Archives du blog

La Région Occitanie très mobilisée dans la production et la rénovation de logements @Occitanie

Source : Région Occitanie

Le Comité régional de l’habitat et de l’hébergement a fait le bilan 2018 sur la production et la rénovation de logements en Occitanie, qui s’avère être très positif. En effet, en 2018, la Région a participé à plus de 380 opérations de production ou rénovation de 6 350 logements sociaux, communaux et étudiants, pour 12,5 M€. 

occitanie

Avec 47 000 habitants de plus chaque année en Occitanie, où vivent déjà 5,7 millions de personnes, l’accès au logement est une question cruciale. Plus de 70% de la population régionale est éligible à un logement social, mais le taux d’équipement doit s’améliorer. Depuis la loi NOTRe de 2015, la Région a compétence sur l’accès au logement et à l’amélioration de l’habitat, et elle se mobilise. Harmonisées à l’échelle de l’Occitanie, ses aides à la production de logement social, à la rénovation énergétique de logements communaux, à la création ou la restructuration de logements étudiants et foyers de jeunes travailleurs, stimulent la vitalité des territoires.
En 2018, la Région a mobilisé 8 M€ pour participer à plus de 300 opérations liées à la production de près de 5 500 logements sociaux.

Elle programme en 2019 une enveloppe en forte hausse à 11 M€. La Région a aussi mis 1 M€ dans 75 opérations sur des logements communaux, qui ont permis de rénover 142 appartements.
Consulter la suite…

Lire également :

Crise du logement : création de logements étudiants dans des conteneurs flottants @iauidf

Source : IAU

Au Danemark, à Copenhague, une startup s’est lancée dans la création de logements dans des conteneurs flottants afin de faire face à la crise de logements pour étudiants. 

La start-up Urban Rigger propose des logements pour étudiants au caractère innovant : six conteneurs ont été transformés en un complexe de douze appartements « eco-friendly », flottant sur l’eau du port industriel de la ville.
Le prototype a été conçu par le célèbre architecte Bjarke Ingels (BIG) & Kim Loudrup (Urban Rigger /Udvikling Danmark).

L’histoire et le contexte
Le projet Urban Rigger est l’initiative d’une jeune entreprise danoise. Le concept fut d’abord pensé par un entrepreneur, Kim Loudrup. Constatant les difficultés qu’ont les jeunes à trouver un appartement en centre-ville, il eut l’idée de logements se situant dans une zone encore inutilisée : le port industriel désaffecté. Aujourd’hui 64 000 étudiants par an sont admis dans les universités de Copenhague et 24 000 environ n’ont pas de place en résidence et doivent trouver un appartement par leurs propres moyens. Plusieurs centaines de nouveaux inscrits en étude secondaire se retrouvent ainsi, chaque année, sur la liste officielle des personnes en besoin urgent de logement (éditée par l’Office municipal du logement étudiant).

Pour en savoir plus, cliquez ici

Lire également :

L’Ancols se penche sur la vacance dans les HLM et le logement étudiant @localtis

Source : Caisse des Dépôts des Territoires

L’Ancols (Agence nationale de contrôle du logement social) publie son rapport d’activité 2017. Depuis le 1er janvier 2015 (voir notre article ci-dessous du 7 janvier 2015), elle remplace à la fois la Miilos (Mission interministérielle d’inspection du logement social) et l’Anpeec (Agence nationale pour la participation des employeurs à l’effort de construction). L’Ancols est désormais bien installée dans le paysage du logement social, malgré le récent camouflet du Conseil d’État qui a annulé, pour avoir méconnu « le principe constitutionnel de légalité des délits et des peines », une lourde sanction financière infligée à l’OPH de Puteaux (voir notre article du 3 mai 2018). Elle va, en outre, voir ses pouvoirs de contrôle renforcés par la loi Elan (portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique), qui doit être prochainement promulguée.

Déjà la moitié du parc social contrôlée

Après un léger creux en 2016, l’activité de l’Ancols a repris en 2017, avec l’envoi de 118 « lettres d’ouverture » (lançant un contrôle), contre 104 l’année précédente. Pour sa part, le nombre de rapports définitifs produits est passé de 106 à 121. Depuis sa création en 2015, l’Agence a ainsi contrôlé 356 organismes de logement social, abritant 2,81 millions de locataires soit plus de la moitié du parc. Ces contrôles ont donné lieu à 1.474 constats, dont 199 ont fait l’objet de suites administratives. Enfin, le conseil d’administration de l’agence a proposé au ministre chargé du logement des sanctions pécuniaires pour quatre organismes, ce qui porte à 24 le nombre de sanctions proposées depuis 2015, toutes suivies d’effets (13 OPH, 6 SA de HLM, 3 SEM, 1 SCP HLM et 1 Scic).

En savoir plus

60.000 nouveaux logements étudiants d’ici 2020 @J_Denormandie @VidalFrederique

Frédérique Vidal et Julien Denormandie lancent le Plan 60 000 Logements étudiants

Source : ministère de la Cohésion des Territoires

Mercredi 26 septembre 2018, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, ont lancé le Comité national de pilotage du « plan 60 000 logements étudiants », qui illustre l’engagement du Gouvernement en faveur de l’amélioration des conditions de vie et de logement des étudiants.

Frédérique Vidal et Julien Denormandie se sont rendus à Aix-en-Provence pour inaugurer la résidence universitaire des Abeilles, qui comprend 71 chambres et studios et visiter la résidence Cité universitaire Estelan dont les 298 chambres ont été réhabilitées.

En savoir plus

Le gouvernement lance le plan « 60 000 logements étudiants » pour 2022 @Min_Territoires @J_Denormandie @VidalFrederique

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Julien Denormandie, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, lancent le plan « 60 000 logements étudiants pour 2022 »

ministère de la cohésion

Ce plan permettra de créer 60 000 nouveaux logements étudiants d’ici 2022, qui viendront compléter les 40 000 logements réalisés ces 5 dernières années. En 10 ans, ce sont donc 100 000 nouveaux logements étudiants qui auront ainsi été construits, répartis sur l’ensemble du territoire.
Afin que ces logements soient créés là où c’est nécessaire, dans une logique de développement et de cohésion des territoires, les Ministres ont également créé un Observatoire du Logement Étudiant. Il aura pour mission de quantifier de manière optimale le besoin de logements étudiants et l’offre, alors que la démographie étudiante et la demande de logements s’intensifie. Cet observatoire permettra d’élaborer un plan de programmation de constructions stratégique grâce à une meilleure connaissance de l’offre et des besoins.

Cliquez ici pour plus d’informations…

Lire aussi :