulier assermenté » au Tribunal d’instance de Paris en présence de Roger Madec, président de Paris Habitat, Ian Brossat, Adjoint à la Maire de Paris en charge du logement, de l’habitat durable et de l’hébergement d’urgence et Colombe Brossel, Adjointe à la Maire de Paris chargée de la sécurité, de la prévention et des quartiers populaires et de l’intégration.

​Paris Habitat, premier bailleur social de la Ville de Paris, poursuit la mise en œuvre de sa politique de tranquillité résidentielle avec le déploiement de l’assermentation. Pionnier dans le secteur du logement social, l’établissement propose en 2019 à plus d’une centaine de ses collaborateurs de bénéficier du statut de « garde assermenté ». Soutenu par la Ville de Paris, cet outil de dissuasion contribue à la qualité de vie des habitants.

 

…lire la suite…

Le gouvernement crée un groupe de réflexion pour la qualité d’usage et la qualité architecturale des logements sociaux @Min_Territoires

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN), le ministre de la culture, le ministre chargé de la ville et du logement et la ministre de la transition écologique et solidaire ont réaffirmé la priorité de l’action gouvernementale pour que tous les citoyens vivent dans un logement de qualité.

L’exercice de la maîtrise d’ouvrage sociale est au cœur de ces défis. Elle doit être facilitée et confortée au service des usagers et de la maîtrise des délais et des coûts. Les enjeux d’architecture, de cadre de vie, d’innovation, mais également le rôle des acteurs dans l’acte de construire et dans la conduite des projets sont au cœur de ces ambitions.
   
L’architecture contribue de façon majeure à la qualité du cadre de vie. Elle joue également un rôle essentiel dans l’accompagnement des engagements pour la transition écologique et énergétique…En savoir plus

Domofrance signe 2 conventions de partenariat avec Habitat et Humanisme ! @domofrance @ActionLogement @HabitatetHumani

    Source : Domofrance

Bernard Devert, Président de la Fédération Habitat et Humanisme, et Bruno Martin, Président d’Habitat et Humanisme Gironde (HH33) ont chacun signé ce lundi 14 octobre, une convention de partenariat avec Philippe Rondot, Président de Domofrance.

Le Mouvement Habitat et Humanisme a pour vocation d’aider des personnes en difficulté à accéder à un logement décent et à s’y maintenir de façon autonome. 55 associations sont membres du Mouvement dont HH33 avec laquelle Domofrance collabore depuis 17 ans.

A travers ces conventions, le bailleur social souhaite tout d’abord faciliter le développement du partenariat avec Habitat et Humanisme Gironde et élargir la collaboration à d’autres départements de Nouvelle-Aquitaine.

Afin de prolonger et consolider le partenariat avec HH33, Domofrance a pour objectif de mettre à la disposition de l’association encore plus de logements en sous-location afin de permettre aux familles logées d’arriver à accéder à la signature d’un bail en direct avec le bailleur social.

…lire la suite…

1,2 millions de mal-logés en Ile-de France @Abbe_Pierre

Parmi les 4 millions de personnes mal logées que compte notre pays, 1,2 millions vivent dans la région la plus riche de France.

Faute d’une dynamique de construction suffisante, de continuité et de lisibilité dans l’action,  de volontarisme dans l’encadrement des marchés  et de financements adéquats pour réduire  les déséquilibres territoriaux tout en apportant  une réponse solidaire et ajustée aux besoins  des personnes – notamment les plus fragiles -, la crise du logement reste très ancrée en Île-de-France.

L’Île-de-France représente 18,2 % de la population nationale et les indicateurs de mal-logement et de difficultés à se loger y sont alarmants :

La région concentre en effet 33 % des habitants en bidonvilles, près de 34 % des demandes d’HLM, 41 % des expulsions locatives effectives…Lire la suite..

Lire aussi :

1er « social bond » du @cmarkea pour financer des projets dédiés au logement social et médico-social

Arkéa annonce une émission obligataire de 500 M€ pour refinancer des projets en faveur du logement social et du secteur médico-social notamment. Via l’émission de son 1er social bond – ou obligation à impact social, Arkéa a réalisé une levée de fonds qui permettra de contribuer au développement économique des territoires, en cohérence avec sa vocation d’accompagner et de financer l’économie réelle.

Arkéa figure parmi les premiers acteurs bancaires européens sur le marché des social bonds. Ce type d’obligation est destiné à refinancer des projets à caractère social.

Un accueil très favorable des marchés financiers

Jeudi 26 septembre, à l’occasion de l’émission de son 1er social bond sur les marchés financiers, Arkéa a suscité un vif intérêt des investisseurs, dont la demande a atteint 1,3 Md€ en moins de trois heures. Gestionnaires d’actifs et compagnies d’assurances, principaux souscripteurs de cette obligation, ont ainsi accordé leur confiance au groupe Arkéa.
>Consulter le communiqué de presse