Archives du blog

Unafo demande un vrai débat sur le logement des jeunes @UnafoUnion

L’Assemblée nationale débattra les 6 et 7 mai de la proposition de loi (PPL) présentée notamment par la députée Brigitte Bourguignon visant à renforcer l’accompagnement des jeunes vulnérables vers l’autonomie. A cette occasion et dans le prolongement de cette initiative, l’Unafo, union professionnelle du logement accompagné, demande qu’un vrai débat puisse s’ouvrir sur le logement des jeunes.
Les adhérents de l’Unafo gèrent au total environ 30 000 logements dédiés à des jeunes, qu’il s’agisse de résidences sociales tels que des foyers de jeunes travailleurs ou des résidences jeunes actifs, mais aussi des résidences pour étudiants, des colocations…
L’accès à un logement constitue un élément central de l’autonomie. Les solutions apportées notamment aux jeunes pas ou peu solvabilisés et aux jeunes qui connaissent de grandes difficultés, tels que les jeunes sortants de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) ou pris en charge par la protection judiciaire de la jeunesse, restent trop dépendantes des politiques locales et de la dynamique des acteurs.
Alors que l’Etat veut mettre en place « Le Logement d’Abord », la politique du logement jeune repose souvent sur des solutions organisées localement. Par exemple, une région refuse, malgré les besoins dans le territoire, la création de résidences jeunes actifs, alors même qu’elles continuent à se développer dans d’autres régions.
L’Unafo partage les mesures de la proposition de loi qui viennent réduire les ruptures de parcours, en particulier pour les jeunes sortant de l’ASE, ruptures contraires aux principes du Logement d’abord. Elle suivra avec d’autant plus d’intérêt les débats à l’Assemblée nationale sur cette proposition de loi alors que les acteurs de logement accompagné ne peuvent se substituer localement aux carences des politiques publiques pour maintenir les jeunes dans des logements dont le financement de la redevance n’est plus assuré.

…lire la suite…

Pour une politique du logement ambitieuse, l’Unafo se mobilise @UnafoUnion

    Source : Unafo

De nombreux acteurs du logement ont publié ce jour une déclaration commune, appelant le Gouvernement et les pouvoirs publics à être plus ambitieux en matière de politique du logement.

Tous mobilisés, ces acteurs du logement rappellent que le logement est un bien de première nécessité qui impose une intervention publique. Face à la nécessité de production et de rénovation massive dont la France a besoin pour répondre à des besoins qui ne se démentent pas, la politique du logement ne peut être guidée par un souci d’économies de court terme. Face à l’urgence sociale et économique, un pacte productif pour le logement s’impose.

Signataire de cette déclaration commune, l’Unafo rappelle l’utilité sociale du logement accompagné* et sa place dans la politique du logement d’abord. Les résidences sociales en France accueillent, logent et accompagnent plus de 140 000 personnes en difficulté d’accès et de maintien dans le logement. Elles sont un maillon incontournable et indispensable dans la chaîne du logement.

Pourtant, l’Unafo ne peut que constater la baisse de la production des résidences sociales, notamment parce que les bailleurs sociaux sont dans l’expectative étant donné les conséquences de la loi de finances 2018. En effet, les conséquences des décisions purement budgétaires prises par le Gouvernement, avec près de 6 milliards d’euros prélevés, entre 2018 et 2020, sur les organismes Hlm, se font d’ores et déjà sentir sur toute la chaîne du logement.

> Lire la suite

Logement : les acteurs du « logement accompagné » incontournables pour renforcer l’emploi @UnafoUnion

    Source : UNAFO

L’emploi et le logement sont indissociables et forment une équation parfois difficile à résoudre. Les liens entre le monde de l’emploi et les résidences sociales sont nombreux et historiques. Elles constituent des outils économiques dans les territoires, parfois méconnues des acteurs de l’emploi et des entreprises.

Dans son magazine Action Habitat n°53, qui vient de paraître et qui est disponible sur son site internet (http://www.unafo.org), l’Unafo consacre un dossier au lien entre emploi et logement accompagné.

