Archives du blog

La mise en oeuvre du Livre blanc sur l’économie mixte locale est en bonne voie @FedEpl

Source : lesepl.fr

Le Comité stratégie de la FedEpl s’est réuni le 23 juin sous la présidence de Richard Lioger. L’heure est à la mise en oeuvre du Livre blanc sur l’économie mixte locale.

Après avoir été à la manœuvre sur l’élaboration du Livre blanc sur l’économie mixte locale présenté au congrès de Strasbourg en octobre dernier, il revient au Comité d’en piloter la mise en oeuvre.

Sur le volet des préconisations législatives, il convient d’y voir d’abord plus clair sur le contenu et le calendrier du projet de loi Décentralisation, Différenciation et Déconcentration, qui a vocation à accueillir un chapitre sur les Epl.

En savoir plus

La FEHAP publie un livre blanc sur la problématique du recrutement et de la fidélisation des professionnels en Ile de France @FEHAP_actu

Source : Fehap

Lors de notre assemblée générale régionale en 2019, la FEHAP Ile de France avait décidé de lancer un grand chantier autour du défi du recrutement et de la fidélisation des professionnels. Nous avions pris l’initiative, à l’issue de cette journée, d’entamer un travail collaboratif pour rédiger un « livre blanc » sur ce sujet des RH en santé en Ile de France.

Ce livre blanc est issu de vos réflexions, qui ont été complétées pendant près d’un an par des rencontres, des échanges en groupe de travail, et colligés grâce au travail d’un comité de rédaction que je souhaite remercier ici.

Il a été distribué à l’ensemble des participants à l’Assemblée générale de la FEHAP IDF le 4 février dernier.

Vous pouvez à présent le découvrir en ligne en CLIQUANT ICI ! 

Congrès des Epl : L’avenir de l’économie mixte locale en débat @FedEpl @SalonEpl

Source : Fédération des Epl

Réunis en séminaire le 10 septembre à l’Hôtel de Pomereu à Paris à l’invitation de la Banque des Territoires, les membres du Conseil d’administration de la Fédération des élus des Entreprises publiques locales (FedEpl) ont ouvert la dernière phase de discussions en vue de la finalisation du Livre blanc sur l’économie mixte locale.

Après plusieurs mois de travaux et de débats, au cours desquels les adhérents et l’ensemble des partenaires et observateurs du mouvement ont pu livrer leurs impressions, quatre thématiques prioritaires ont été retenues. Le Livre blanc sur l’économie mixte locale apportera des réponses sur les sujets du contrôle des Epl par les élus locaux, de la gouvernance de leurs outils, des stratégies de filialisation et de l’égalité de traitement dont doivent bénéficier les Sem, Spl et SemOp au regard des autres entités intervenant dans le champ de l’action publique locale.

Partenaire privilégié des Epl et de leur Fédération, la Banque des Territoires a pris une part active à ces travaux depuis leur lancement. Gisèle Rossat-Mignod, Directrice du réseau, a ainsi souligné l’ADN commun entre la Banque des Territoires et les Epl, présentes au plus près des collectivités et des citoyens pour aider à résoudre la fracture territoriale…Lire la suite du communiqué de presse…

Lire aussi :

Livre Blanc : l’usage des outils numériques dans la santé @laFHF

Source : FHF

La FHF a apporté sa contribution au Livre Blanc portant sur l’usage des outils numériques dans la transformation des organisations de santé.
Ce Livre Blanc réunit des acteurs de toute la société qui ont exprimé leur vision et 
leurs préoccupations relatives à la révolution annoncée par la dématérialisation en santé.

FHF pays de la Loire

La députée Brigitte Bourguignon, présidente de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, défend l’émancipation sociale, la dignité sociale et l’égalité, notamment pour les femmes. Dans la santé, l’un de ses territoires de prédilection, ces objectifs relèvent de l’intérêt général au-delà des aspects partisans.  Elle permet d’accompagner et de porter une initiative collaborative novatrice à laquelle participe la FHF : partager les points de vue sur la contribution potentielle des outils numériques dans la transformation des organisations de santé.

Voici un extrait de l’ouvrage :
« L’émergence rapide des technologies de la connaissance connectée et partagée est considérée comme la troisième révolution industrielle ; celle de l’intelligence après celle de la mécanisation, de la production de masse et de l’automation. Les outils numériques connectés font désormais partie de nos activités personnelles et professionnelles ; la santé – en tant que service dématérialisé – est le prochain domaine d’impact systémique. »

« Les outils numériques, à leur place, peuvent contribuer à maintenir notre modèle de protection sociale et sanitaire solidaire. Pour ce faire, les technologies digitales doivent être utiles à la santé publique en répondant aux besoins des patients et aux usages des soignants. Il est nécessaire qu’elles préservent la confidentialité des données personnelles, qu’elles assurent le fonctionnement des systèmes de prise en charge.
Nous assistons à une transition très rapide des usages qui requiert une adaptation – possiblement difficile – pour les citoyens et les professionnels de santé. Il faut veiller à ne pas oublier les plus fragiles que sont les personnes dépendantes, les handicapés, les habitants des zones mal desservies dites zones blanches. D’autre part, les offreurs de services publics ou privés doivent impérativement sécuriser leur système numérique et les adapter à l’usage des patients. »

>>> Consulter le Livre Blanc

Lire aussi :

Le modèle mutualiste est en pleine évolution – Regards de plusieurs dirigeants @mutualite_fr

Source : Mutualité Française

Dans un livre intitulé « Dessine-moi une mutuelle », 20 président(e)s ou directeur(rice)s général(e)s de mutuelles témoignent des défis auxquels sont confrontés ces organismes de l’économie sociale et solidaire, mais aussi de leurs atouts à un moment où les évolutions sociétales renforcent la modernité du modèle mutualiste.

A l’heure de la disruption, de la concentration du marché et des nouvelles exigences des assurés, comment les mutuelles, qu’elles soient santé ou d’assurance, imaginent-elles leur futur ? Quelles sont les modalités pour concilier utilité sociale et performance économique ? Comment adapter la gouvernance aux nouvelles formes de militantisme ?

Pour le président de la Mutualité Française, Thierry Beaudet, il faut donner « davantage de visibilité et de lisibilité » au projet mutualiste, en raison de sa résonance avec l’époque puisqu’il vise à contribuer « au tissage social » et favorise « les échanges et les pratiques solidaires, l’amélioration des conditions de vie, l’engagement« .

En savoir +

Lire également :