Archives du blog

Logement intermédiaire en Ile-de-France : quel bilan après 4 ans d’existence ? @iauidf

Source : IAU Ile-de-France

Le logement intermédiaire destiné aux classes moyennes s’est enrichi d’un nouveau produit réservé aux marchés immobiliers tendus suite à l’ordonnance de 2014. L’enjeu est important en Île-de-France où ces ménages, pénalisés par le niveau élevé des loyers du parc privé et des prix d’achat, ne peuvent prétendre à l’attribution d’un logement social, au vu de leurs revenus. 4 ans après sa création, quel bilan pouvons-nous faire ? 

Quelques indicateurs clés :
– 15 500 logements locatifs intermédiaires agréés entre 2017 et 2018 en Ile-de-France
– 200 communes franciliennes accueillent des LLI
– 10 % : taux de TVA applicable au LLI
– 20 ans : durée maximale d’exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties

UN DÉMARRAGE CONVAINCANT, MAIS UN IMPACT À DÉCRYPTER
Avec près de 15 500 logements agréés et une montée en puissance entre 2014 et 2018, le bilan du LLI en Île-de-France n’est pas négligeable. À l’heure où l’on déplore l’érosion du parc locatif privé qui joue un rôle d’accueil essentiel pour les jeunes ménages (salariés, décohabitants) et les nouveaux arrivants dans la région (un peu plus de 100 000 tous les ans), ce chiffre constitue une bonne nouvelle. Si le LLI accroît l’offre locative et fluidifie les parcours, il permet aussi de disposer d’un parc neuf et bien situé. Enfin, la personnalité morale du propriétaire bailleur met le locataire à l’abri d’une reprise anticipée du logement. Dans le contexte économique actuel, le frein annoncé sur la production de logements sociaux pourrait aussi bénéficier au LLI, via un accès facilité au foncier et un partenariat renforcé avec les promoteurs privés

Lire la suite…

Retrouvez aussi :

2e épisode de la série sur l’habitat participatif @habitatdelill @fnschlm

Source : Fédération des COOP HLM 

Habitat de l’Ill a souhaité, dans le cadre de ses 100 ans, mettre en scène de manière humoristique les différentes valeurs et actions qu’elle développe au quotidien.
6 épisodes seront diffusés pendant la période du mois de mars à septembre.

Cliquez ici pour découvrir les vidéos !

> En savoir plus

Le logement locatif intermédiaire : comment ça marche ? @fnschlm 

Le logement intermédiaire

Source : fédération des COOP HLM 

Le logement intermédiaire doit répondre aux critères suivants :

il fait l’objet d’une aide directe ou indirecte accordée par l’Etat, une collectivité locale ou l’un de ses groupements, ou par une personne morale de droit privé. Cette aide est conditionnée au respect, pendant une certaine durée, d’engagements quant à son occupation et à son prix ;

il est destiné à une occupation à titre de résidence principale par des personnes physiques dont les ressources n’excèdent pas des plafonds déterminés en fonction de la typologie du ménage, la localisation et le mode d’occupation du logement ;

il fait l’objet d’un prix d’acquisition ou un prix de location qui n’excède pas des plafonds déterminés en fonction de la localisation du logement, de son type et, le cas échéant, de son mode de financement.

il concerne l’ensemble des communes à l’exception de celles faisant l’objet d’un arrêté de carence au titre de l’article 55 de la loi « SRU »

Le logement locatif intermédiaire

Les plafonds de ressources des ménages bénéficiant d’un logement locatif intermédiaire sont ceux applicables au dispositif d’investissement locatif dit « Duflot ».

En savoir plus