Les résidences sociales sont confrontées à la question de l’emploi

D’une part, parce qu’elles permettent aux personnes, qui ne disposent pas encore des ressources et de la stabilité nécessaires pour accéder à un logement traditionnel, y compris social, de trouver un logement adapté, accessible et autonome, en proximité des bassins d’emploi ou de gros chantiers. Les salariés peuvent donc y trouver des solutions qui permettent de stabiliser leur situation professionnelle. Pour beaucoup d’entre eux le logement accompagné constitue le point de départ de leur parcours d’intégration professionnelle.

D’autre part, parce qu’elles accueillent un nombre croissant de personnes éloignées de l’emploi, ce qui les conduit à mettre en place des accompagnements et des politiques d’intervention dédiés, en partenariat avec les acteurs locaux.

Lire la suite

La Métropole de Montpellier lance le plan Logement d’abord @Montpellier3m

Source : Montpellier Méditerranée Métropole

Le 19 février dernier s’est tenu le premier comité de pilotage du Logement d’Abord de Montpellier Méditerranée Métropole, afin de présenter les enjeux du dispositif « Logement d’Abord ». Ce dispositif a pour but de lutter contre le sans-abrisme et le mal logement.

Accueil

« Nous avons eu la satisfaction de voir la Métropole de Montpellier sélectionnée par le Ministère de Logement parmi de nombreuses candidatures comme « territoire de mise en œuvre accélérée » du Plan Logement d’Abord. Dans ce cadre, la Métropole se dote de nouveaux outils afin de réorienter rapidement et durablement les personnes sans abri vers le logement, avec un accompagnement adapté. » précise Philippe SAUREL, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier.

Mise en oeuvre du plan « Logement d’abord »
Inspiré du modèle « Housing first » qui a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays, ce programme propose un renversement de logique dans l’accès au logement pour les personnes sans abri : un logement d’abord. Accéder à un logement comme préalable à toute démarche, permet :
– pour la personne accueillie une réduction des risques par l’accès à des conditions de vie décentes facilitant une insertion sociale durable,
– pour la société à une réduction des coûts globaux en même temps qu’un désengorgement des dispositifs d’urgence retrouvant ainsi leur fonction première de mise à l’abri immédiate et inconditionnelle.

Lire la suite…

Lire aussi :

Logement d’abord : les acteurs du « logement accompagné » s’engagent fortement @UnafoUnion

Source : UNAFO

Les 28 et 29 novembre 2018 ont eu lieu les 18èmes rencontres nationales, sur le thème « Co-agir au cœur des territoires ». Les acteurs du « logement accompagné » ont donc profité de cette occasion afin de réaffirmer leur pleine participation à la politique du Logement d’abord, à laquelle ils souhaitent être pleinement associés au plan national mais aussi au coeur des territoires.

unafo logo

Pour l’Unafo, il est nécessaire d’agir pour la production de logements abordables et adaptés aux besoins (résidences sociales et pensions de familles), pour mobiliser les moyens d’accompagnement nécessaires et pour mettre en place une véritable gouvernance ancrée dans les territoires.

Articulées autour de 4 thématiques (« Co-réfléchir », « Co-participer », « Co-opérer » et « Co-construire »), ces deux journées ont permis des temps de rencontres et de débats pour les professionnels du secteur et leurs partenaires, avec plusieurs temps forts :
– l’intervention de Vanessa Nurock, philosophe, qui a énoncé les conditions politiques et éthiques d’un « prendre soin des personnes » dans un secteur d’activité qui place au centre de ses interventions l’accueil, le logement et l’accompagnement de personnes particulièrement vulnérables et isolées.
– 16 ateliers ou mini-conférences sur des thématiques très différentes, tels que « 10 000 places en pension de famille. Un défi à relever ? », « les enjeux de la protection des données personnelles » ou bien encore « la dématérialisation de l’accès aux droits sociaux »…
– un salon professionnel et un pitch de startup sur les innovations
– des visites de résidences sociales à Nancy
En savoir davantage…

Lire également :