Archives du blog

Sadev 94 : une année 2013 très satisfaisante

logo_sadev Des résultats positifs et un territoire en croissance

« Les résultats de l’exercice 2013 indiquent un niveau d’activité élevé sur le secteur qui constitue notre cœur de métier : l’aménagement. Et même si notre activité de constructeur est en légère baisse par rapport à l’année dernière, elle participe néanmoins de manière significative à notre résultat » affirme  Jean-Pierre Nourrisson, directeur général de Sadev 94.

« Toutefois, force est de constater que la mobilisation des financements publics est de plus en plus difficile et que la société est amenée à porter financièrement nombre d’opérations d’aménagement. Il s’agit vraisemblablement là de la conséquence, pour nos partenaires publics, d’une situation financière et institutionnelle qui apparaît pour le oins complexe dans le cadre de la réduction des dotations aux collectivités. Ce constat n’est pas sans susciter quelques interrogations quant aux développements à venir, notamment pour les opérations des territoires les moins favorisés ».

…en savoir plus…

>Source : www.sadev94.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Sadev 94 : Signatures pour la réalisation de près de 250 logements avec LNC et Semabo

logo_sadevSadev 94 et Les Nouveaux Constructeurs ont signé fin mai une promesse de vente pour la réalisation d’un immeuble de 160 logements à Bonneuil-sur-Marne. Deux autres signatures ont été réalisées avec la Semabo en juin pour la construction de 87 logements locatifs sociaux.

La ville de Bonneuil-sur-Marne (94) a retenu Sadev 94 pour son projet de rénovation urbaine : la Zac Aimé-Césaire. Située à la jonction du centre historique, des quartiers pavillonnaires et des grands ensembles, cette opération de deux hectares permettra la réalisation d’environ 250 logements (locatif social ou accession libre), et de 3 300 m² d’espaces verts (jardins d’agréments, coulée verte…).

Également au programme : voie nouvelle et mail piéton, mais aussi un équipement en lien avec la médiathèque implantée à proximité. Les logements seront prochainement construits, les opérateurs des futurs immeubles ayant été sélectionnés.

…En savoir plus…

>Source : www.sadev94.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Pornic met sa Ria dans la dynamique

Source Servirlepublic.fr
Renouvellement urbain | Pays de la Loire / Loire-Atlantique, Pornic
07.08.2013

Pornic met sa ria dans la dynamique urbaine
L’aménagement de la Zac de la Ria va transformer une décharge et des friches en un nouveau quartier phare de Pornic, trait d’union entre la mer, le port de plaisance et les marais. Investissement : 32,6 millions d’euros, entièrement porté par la Sem Sela, aménageur du projet.

« C’est l’une des opérations les plus structurantes de la commune depuis 20 ans », confie Denis Lochmann, responsable action économique de la Sela, aménageur de la Zac de la Ria. En valorisant sa ria, sorte d’estuaire qui prolonge le port de plaisance, le projet permet la mise en place d’une offre touristique et urbaine innovante tout en créant un trait d’union entre la mer, le vieux port et les marais ». L’ancienne ria de 35 hectares et ses friches industrielles, utilisées en décharge depuis les années 1970, deviennent ainsi l’un des piliers d’une nouvelle stratégie de dynamisation de la station de charme. Au programme, sur la rive gauche : la création d’un complexe touristique avec Casino, salle de congrès, hôtel 4* (100 chambres) et résidence de tourisme de 60 clés. Sur l’autre berge, où se trouvait une ancienne carrière, 300 logements mixtes sont prévus autour d’un parc botanique de 13 hectares ouvert au public depuis le 6 juillet.

« L’objectif est aussi de permettre à des actifs à revenu modéré de résider dans la station », précise Denis Lochmann qui rappelle que 3 500 emplois ont été créés à Pornic au cours des dernières années. Plus d’une quarantaine de logements seront dédiés à du locatif social, tandis que 45 seront proposés en PSLA (prêt social locatif accession), pour permettre à de jeunes ménages de réaliser leur première acquisition dans la commune. En complément, une résidence senior ouvrira également ses portes dans la Zac en 2015.

Un projet complexe
Le lien entre les deux futurs quartiers de la ria sera assuré par une coulée verte avec des cheminements piétons et deux roues. La gare de Pornic, au centre du projet, est maintenue et son accessibilité par les modes doux « a été entièrement étudiée ».

Pour faire aboutir ce projet, la Sela a dû faire face à un dossier complexe, tant au niveau juridique que technique. La loi littoral, par exemple, a demandé trois ans de travail et le passage devant plusieurs commissions avant d’obtenir tous les feux verts nécessaires. La solution utilisée pour la dépollution des postes, avec un travail de tri et de nettoyage sur place, a d’ailleurs été saluée par l’Ademe. « Le transport des surfaces à traiter a été réduit au strict minimum, et les gravats ont été réutilisés pour la voierie et l’aménagement paysager », ajoute Denis Lochmann.

Parallèlement, « un réseau de partenaires investisseurs a été mobilisé » et un portail 2.0 de commercialisation a été mis en place par la Sela pour présenter l’offre des promoteurs associés. « Malgré le contexte immobilier actuel, une solide équipe de promoteurs-partenaires a été constituée pour assurer la livraison des logements diversifiés en adéquation avec le marché », commente le responsable action économique de la Sela. Un « Pornic nouveau » se prépare à voir le jour.

Patrick Cros/Naja